CRITIQUE Noritaka volume 3

Fin du combat entre Noritaka et Yamazaki. Le gagnant de cette rencontre n’est pas celui que l’on croît. Sans compter que la victoire est proche du déshonneur…Bien entendu le repos est de courte durée, un nouvel « ennemi » fait son apparition. Et cette fois ci, c’est un puissant judoka. Notre ami se trouve vite désarçonné face à ce nouvel adversaire aussi grand qu’un titan.

Toujours aussi drôle ce Noritaka ! Des graphismes et des situations littéralement renversantes ! On rit et on prend plaisir à voir Noritaka évoluer.
Cependant, on notera que ce titre date de quelques années, et à l’époque, Glénat n’était pas très doué pour la mise en avant de leurs produits (problèmes de centrage, de mise en page, d’impression, deux fois le même chapitre etc…) Un mauvais point pour l’éditeur (à l’époque) mais pas pour la série, bien au contraire.