CRITIQUE Planetes volume 3

Mon Dieu, que cette série est bonne !
Dans le premier tome Hachimaki est un personnage quelconque, maladroit et peu charismatique. Dans le second, il évolue de manière significative ! Il a un but précis, il en veut et est à la limite du detestable tellement il est près à tout pour atteindre son but. Et là, dans ce troisième volume, on retrouve notre japonais complètement dépité, abattu, amaigri, se laissant envahir par ses vieux démons. Que dire, que faire, que penser quand tout vous paraît si abstrait et dénudé de sens et d’intérêts ?..

Un nouveau personnage, Sally la londonienne, prête à se donner pour faire retrouver ses esprits à Hachimaki. C’est mis en scène de manière très subtile, tout comme les retrouvailles entre Tanabe et notre héros. D’ailleurs en citant Tanabe, on découvre son enfance, ses parents, son rapport très particulier avec les chats…
C’est la larme à l’œil, que j’ai dévoré ce troisième volume. Un volume émouvant, avec un soulèvement de questions qui peuvent semblées simples et bêtes mais qui vous parleront à coup sur.
Planètes est une série indispensable. A vous procurer d’urgence !

Tout à fait d’accord :smiley: (je crois que tout le monde l’avait déjà compris XD)

Encore une excellente critique :slight_smile: