CRITIQUE Psychometrer Eiji volume 1

Ce premier tome est une réelle bonne surprise, on se retrouve avec une histoire de thriller et fantastique au scénario très bien mené!

En effet, un lycéen d’environ 18 ans prénommé Eiji va s’allier avec une inspectrice de choc du nom de Ryôko Shima, pour résoudre des enquêtes policières.

Le postulat de départ n’est pas sans rappelé la célèbre série “profiler”. Mais, la nouveauté c’est le côté psychologique très poussé des tueurs. De plus, la galerie de personnage est écclectique et on ne peut que s’attacher au duo de choc D’Eiji et Shima!

Le graphisme quant à lui est vraiment impeccable et les expressions sont très bien rendues, on peut ressentir la folie des meurtriers rien que par le dessin vraiment abouti et parfois dérangeant de l’auteur. Les personnages féminins principaux quant à elles, sont toutes assez pulpeuses et sensuelles, en particulier Shima qui use et abuse de ses charmes!

En bref, un vrai coup de coeur pour cette série qui oscille entre un manga très sombre et un humour décapant! À posséder absolument dans sa mangathèque!

ça arrive seulement maintenant à limoges ce manga-là? :smiley:
blague à part, j’avais beaucoup aimé.

Y’en a un qui veut vraiment se faire taper :laughing:

Moi aussi j’ai beaucoup aimé, surtout le début.
J’ai le souvenir que, dans les premiers tomes, on ne découvre le coupable qu’au dernier moment. Tant qu’on ne le connaît pas, il apparaît sous la forme d’une silhouette noire avec de grands yeux.
En avançant dans les tomes, on perd cela et c’est un peu dommage. Le coupable est connu dès le début ou presque et on se limite à découvrir comment Eiji et Shima vont mettre la main dessus.

Quoi qu’il en soit, c’est une bonne série et un très bon tome 1.

tu la veux ma massue!!!

lol, meuhhhhhh non, c’est juste que j’ai tellement entendu parler de cette série que j’ai commencé à acheter les premiers volumes (en occaz) puis plus je lisais, plus ça me plaisait, donc j’ai fini par acheter toute la série et j’ai lu le dernier tome hier soir et franchement c’est vraiment bien ficelé, j’ai adoré!