CRITIQUE Rainbow 7

L’amitié est toujours au rendez-vous avec Rainbow. Se soutenir de la sorte et tout faire pour aider ses amis, un noble sentiment disparu qui fait chaud au cœur quand on lit les mésaventures de Mario et de ses compères.
Ce tome 7 développe davantage la psychologie de certains personnages. On les découvre sous un autre angle, car chacun se bat pour réaliser son objectif.

Après une moitié de tome consacré à Mario, l’auteur se concentre sur Joe et sa volonté de devenir un chanteur populaire et reconnu. Quand on souhaite quelque chose ardemment faut il privilégier ce but au détriment de l’amitié ?..