CRITIQUE Rainbow volume 3

Ce volume se concentre entièrement sur la libération d’Anchan. A moins d’une semaine de sa libération, le geôlier Ishihara et le docteur Sasaki font tout pour le crever afin qu’il ne puisse jamais répéter (et prouver) ce qui s’est passé un an plus tôt…
Mario réintègre sa cellule avec les 5 autres. Les 6 décident alors de tout faire pour qu’Anchan puisse sortir sain et sauf de l’enfer où ils se trouvent : une évasion.
Ils planifient, puis exécutent le plan de libération, laissant sur le carreau certains d’entre eux…

Les mots « amitié » et « sacrifice » n’ont jamais trouvés un récit qui les servent autant.
Cet univers est tellement impitoyable, que l’espoir l’amitié et l’esprit de groupe sont ressentis de façon multipliée ! Je vous assure qu’à certains moments, on a envie de chialer pour eux !
Une lecture décidément bien cruelle, mais de toute beauté.

Rainbow est vraiment une série a lire. Certains passages sont vraiment difficiles et en plus on sattache vraiment aux personnages. Comme tu le dis dendys, il faut vraiment faire découvrir ce seinen aux autres.Moi j’en suis arrivé au tome 9 .

[quote=“dendys”]Les mots « amitié » et « sacrifice » n’ont jamais trouvés un récit qui les servent autant. Cet univers est tellement impitoyable, que l’espoir l’amitié et l’esprit de groupe sont ressentis de façon multipliée ! Je vous assure qu’à certains moments, on a envie de chialer pour eux !
Une lecture décidément bien cruelle, mais de toute beauté.[/quote]

Super bien dit !!! Je sais pas combien de fois j’ai pleuré dans Rainbow, de joie, de tristesse, de déception, de frustration, de colère et d’injustice… J’ai rarement eu l’occasion de ressentir autant d’émotions d’un seul coup dans un seinen. Et ce volume 3 rassemble tout ça…
Bien sûr, ce manga n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde. Car comme vous le dites, ce manga est assez “dur” et certains passages difficiles à supporter.
Mais quoi qu’il en soit, Rainbow ne laisse pas indifférent.