CRITIQUE RG Veda volume 10

Quel dernier tome superbe !

Définitivement dur et très sombre, ce tome 10 est pour le moins tragique et émouvant. Les Clamp lèvent tous les mystères dans ce tome, ainsi que les fonds des personnages, et certains sont vraiment touchants. On reprochera peut-être justement une trop grande densité dans ce dernier tome, certains élements auraient peut-être dû être révélés dans les volumes précédents, ce qui les aurait sans doute rendus plus prenants.

Mais qu’importe, tant les deux derniers tomes sont parfaitement maîtrisés par leurs auteures, et mis en valeur par des dessins magnifiques, qui n’auront jamais cessé de s’améliorer.

Après des premiers tomes poussifs, RG Veda se révèle être une bonne série, et clairement l’une des oeuvres les plus intéressantes de Clamp.

Voilà, les deux derniers tomes sont l’apothéose de ceux qu’on pourrait dire l’une des meilleures séries servies par des auteures maîtrisant parfaitement le sujet. Ici, la fin fait tout et c’est ainsi que l’on ressort de cette série avec un sentiment de satisfaction!

Les clamp sont très fortes pour les retournements de situations et avec elles rien n’est jamais blanc ou noir, il y a toujours une profondeur psychologique et une raison à ce que certains personnages agissent ainsi.