CRITIQUE RG Veda volume 2

Le scénario se profile un peu mieux dans ce deuxième tome: Yasha-ô et Ashura vont devoir, en compagnie des nouveaux personnages Sôma et Ryu-ô, retrouver Shurato, l’épée de la famille Ashura, puis réunir les 6 étoiles qui seront les “destructeurs du ciel” et mettront fin au règne de terreur de Taishakuten, l’empereur céleste. Bien entendu, on se doute que plusieurs obstacles apparaîtront sur leur passage.

Yasha-ô et Ashura sont des personnages plutôt mystérieux, et Ryu-ô apporte un peu de fraîcheur dans ce manga résolument sombre. La suite promet d’être intéressante.

Rg Veda ne me passionne pas pour le moment, mais ce manga n’a clairement pas encore révélé tout son potentiel.

Les premiers tomes sont plus de la mise en place, principe même de l’aventure d’héroic fantasy. Le début malgré ce côté sombre et dérangeant qui semble collé à l’histoire reste tout de même plutôt léger, mais cela ne va pas durer et plus on avancera dans l’histoire et moins l’on retrouvera de moments de quiétude pour les personnages.