CRITIQUE RG Veda volume 4

Alors que Yasha, Ashura, Ryu et Soma vont à présent vers le Nord, ils doivent à nouveau faire face à des sbires de Taishakuten. Le combat est de courte durée, mais nos héros tombent dans ce qui était un piège, et se retrouvent entre les griffes d’un démon.

Au delà de l’impression d’avoir un scénario qui n’avance pas, on aperçoit dans ce tome Yasha comme on ne l’avait jamais vu, alors qu’Ashura montre de son côté une force jusqu’alors insoupçonnée.
On en apprend plus sur certains personnages à travers le passage avec le démon, et on les comprend un peu mieux.

Un tome 4 qui met plus ou moins de côté l’histoire principale, pour continuer à développer les personnages. L’ensemble est bien mis en valeur par les superbes dessins, toujours aussi détaillés et qui commencent à être moins froids qu’au début de la série.