CRITIQUE RG Veda volume 8

Alors que nos héros s’apprêtent à affronter une nouvelle fois les troupes de l’empereur lancées à leur pousuite, ils sont enfin rejoints par Karura-ô. La reine renégate est bien décidée à venger la mort de sa petite soeur. Pendant ce temps, le prince Ten-ô avoue ses sentiments à Kendappa-ô. C’est le moment que choisissent les étoiles pour apparaître. Ashura rencontre pour la première fois son frère jumeau. Un bref regard echangé car l’affrontement entre Komoku-ten et Yasha-ô a débuté…

L’histoire avance donc dans ce tome. A travers des scènes de combats très bien faites et assez courtes (ce qui est pour moi un bon point), Yasha-ô révèle toute sa puissance.
De son côte, Ten-ô a enfin déclaré son amour à Kendappa-ô. Si le jeune homme apparaît sincère et gentil, Kendappa-ô se montre au contraire manipulatrice et mystérieuse. Gageons que la demoiselle nous réserve des surprises pour la suite.
Quant à Ashura-ô, il rencontre brièvement son frère jumeau. Que va-t-il se passer entre ces deux personnages ? Vont-ils s’allier ou s’affronter ?

Vous l’aurez compris, ce tome est très riche en révélations, mais aussi en mystère. Plus que deux tomes pour cette série qui nous promet une fin très intense.