CRITIQUE RG Veda volume 9

Les six étoiles sont enfin arrivées au palais Zenmi. On apprend que le dernier Shitennô est Jikoku-ten, le général de l’Est. Le deuxième sceau de Shuratô est levé, ce qui permet à Ashura-ô de s’éveiller totalement. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier nous réserve de bien funestes surprises. Son but est-il simplement de mettre fin au règne de Taïshakuten, ou souhaite-t-il carrément plonger le monde dans le chaos ?

Un avant-dernier tome très riche en surprises ! L’énorme bouleversement en ce qui concerne Ashura-ô est totalement inattendu, et Clamp nous réalise ici un coup de maître, dominé par la mort de certains personnages.

Encore plus sombre et violent que ses prédécesseurs, ce tome m’a beaucoup plus. Je trouvais la série pour le moment sympathique à suivre mais sans plus, mais cet avant-dernier volume offre une sorte de sursaut scénaristique qui promet un dernier tome grandiose !