CRITIQUE Rosario + Vampire volume 6

Merci Phoebee pour la critique.

Un volume six intéressant, développant la suite du combat contre un membre du clan des barbares (les yokkais impurs du lycée). Une tournure inattendue pour notre héros, changé en goule en raison d’une trop grande absorption du sang de Moka…
Stylistiquement, les formes yokkais de sangs mêlés sont propres et apportent de l’originalité comparées aux autres monstres (plutôt classiques).
Le sauvetage de Tsukune n’étonne pas, pas plus que la présence de Rubi (eh oui un service en vaut bien un autre !).
Adapter le concept de rosaire de Moka en un Holy Look pour Tsukune, nous laisse présager de beaux combats à venir.

Un tome dans la continuité du tome précédent. On arrive à une évolution importante de ce manga. De l’ecchi shonen classique, il prend une dimension plus sombre et moins cul-cul. Les changements sont légions depuis deux tomes, espérons que l’auteur saura développer son manga de manière encore plus significative.

moi on m’a plutôt conseillé de voir l’animé qui comporte de très beaux déssins c’est vrai

Et bien j’ai fini ce tome hier, je peux dire qu’il prend vraiment aux tripes!

L’histoire c’est déja révelé plus intéressante depuis le tome 5, ici on assiste à quelque chose de fort, le chapitre 23. Goule est une pur merveille concernant l’évolution du personnage de Tsukuné ainsi que de la relation entre lui et Moka… Les dessins sont beaux et chargés d’émotions.

Moi qui trouvais ce manga assez banal au début (en gros les 3 premier tome), l’auteur a vraiment fait des progrets pour nous offrir une histoire plus interessante, autant dans les combats que sur le plan sentimental…

je m’attaque de ce pas au T.7!

Comme quoi faut pas juger une série que sur le tome 1 :wink:

gavin : c’est clair, rare sont les fois, ou l’on accroche grave un manga suite à la lecture d’un seul tome.