CRITIQUE Sarai volume 4

Le quatrième volume de la série suit le chemin des trois premiers…

Tout d’abord un peu déçu par le début du volume, en effet, la fin du tome 3 nous offrait un espoir d’en savoir un peu plus sur notre héroïne…. Je dirai simplement que cela n’a pas satisfait ma curiosité.
Toujours est-il que l’histoire des « yétis » se termine et nos deux jeunes servantes enchaînent avec une nouvelle mission… Toujours autant d’ambiguïté sur leur rôle réel dans l’affaire, mais l’histoire est tout aussi originale que les premières et on ne s’en lasse pas (enfin… pas pour le moment lol) d’autant que celle-ci est très courte.
La majeure partie de l’ouvrage est une sorte de transition qui nous permet de découvrir la maison mère où se forment toutes les servantes. C’est aussi le point de départ d’une nouvelle histoire qui commence sur les chapeaux de roues!! De l’action en perspective …
Un peu de scènes dénudées viennent pimenter le tout, mais c’est aussi la recette « Saraï ».

Bref, toujours un plaisir à feuilleter !