CRITIQUE Sidooh 6

Ce très bon volume accompagne un changement imprévisible au scénario. Les cartes se brouillent, les alliés ne s’avèrent pas être du même bord.
Un tome qui a le mérite de semer la confusion, aussi bien pour les protagonistes principaux que pour le lectorat.

Le style graphique est toujours aussi particulier, à la limite de l’esquisse. Le rendu est original, brut et doté d’un certain charme (mais certains ne l’interpréteront pas ainsi).

Un tome transitoire donc, qui dessine un scénario qui apparemment, s’assombrira dans les volumes à venir.
Je suis curieux de voir comment les événements vont tourner.
Une très bonne lecture indubitablement.

Un reproche cependant : les tomes se lisent très rapidement…8.95€ l’unité…Panini oblige…