CRITIQUE Suzuka volume 2

Ceux qui reprochaient au tome 1 de ressembler à du Love Hina seront ravis, car la série s’en démarque à présent largement, pour se rapprocher d’un I"s, avec des persos beaucoup moins coincés et nunuches, du sport, et beaucoup moins de petites culottes. Bref, au final, Suzuka possède son propre style au sein des shonen romantiques, et il s’avère excellent.
On lit ce tome avec grand plaisir. Les dessins ne sont pas spécialement originaux mais ont le mérite d’être de grande qualité. On se rend bien compte que l’auteur a créé des personnages plus réalistes et humains que dans d’autres shonen romantiques, et au vu des 2 derniers chapitres, on comprend bien que Yamato aura du mal à conquérir sa belle, et devra faire preuve de patience et de persévérance…
Un shonen romantique qui sort largement du lot, et qui est à mon avis destiné à devenir un classique du genre.

Ce que j’aime particulièrement dans Suzuka, c’est que l’auteur ne fait pas traîner les choses comme dans Love Hina ou autre série du genre.

Il y va cash avec son héros et c’est pas nous qui allons nous plaindre.

En gros pour moi le deuxième tome est annonceur d’une futur série à succés, car l’histoire et le style des personnage on tout pour plaire à un large public.

Enorme en humour aussi, excellente série.

Entièrement d’accord avec Wong, l’intrigue amoureuse ne traîne pas pendant des lustres, et le heros a des coui**. Enfin une comédie sentimentale ou le heros en a !

Je confirme : très bon tome, on découvre le personnage, et on s’éloigne du thème Love Hina…

Mais j’attends de voir la suite, étant donné que le thème dominant plus tard sera le sport… Je suis un peu sceptique de la tournure que ça va prendre.

Pour info, Suzuka est terminée au Japon et fera 18 tomes. Une belle série, qui tient en haleine, mais quelques longueurs tout de même et une fin un peu rapide. Ce tome 2 marque lui effectivement bien la démarcation avec toute autre série du gnere, du fait du comportement des personnages (qui seraient un peu à blâmer car j’ai eu l’impression que ceux-ci n’évoluaient pas au cours du manga.).