CRITIQUE Take Five volume 1

“Take Five est au manwha coréen ce que Beck est au manga japonais”. voici ce que l’on peut lire à l’arrière de ce manwha. La barre est donc placé très haute et soyons honnète, Take Five n’arrive pas à la même auteur.
Cependant, faut-il pour autant bouder cette BD ? Certainement pas !!!

Lee Joo-in est un bassiste qui se fait virer de chez son père car il s’est inscrit dans un lycée d’art. Il fait la rencontre Yun So-ri un personnage à la coupe afro qui lui propose de rentrer dans son groupe de Jazz.

Ce premier volume très speed nous présente les différents personnages de l’histoire. le graphisme se tient bien et nous montre des personnages assez originaux. Vivement le prochain volume ou ils se mettront peut etre à jouer. En attendant, je vous invite à ecouter les morceaux de Jazz présenter dans ce manwha :wink:

L’édition de Dragon est bonne. Je n’ai pas de problème d’impression, d’adaptation et de lettrage.

J’hésitais à me le prendre. Après ta critique mon choix est fait.

Pareil, j’hésitais à prendre ce premier tome. Finalement, je prendrai cette série, mais quand les 5 tomes seront sortis.