CRITIQUE The World is Mine volume 11

Le début de ce tome voit se réaliser le fameux strip-tease du premier ministre japonais ! Malheureusement pour lui, son show sera de courte durée, mais laissera le monde entier sous le choc. Du côté de Maria, Toshi et Mon, rien ne va plus: alors que Maria déclare sa flamme à Mon, Toshi pète une nouvelle fois les plombs.

Un tome extrêmement violent, qui relance un peu la série qui avait tendance à s’essoufler. A travers le strip-tease du ministre et les massacres sanglants et hasardeux de Toshi/Mon, le mangaka Hideki Arai continue sa critique virulente du monde. Certains chapitres et phrases sont choquants et forts, et le lecteur, tout comme les personnages, n’en ressort pas indemne.
Ca part une nouvelle fois dans tous les sens, et c’est donc par moments un peu difficile à suivre, et ce ne sont pas les délais de parution assez importants entre chaque tome qui arrangent les choses. Espérons que Casterman fera un effort là dessus pour les trois derniers tomes de la série.

A cause de l’extrême violence qui peut paraître gratuite, tout le monde n’accrochera pas à The world is mine, et l’oeuvre reste conseillée à un public averti. Il aurait d’ailleurs été judicieux de la part de Casterman de le signaler sur la couverture.

The world is mine reste un manga atypique et intéressant, et nous promet des derniers tomes explosifs.

Personnellement je ne vois pas ce qu’il y a de réellement violent dans ce tome, à la limite on pourrait noter une certaineévolution dans l’évocation de certains sujets mais de là à parler de violence…:frowning: si l’on devrait en classer 3 dans cette catégorie mon choix se porterait sur berserk 13, mpd psycho 1 et pour finir quelques passages de monster où l’on a affaire à une violence plus psychologique que physique mais réellement marquante.

Oui, c’est vrai que tuer au couteau un bébé de 2 mois, fusiller plusieurs innocents et foncer dans le tas avec une voiture, le tout avec des effets bien sanglants, c’est pas du tout violent :slight_smile:

Dire que Monster est plus violent -même psychologiquement- que The World Is Mine, il fallait quand même oser, rien que pour ça: respect!

Bah tu sais joe harper, le genre de choses que tu décris se retrouve dans beaucoup d’oeuvres de nos jours, selon moi la violence a un côté choquant à partir du moment où elle n’est pas gratuite, quand on y insère une raison, un motif palpable, ce qui peut nous concerner car cela revient souvent à un sentiment poussé à l’extrême (vengeance, aliénation, désespoir) voilà pourquoi je ne reviens pas sur mon avis qui ne se résume pas à lévocation de scènes choquantes visuellement.

Cependant il est certain que la sensibilité de chacun diffère selon son propre parcours, et je ne conteste pas le fait que certains avis diffèrent du mien, ce qui ne m’empêche pas d’expliquer mon pont de vue (c’est le principe du forum, non?)

La violence a un côté choquant à partir du moment où elle n’est pas gratuite?

Je pense que tu as dû t’embrouiller, à moins que tu veuilles dire que la violence n’est pas choquante quand elle est gratuite…

Je me suis mal expliqué mais l’idée était là, la violence résultant d’un malaise (mal-être, déséquilibre, appelez ça comme vous voulez) on peut donc supposer qu’elle n’est jamais gratuite en la rattachant à un besoin ou une pulsion, dèvelloper cette pulsion et la rendre accessible à tous car de nature humaine, c’est cela que je trouve choquant (justement parce qu’elle nous rassemble) c’est donc (à mon sens) la manière de l’auteur de rendre crédible cette violence extrême qui rend la chose (en l’occurence la violence) crédible et choquante ou non. (Si je vous semble fou, dîtes vous que ce n’est qu’à moitié vrai. )

Et alors ? Ce n’est pas parce qu’on retrouve ce genre de choses dans d’autres oeuvres que ça en devient moins violent… j’ai du mal à comprendre, là… The world is mine est un manga tout de même très violent (aussi bien physiquement que psychologiquement dans ce tome 11, d’ailleurs) et à réserver à un public averti, il n’y a même pas à tergiverser là dessus. Après, c’est sûr que ce côté violent paraîtra plus ou moins choquant selon les personnes.

Bah oui, c’est le principe du forum, et je ne t’ai jamais reproché de mettre en avant ton point de vue, au contraire :wink: