DANZAISHA - TETRAGRAMMATON LABYRINTH t.1-6 (Ei Itô)

Voici un manga prometteur !

image

L’histoire nous présente Meg, une soeur experte en magie blanche, et Angela, une enfant immortelle aux étranges pouvoirs. Nos deux héroïnes ont pour mission de combattre les esprits malins à la recherche d’âmes humaines.
Dit comme ça, le scénario a l’air vraiment bateau, mais il est difficile de résumer ce premier tome sans en révéler trop. J’ajouterai juste qu’on est amenés dans ce tome 1 à se poser des questions sur l’identité réelle d’Angela, sur son passé, et sur le lien qui l’unit à Meg.
A travers des histoires mélangeant habilement action, mystère, voire émotion, plusieurs débuts de réponses sont déjà dévoilés, rendant nos deux héroïnes vraiment intéressantes et attachantes, et laissant présager une suite plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord. On en apprendra sûrement plus dans les tomes suivants, ce qui me donne vraiment envie de lire la suite au plus vite.

Au niveau des dessins, je n’irai pas par quatre chemins: je les ai trouvés absolument magnifiques ! C’est fin, précis, détaillé sans être surchargé, agréable à regarder. La mise en page est dynamique, par moments originale, et rend l’ensemble encore plus prenant.

Ce premier tome est vraiment une excellente surprise. Danzaisha s’avère prenant dès le début, et il me tarde de pouvoir lire la suite des aventures de Meg et Angela.

Ah ben, en voilà un que j’ai bien fait d’acheter :slight_smile:

J’ai bien aimée ce manga. Mais je ne l’ai pas trouvé si original que ça. J’ai pensé tout au long de la lecture à un condensé de Chrno Crusade pour le coté dessins, combats, etc… et Blood Alone pour la relation entre les deux persos.
Mais j’ai trouvé ça pas mal cette lecture, j’attend donc de voir le deuxième tome.

Pareil que Remina : je l’ai vu mais je l’ai laissé sur place sauf qu’ici les critiques ne me donnent pas l’envie de retourner le chercher.
Peut-être au tome 2 (ou plus tôt si certains laissent d’autres avis ici) puisque la suite semble être plus ou moins prometteuse…

Encore un chapître de disponible dans la section Lecture en ligne avec cette foic-ci Danzaisha volume 1

Lire la news sur Manga Sanctuary

J’aime bien les thèmes du manga, l’histoire est posée directe… je pense que je vais lire la suite :smiley:

Très bonne initiative ces lectures en lignes :wink:

La critique par JoeHarper est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par JoeHarper est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par JoeHarper est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

thème sympathique mais cela n’a pas l’air d’arriver a la hauteur de Venus Versus Virus tant du point de vue dessin que du point de vue scénario

Ce deuxième volume de Danzaisha confirme globalement le potentiel de la série.

image

Nos deux héroïnes sont amenées à affronter des adversaires surprenants, surtout dans la seconde moitié du tome où un étrange ennemi fait son apparition et semble avoir un lien avec Angie. Quelques débuts de réponses sont présents, notamment en ce qui concerne les origines de l’organisation, et le lecteur est plus que jamais amené à se poser des questions sur l’identité réelle de la « jeune » héroïne immortelle. Les liens unissant les deux nonnes sont plus que jamais mis en avant, et la confiance qu’elle s’accordent a quelque chose de touchant.
L’action est présente dans ce volume, l’émotion aussi. Le cocktail est assez classique, mais ça prend plutôt bien.
Finalement assez calme au niveau de l’avancée du scénario, ce second volume est une sorte de préparation pour un troisième volume qui promet d’être très riche en révélations !

Le dessin, quant à lui, est toujours aussi agréable. Le design des personnages est particulièrement réussi, l’ensemble dynamique et détaillé. On regrettera juste l’exagération dans le gore: il y a beaucoup trop de sang lors de certains passages, et on ne peut pas dire que celui-ci soit toujours bien fait.

L’édition de Doki Doki est satisfaisante, si l’on excepte quelques légères fautes d’orthographe et un lettrage de GB One parfois un peu bancal. La page couleur en début de volume est appréciable, la qualité du papier aussi, et l’impression de bonne facture.