DARK CRISIS : THE DARK ARMY (Waid, Culver, Dawson / Williams II, Herbert)

The reveals didn’t stop there! Fans were also treated to the first look at Dark Crisis: The Dark Army #1 , releasing on November 22, 2022. Damian Wayne, Red Canary, Dr. Light and a ragtag team of heroes cross enemy lines to steal control of the Dark Army from Pariah. But in the process, they uncover a secret about Dr. Light’s place in Crisis on Infinite Earths that rocks the future of the DCU! Dark Crisis: The Dark Army #1 will be written by Mark Waid, Dennis Culver and Delilah S. Dawson featuring a main cover by Gleb Melnikov and variant covers by Werther Dell’Edera and Taj Tenfold.

Dommage que Williamson ne finalise pas son approche de Damian, ici.

DARK CRISIS: THE DARK ARMY #1

As Pariah’s Dark Army continues its march around the globe, Damian Wayne thinks he’s got an answer as to why Pariah is able to control the most dangerous cosmic villains of the Multiverse—and he’s taking Red Canary and Dr. Light on the road to see if he’s right!

CREATIVE TEAM

  • Writer(s): Mark Waid; Dennis Culver; Delilah S. Dawson
  • Artist(s): Freddie Williams II; Jack Herbert
  • Colorist: Adriano Lucas
  • Letterer: Troy Peteri
  • Cover Artist: Gleb Melnikov
  • Variant Cover Artist: Werther Dell’Edera; Taj Tenfold
  • Group Editor: Paul Kaminski
  • Editor: Chris Rosa
  • Format: Ongoing
  • Cover Price/Page Count: $5.99 / 48 pages

Pariah’s Dark Army continues its march around the globe in DARK CRISIS: THE DARK ARMY #1, out Tuesday, November 22, 2022, from DC Comics.

Que c’est pauvre.
Au-delà de toute pertinence chronologique, car ce one-shot sort alors même que Dark Crisis #6 « règle » la situation de la grosse bagarre contre la Dark Army, cette lecture n’est en rien emballante. Elle ne fait que confirmer la petitesse générale de Dark Crisis, hélas.
Bref, que se passe-t-il ici ? Très peu de choses. En pleine bagarre générale, Damian décide de former une petite équipe pour aller chercher un moyen de stopper la Dark Army ; pourquoi pas. Il prend Dr Light, Power Girl, Sideways et embarque par erreur la nouvelle jeune super-héroïne, Red Canary. Ils arrivent sur Terre-23, où il y a les singes super-héros qui ont tous été tués. Ils trouvent une des tours de Pariah (de Crisis), affrontent des Shadow Demons et filent dans la Maison des Héros. Là, Dr Light a une épiphanie, on comprend qu’il est ici révélé que le Monitor l’a créée pour agir dans un tel événement. Ils libèrent la JL Incarnate, et repartent faire la bagarre avec une Dr Light boostée.
Bon, voilà. Ca ne vaut pas un one-shot, c’est mensonger car la Dark Army est absente, et c’est relativement inutile. Mark Waid rédige le début, efficacement mais sans forcer. Delilah S. Dawson et Dennis Culver se partagent les voyages, sans être formidables non plus ; ils font un job limité, comme l’est l’objectif du one-shot.
Graphiquement, Freddie E. Williams illustre l’essentiel dans un style un peu brouillon mais travaillé, plutôt bien. Jack Herbert gère le milieu, avec une approche très musculeuse, proche de Fernando Pasarin. C’est pas mal, mais ça tranche trop avec l’autre… et, surtout, le Damian d’Herbert semble avoir pris cinq ans sous son trait ! Ca n’a pas de sens.

Un one-shot inutile. Peuh.

Dans l’esprit, je te rejoins mais j’ai apprécié la lecture. Ca swingue un peu, les dialogues sont un peu répétitifs mais j’ai lu sans déplaisir.

A voir ce que Waid va faire de Red Canary, que l’on reverra dans le prochain Event.

Mention passable quand même. :wink: