DARK KNIGHTS OF STEEL #1-7 (Tom Taylor / Yasmine Putri)

DC annonce la maxi-série Dark Knights of Steel, qui réinvente l’univers DC à la sauce fantasy. Par Tom Taylor et Yasmine Putri. Début de la publication en novembre.

Tom Taylor :

I’ve spent the last two years creating a new epic fantasy universe for DC Comics, and Dark Knights of Steel is an absolute dream come true. Despite being the writer of the DC horror series, DCeased, I’m actually a huge a fantasy fan. Combining two of my favorite things, DC superheroes and high fantasy, is my absolute happy place. I grew up reading Lord of the Rings alongside Superman. Terry Pratchett alongside Garth Ennis. Robin Hobb and Mark Waid. Dragonlance and Justice League. Now I get to bring all this together with the incredible Yasmine Putri, in the biggest story I could imagine. A tale of war and love, of despair and hope, of betrayal and improbable alliances forged in battle.

image-2

image-3

image-4

image-5

image-6 (1)

Passionnant.
Je me demande combien de pitch réellement intéressants ont été refusés avant que celui-ci soit accepté.

Jim

En plus, ça va permettre de faire un tas de spin of autour de Batman.

Vivement la variante : Les super-héros de DC dans un univers de super-héros

Eh beh… On est variment dans une période creuse là… J’ai l’impression d’assister en direct à l’enterrement de DC qui creuse son trou tout seul…

Et au remplissage d’un catalogue qui marque le pas : on met des trucs dans le planning, soit parce qu’il y a un gros machin qui arrive mais on n’est pas prêts, soit parce qu’on sait pas ce qu’on va faire dans six mois.

Jim

Soit parce qu’il y a Batman

Crisis of faith

Le pire c’est qu’avec un scénariste de cette trempe, cela pourrait être intéressant.

J’aime bien le mélange des genres dans les fictions.
Celui-là me botte bien.

Dark-Knights-Of-Steel-1-1_617b4cec923977_002

An entire medieval world will be forever changed when a spaceship crash-lands from a doomed planet. Monarchs will die, kingdoms will rise, and what seemed the end of the world for many…was only the beginning! An epic high-fantasy story set in a DC Universe where nothing is what it seems…

From worldwide bestselling writer Tom Taylor (DCeased, Superman: Son of Kal-El) and acclaimed artist Yasmine Putri comes a generational tale of good and evil within a brand-new DCU!

Written by: Tom Taylor
Art by: Yasmine Putri

U.S. Price:
3.99
On Sale Date:
Nov 2 2021
6 5/8 x 10 3/16
Page Count:
32

Dark-Knights-Of-Steel-1-4_617b4d32e01c50

Dark-Knights-Of-Steel-1-5_617b4d73138a39_002

Dark-Knights-Of-Steel-1-6_617b4da0e671d4_002

Dark-Knights-Of-Steel-1-7_617b4dd6922ae9

Dark-Knights-Of-Steel-1-8_617b4e00d9f989_002

Oh, le bon début.
Tom Taylor lance sa maxi-série médiévale-fantastique, en imaginant « tout simplement » que le vaisseau kryptonien ne se soit pas écrasé sur Terre au XXe siècle, mais au Moyen-Age, dans un univers DC où les super-héros et super-vilains sont déjà là. Et, surtout, le vaisseau contient autant Jor-El que Lara, qui accouche en arrivant, alors que son époux anéantit par erreur des soldats venus à leur rencontre. Dix-neuf après cet événement, et une prophétie du « garçon Constantine » au Roi Jefferson (Black Lightning), le monde a changé. Un royaume est dirigé par Jor-El et Lara alors que Bruce est un chevalier Batman, aidé de ses Robins, des enfants des rues organisés militairement, pour protéger ledit royaume des menaces du Roi Jefferson et de sa magie. Notamment ici une Banshee, ou plutôt Dinah qui hurle. Kal-El, prince héritier, veut aider mais a des crispations avec Bruce, fils des dirigeants précédents mais décédés, alors surtout qu’il est un bâtard. Bruce apprend néanmoins de la bouche du roi qu’il est bien un bâtard, mais le fils de Martha et de Jor-El ! Et c’est à ce moment, après que Bruce ait révélé être « maudit » selon lui par l’étonnant « Green Man », que le roi est tué par une flèche d’énergie verte tirée par Green Arrow !
C’est cool. Tout ça rappelle férocement 1602, évidemment, avec la présence des super-héros et super-vilains dans un univers médiéval-fantastique. L’originalité n’est donc pas là, d’autant qu’on a déjà vu, de mémoire, un Elseworld avec Kal-El arrivé au Moyen-Age.
Mais Tom Taylor réussit encore en se concentrant sur ses points forts, ici la caractérisation et le jeu des placements des personnages connus dans de nouvelles situations. La deuxième partie est un gros plaisir geek, qui me plaît bien, alors que le premier atout demeure fort, dans sa gestion des dialogues, des personnages, de leurs postures et de leurs réactions dans ce nouveau contexte. J’aime particulièrement la relation Bruce/Kal-El, et ce Bruce est plutôt intéressant, que ça soit dans son rôle, son approche, ses Robins ou sa malédiction.
J’ai hâte d’en voir plus, je suis pris dans « le jeu » des références, d’autant que Yasmine Putri propose des planches superbes. C’est beau, intense, fluide et très iconique. Les personnages sont très réussis, et l’ambiance générale est léchée et forte.

Un bon début, pour un bon plaisir geek.

1 « J'aime »

Et même pour un plaisir de lecture tout court ! Tom Taylor maîtrise très bien son récit qu’on pourraît penser être balisé par les poncifs de l’univers DC, et pourtant comme le souligne Ben il joue avec les attentes et habitudes pour ce genre d’exercice, déjà fait chez DC avec le Elsworld Superman: Kal, ou chez Marvel à travers 1602 (ce n’est plus le Moyen-Âge mais la mécanique reste la même) ou même le temps d’un petit arc par Kurt Busiek et George Perez sur Avengers #2-3. En effet, alors qu’on pourrait s’attendre à un décalque des statu quo et alignements reprenant ceux des personnages classiques, le scénariste rabat totalement les cartes et se permet les rebondissements et révélations énumérés par mon compère ci-dessus, et le fait avec une certaine habileté pour que cela passe sans que l’on trouve cela trop artificiel. Il arrive même à jouer un peu des lecteurs avec les attentes des lecteurs chevronnés lorsqu’ils entendent tel ou tel nom, comme la banshee traqué par Batman et ses (jeunes) hommes qu’on attendait être Silver Banshee, ou pour ma part le Green Man que je pensais être Swamp Thing qui a été associé par le passé à cette figure légendaire du monde médiéval européen. Je découvre par ailleurs l’artiste Yasmine Putri dont je ne connaissais pas le travail, et qui livre ici une prestation qui sied bien à l’univers dépeint ; quel que soit le succès de la série, espérons que ce soit un tremplin pour elle !

Earth-2, Injustice, DCsead… et en ce moment Dark Ages chez la concurrence : on peut dire que Tom Taylor se spécialise dans les réécritures de personnages !

1 « J'aime »

Dark-Knights-of-Steel-2-1

Dark Knights of Steel #2

Written by: Tom Taylor
Art by: Yasmine Putri

An entire medieval world will be forever changed when a spaceship crash-lands from a doomed planet. Monarchs will die, kingdoms will rise, and what seemed the end of the world for many…was only the beginning! An epic high-fantasy story set in a DC Universe where nothing is what it seems… From worldwide bestselling writer Tom Taylor (DCeased, Superman: Son of Kal-El) and acclaimed artist Yasmine Putri comes a generational tale of good and evil within a brand-new DCU!

Dark-Knights-of-Steel-2-4

Dark-Knights-of-Steel-2-5

Solide.
Tom Taylor enchaîne après le terrible cliffhanger du #1, où Jor-El annonçait à Batman qu’il est son fils (car Jor a fauté avec Martha), mais ledit Jor-El se faisait tuer d’une flèche tirée par Oliver, boosté par le mystérieux Green Man. Un Bruce enragé libère un coup de vision-chaude mais ne dit rien à Lara et Kal.
Evidemment, les conséquences sont lourdes : Oliver est retrouvé par Bruce, attaqué et perd sa main. Kal l’interroge sèchement, après avoir rappelé que Bruce n’est « pas de la famille », alors que Harley Quinn espérait que Bruce apaise les décisions. En parallèle, le Roi Jefferson pense avoir bien agi et se réjouit de voir ses trois (!) enfants maîtriser leurs pouvoirs. Lois rejoint le Royaume de Themyscira pour annoncer à Hippolyta, Diana mais aussi Zala, deuxième enfant de Jor-El et Lara, que Jor-El est mort. Diana laisse sa compagne partir, appelée par ses devoirs, alors qu’Harley essaye de pousser Bruce à agir, notamment devant ses prisonniers (tous des têtes connues). Mais le Roi Jefferson est attaqué et son fils est tué par Zala, ivre de vengeance.
Ca va mal finir, clairement, mais c’est bien fichu. Tom Taylor gère très bien ses personnages, avec une belle uchronie bien menée. L’ensemble est fluide, dynamique. J’aime bien les interactions, les caractères, proches du canon mais légèrement différents ; c’est cool, diversifié. Notamment ce Batman, « soumis » au pouvoir jusqu’alors, mais il est clair que ça va changer.
Bien sûr, c’est aussi fun de voir jusqu’où l’auteur va dans les conséquences, avec donc cette future future guerre générale. J’ai hâte de découvrir d’autres royaumes.
Graphiquement, Yasmine Putri propose de jolies planches, assez poétiques et solides. C’est beau, tout simplement, et autant détaillé que réussi. Du bel ouvrage.

J’aime bien, mais ça manque presque de quelques fiches en annexes, pour donner quelques informations ou détails sur ces redéfinitions médiévales.

Dark Knights of Steel #3 (of 12)

(W) Tom Taylor (A) Yasmin Putri
In Shops: Jan 05, 2022
SRP: $3.99

War is on the horizon as a series of assassinations has rocked the lands. The Kingdom of Storms is gathering its allies with eyes on the destruction of Kal-El and his family. What secret does the Dark Knight learn that could be the key to everything?

Au moins c’est joli

Et c’est bien !!

Roh, c’est vraiment bien.
Tom Taylor enchaîne avec sa saga d’Heroic-Fantasy chez DC, et il le fait bien. « Quelque chose » tombe des cieux, comme la prophétie de John Constantine l’a annoncée, et tombe dans le Royaume de Magnus. Bruce y va avec Alfred, après avoir insisté auprès de la Reine Lara et de sa Générale Waller, mais découvre que les gardes locaux, les Metal Men, ont été massacrés par Zala, soeur de Kal. Le Roi Jefferson visite Amazonia pour révéler le meurtre de son fils par Zala, et Hippolyta maintient l’union des royaumes en cas de guerre, ce qui pousse Diana à partir pour innocenter son amante ; ce qui arrange Jefferson. Mais ce dernier est attaqué lors de sa traversée en bateau par Zala, qui le tue. Bruce lui comprend que le « quelque chose » l’affecte car il est différent ; c’est de la Kryptonite, et Alfred entend désormais tout lui expliquer.
C’est vraiment bien. Tom Taylor livre un bon et beau récit, en multipliant les clins d’oeil et réutilisations intéressantes, pertinentes. J’apprécie qu’il joue aussi avec la géopolitique autant qu’avec les caractères de ses personnages. Ces derniers sont agréables à suivre, et l’ensemble fonctionne très bien, avec ce plaisir de retrouver les éléments de base mais aussi les petits ajouts, souvent si pertinent.
Yasmine Putri livre en plus des planches superbes, vraiment magnifiques, avec un vrai dynamisme et surtout une poésie générale très douce.

Un gros coup de coeur !

The arrival of the Els by spaceship 19 years earlier was a pivotal moment for the kingdom, and a prophecy was born! But what were those early years like for the Els, and how did they come to be monarchs of the kingdom? And what catastrophic event triggered everything that was to follow?

Written by
Tom Taylor
Pencils
Bengal
Inks
Bengal
Colored by
Arif Prianto
Cover by
Yasmine Putri
Genres
Superhero
About Book
Page Count
25 Pages
Print Release Date
February 1 2022