DC COMICS : le général

Moui et non.

La gamme “Rebirth” se présentait comme le résultat de l’event éponyme, avec une reconfiguration massive de l’univers DC, visant à renouer, en partie au moins, avec la continuité post-Crisis (1985-2011) par-delà les cinq ans de l’expérience New 52 / DCYou. Toutes les séries de l’éditeur ont été affectées (au moins théoriquement, ensuite ça avait plus ou moins d’impact dans les récits en fonctions des personnages et des auteurs), toutes les séries ont vu leur numérotation reprendre au n°1, sauf pour Action et Detective Comics qui ont eux repris leur numérotation “historique” (pré-New 52). Publication bimensuelle aidant, les “grosses” séries approchent maintenant la cinquantaine de numéros publiés dans ce cadre, ce qui n’est pas complètement négligeable (7 TPB).

Je n’ai pas l’impression qu’on assiste à quoi que ce soit d’aussi “révolutionnaire” avec cette dernière annonce. Ça me semble plus une “relève de la garde” où on a un peu groupé les annonces de l’arrivée des nouveaux auteurs sur les titres, histoire de faire un peu plus de buzz.

En fait, ils font ça toutes les 52 semaines ?

Ces annonces riment avec le retour de l’Hypertime et de la continuité du DCU. Prendre Morrison, c’est s’assurer de cela face aux jeunes loups actuels. Mais il y avait Johns qui se prend des fessées au ciné.

En fait, rien ne me gêne mais quid de Doomsday Clock? Ce “Fresh Start” sera fait avant? Après? Pendant?

Sans compter que cet event ne lâche aucun indice.

Bref, ça sent le bordel.

Comme d’hab’, non ?

Euh il y a pas de sujet sur la reprise de Green Lantern par Grant Morrison ?

Si (depuis deux jours).

Et pas loin dans cette section en plus. Kab a du sauter une ligne…:wink:

La ligne de quoi? Il a reniflé trop fort? :wink:

non j’ai arrêté depuis mon opération de la cloison nasale.

La série Second Coming, annulée chez Vertigo (on en a parlé quelque part, mais je ne trouve plus où), semble avoir trouvé un nouveau foyer :

Jim

Bonjour.
Je me permets non pas une “minute de publicité”, mais je propose un lien sur un article qui me tient à cœur, sur un personnage que j’aime beaucoup.

J’ai une passion pour le personnage de Ray Palmer/Atom.
Je suis très fan du Phantom et de Dane Whitman/Black Knight, mais j’aime particulièrement Atom, un personnage méconnu, sous-estimé, mais qui me plaît énormément et m’inspire.
En ce sens, je me suis livré à une présentation exhaustive du personnage ici : https://topcomics.fr/atom-le-plus-petit-des-grands-superheros-dc-comics . Ses origines (éditoriales notamment), son histoire, ses drames (si nombreux), son évolution, son héritage, et ses adaptations vous sont ainsi livrées ici.
J’espère vous intéresser un peu grâce à cela à ce personnage… le plus petit des grands héros DC !

La fin/mort lente de Vertigo se confirme… :pensive:

Parce que Vertigo est encore vivant ?

Y a encore des spasmes, ouais…

Jim

Il y a (eu) des tentatives de relance plus ou moins régulières ces dernières années, mais le label ne s’est jamais remis, non seulement du démantèlement opéré par Geoff Johns sous l’ère New 52, mais également, et peut-être plus fondamentalement, du départ de Karen Berger… tout simplement parce qu’il n’a jamais vraiment eu d’autre définition vraiment satisfaisante de sa ligne éditoriale autre que “le label dirigé par Karen Berger”.

Ça s’appelle Image Comics.

Beaucoup disent cela mais fondamentalement je ne trouve pas que les deux se ressemble tant que cela.

Oui, je suis d’accord avec cet avis.

Je ne pense pas que Geoff Johns ait, d’une part, voulu démanteler Vertigo et, surtout, été moteur dans le New 52, en fait.
Vu comment il ne cesse de décortiquer le New 52 dans Rebirth et Doomsday Clock, je rejoins la théorie selon laquelle Jim Lee et surtout Dan Didio ont piloté le New 52, en chargeant Geoff Johns de donner du liant à ce bordel via la série Justice League, qui “menait” DC alors.
Ce n’est pas pour rien que, durant la période Rebirth, la Justice League a été pilotée par Bryan Hitch, avec des histoires dans son coin, et une volonté de recentrer DC sur les titres solo, sur les franchises elles-mêmes.

J’ai parlé vite et sans faire de vérification, mais en fait je pensais à son Brightest Day qui a signé le retour dans le giron “mainstream” d’un certain nombre de personnages. Et ça, ça précède de plusieurs années les New 52.