DC NATION #0 (Collectif)


(Le Doc) #1

En mai, DC proposera un aperçu des événements à venir dans le numéro spécial DC Nation #0.

Au sommaire, les prologues de Batman #50 par Tom King et Clay Mann, de Justice League : No Justice par Scott Snyder & Cie et de The Man of Steel par Brian Bendis et Jose Luis Garcia Lopez !

DC NATION #0
• BATMAN wedding prelude written by TOM KING with art by CLAY MANN
• JUSTICE LEAGUE: NO JUSTICE PRELUDE written by SCOTT SNYDER, JAMES TYNION IV and JOSHUA WILLIAMSON with art by JORGE JIMENEZ
• MAN OF STEEL prelude written by BRIAN MICHAEL BENDIS with art by JOSE LUIS GARCIA-LOPEZ
• Cover by JORGE JIMENEZ
1:100 Superman variant cover by JOSE LUIS GARCIA-LOPEZ
1:250 Batman variant cover by CLAY MANN
1:500 Justice League variant cover by JORGE JIMENEZ
These stories will appear only in this comic book and will not be reprinted in another comic book before each series’ collected editions. Only the first printing of this issue will have a cover price of $0.25. This issue will ship with four covers. Please see the order form for details.
Just in time for Free Comic Book Day, this special comic priced at just $0.25 US features three brand-new stories from a lineup of superstar talent—and each tale serves as a prelude to some of the biggest DC events of 2018!
First, find out how The Joker reacts when he discovers Catwoman has turned her back on crime and plans to marry his archnemesis. Can the Clown Prince of Crime stand to see Batman happy? Writer Tom King and artist Clay Mann set up the events that lead to BATMAN #50!
Then, DARK NIGHTS: METAL shook the DC Universe to its deepest foundations—now it’s time to rejoin legendary writer Scott Snyder, along with all-star artist Jorge Jimenez and co-writers James Tynion IV and Joshua Williamson, for the prelude to JUSTICE LEAGUE: NO JUSTICE! Discover what universe-shattering mysteries have emerged from the most wondrous and chaotic corners of the cosmos to hunt the Justice League in DC’s summer blockbuster event!
And get your first glimpse at Superman’s new world in this exclusive preview of the upcoming six-issue miniseries MAN OF STEEL, written by Brian Michael Bendis with art by José Luis García-López. With Truth, Justice and the American Way all under attack, both Superman and Clark Kent find there’s never been a more important time to stand up for what they believe in.
On sale MAY 2• 32 pg, FC, $0.25 US • RATED T


(Le Doc) #2

Un aperçu du Batman par Tom King et Clay Mann :


(Le Doc) #3

Un aperçu du Superman par Brian Bendis et Jose Luis Garcia-Lopez :


(Le Doc) #4

DC Nation #0
STORY BY
Brian Michael Bendis, James Tynion IV, Joshua Williamson, Scott Snyder, and Tom King
ART BY
Clay Mann, Dexter Vines, Jorge Jimenez, and José Luis García-López
COLORS BY
Alex Sinclair and Jordie Bellaire
LETTERS BY
Clayton Cowles and Josh Reed
COVER BY
Clay Mann, Jorge Jimenez, and José Luis García-López
PUBLISHER
DC Comics
0.25(USD)
2018-05-02
These stories will appear only in this comic book and will not be reprinted in another comic book before each series’ collected editions. Only the first printing of this issue will have a cover price of $0.25. This issue will ship with four covers. Please see the order form for details.

Just in time for Free Comic Book Day, this special comic priced at just $0.25 US features three brand-new stories from a lineup of superstar talent—and each tale serves as a prelude to some of the biggest DC events of 2018!

First, find out how The Joker reacts when he discovers Catwoman has turned her back on crime and plans to marry his archnemesis. Can the Clown Prince of Crime stand to see Batman happy? Writer Tom King and artist Clay Mann set up the events that lead to BATMAN #50!

Then, DARK NIGHTS: METAL shook the DC Universe to its deepest foundations—now it’s time to rejoin legendary writer Scott Snyder, along with all-star artist Jorge Jimenez and co-writers James Tynion IV and Joshua Williamson, for the prelude to JUSTICE LEAGUE: NO JUSTICE! Discover what universe-shattering mysteries have emerged from the most wondrous and chaotic corners of the cosmos to hunt the Justice League in DC’s summer blockbuster event!

And get your first glimpse at Superman’s new world in this exclusive preview of the upcoming six-issue miniseries MAN OF STEEL, written by Brian Michael Bendis with art by José Luis García-López. With Truth, Justice and the American Way all under attack, both Superman and Clark Kent find there’s never been a more important time to stand up for what they believe in.

Source : www.cbr.com


(Jim Lainé) #5

J’ai lu la partie écrite par Bendis. Je suis mitigé. Bon, techniquement, c’est plutôt bien fait (réunion éditoriale, note d’intention de Perry White qui fait sans doute écho à celle de Bendis, construction du personnage de Kent…), et ça balance du mystère (où est passée Lois, que veut le nouveau personnage…). Après, il y a des défauts propres au scénariste : il s’écoute écrire, si bien que Perry est pris d’une diarrhée verbale un peu redondante. De même, Bendis, même dans les récitatifs de narrateur omniscient, joue la carte de la phrase pas finie. Et d’une certaine manière, les planches fonctionnent de la même manière, avec des scènes amorcées mais pas conclues.
Dans l’ensemble, c’est pas mal, pour deux raisons plus ou moins extérieures à son propre travail : d’une part la qualité du dessin, Garcia Lopez ne baissant pas malgré ses décennies d’expérience, et d’autre part la construction d’un Clark fragilisé (en tant qu’homme, en tant que journaliste, en tant que héros sans doute aussi) par l’absence de Lois. Ça donne un peu d’intérêt au récit qui, sinon, aurait sans doute un goût prononcé de “so what”.
C’est loin d’être mauvais, et l’irréductible anti Bendis que je suis y trouve un certain plaisir, mais dans son entreprise consistant à trouver ses marques, il en fait à la fois trop et pas assez.
Là encore, à voir sur la durée.

Jim


(softverre) #6

La note d’intention de Perry White, j’y ai surtout vu un beau tacle au Superman de Zack Snyder.


(Ben Wawe) #7

DC Nation #0, ou un one-shot comprenant trois petites histoires faisant office de préludes à trois grands moments à venir dans l’univers DC.
En premier, Tom King & Clay Mann se retrouvent pour le retour du Joker, se préparant ou préparant le mariage de Batman & Catwoman. Première utilisation “au présent” du Vilain par l’auteur, ce passage est dans la veine d’histoires classiques du personnage… ni plus, ni moins. Rien de novateur, rien de surprenant, rien de choquant, mais efficace ; sans plus vraiment. Il faut le talent du dessinateur pour donner un véritable intérêt à ce moment sympathique, mais qui sera rapidement oublié.
En second, Brian Michael Bendis & José Luis Garcia-Lopez poursuivent le prélude à la prise en main de la franchise Superman par le scénariste. Après un prologue d’action dans Action Comics #1000, sur Superman lui-même, voici un prélude sur Clark Kent et le Daily Planet… mais sans Loïs, absente voire disparue, avec un mystère et une nouvelle journaliste troublante. Bendis semble vouloir isoler le héros, l’affaiblir sur ce plan-là, et si je n’adhère pas forcément, j’attends de voir. Le scénariste se perd dans le trop long et démonstratif discours de Perry White, mais il commence à construire un Clark vulnérable et qui intériorise difficilement ses troubles, à voir ce qu’il va faire. Garcia-Lopez assurant joliment, c’est un passage qui intrigue, et donne envie de lire la suite ; efficace dans son objectif.
Enfin, Scott Snyder/Joshua Williamson/James Tynion IV & Jorge Jimenez montrent déjà les quatre Justice League de No Justice en action - et ça me botte. J’aime ce qui semble être un gros délire fun, coloré et bigger-than-life, c’est dynamique, les interactions pourraient être très bonnes, et ça donne une ampleur à la Justice League et à ses personnages qui me botte. Oui, je suis clairement fan.

En définitive, le one-shot remplit son office : il prépare trois grands moments, intrigue, donne envie de découvrir le coeur des sagas ; une réussite, mais petite, car si c’est agréable, c’est fait soit sans originalité (le premier), soit de manière maladroite (le second), alors qu’il y avait la possibilité d’être fun et d’appâter vraiment (le troisième).


(Jim Lainé) #8

Moi, je l’ai également perçu comme un désaveu de la partie nioufiftitou : on remet Clark au Planet, et on remet Supes dans le cœur du public.
Mais les deux ne sont pas incompatibles, bien au contraire.

Jim


(Jim Lainé) #9

Je viens de lire la partie consacré à No Justice, la mini série de Snyder, Tynion IV et Williamson.
C’est pas mal, nettement meilleur que ce à quoi les premières images promotionnelles pouvaient laisser attendre. L’action est bien menée, l’utilisation de la voix off n’est pas trop encombrante (c’est bavard, mais ça ne s’écoute pas écrire) et balance plein d’informations, le tout avec une menace encore diffuse (tout est expliqué dans le premier épisode) mais visiblement copieuse.
Je suis le premier à en être surpris, mais ça donne envie.

Jim