DC SAGA PRÉSENTE #1-4

En mars 2014, un nouveau magazine rejoindra la gamme DC PRESSE de l’éditeur Urban Comics.
Intitulé DC Saga présente, ce trimestriel proposera des sagas complètes liées à l’actualité du moment.

http://imagizer.imageshack.us/v2/800x600q90/534/kbdn.jpg

Suite à la publication par Watchtower Comics de cette photo extraite des pages du journal Urban News , le site MDCU a contacté François Hercouët, le directeur éditorial d’Urban Comics, qui a confirmé l’info :

DC Saga présente #1 : Batman - Vendetta devrait donc reprendre le contenu du TPB U.S Batman : The Wrath, c’est à dire Batman Special #1 (1984) de Mike W. Barr et Michael Golden et Batman Confidential 13 à 16 (2008) de Tony Bedard et Rags Morales, des épisodes inédits en V.F.

http://imagizer.imageshack.us/v2/800x600q90/801/rrae.jpg

Cool du tpb à pas cher

Apparemment, Urban se met à multiplier les offres kiosque… pfff mon porte monnaie fait deja la gueule…

Ça va plutôt soulager le mien, car si le contenu de ce premier numéro qui m’intéresse hautement était paru en librairie, ça aurait couté plus cher ! :wink:

Oui, voilà. Donc mon porte-monnaie est plutôt content, au contraire (et ma bibliothèque aussi ! :mrgreen: )

sauf s’il n’avait jamais prévu de le sortir en format librairie >< (rolalala faut tout vous dire xP)

C’est dingue le nombre de lecteurs qui se plaignent d’avoir du choix ! :mrgreen:

Remarque ça a du être dur à votre époque (y’a 30 ans ? huhu)

J’en sais rien, c’était ma mère ou mes cousins (et même ma grand-mère) qui me fournissaient ! (je ne savais même pas lire)

Mais c’est qu’il nous traiterait presque de vieillard, le petit jeune ! :mrgreen:

[size=85]Enfin perso, il y a 30 ans je savais déjà lire, je ne faisais pas que regarder les jolies images… :wink: [/size]

Il y avait du choix à l’époque, je trouve…en kiosque surtout même si l’offre librairie commençait à émerger (ce n’était rien comparé à ce qu’il y maintenant bien entendu). Mais avec Lug/Semic, Aredit/Artima, Sagedition, Mon Journal et quelques autres, il y avait quand même de quoi faire…et ça ne coûtait pas cher… :wink:

Il y a 30ans… j’étais même pas prévu :laughing:

C’est surtout frustrant de ne pas pouvoir tout lire je pense :mrgreen:

Un peu plus en ce qui me concerne ; mais non au contraire le choix “pléthorique” de ces dernières années ne peut pas masquer qu’il faut d’abord un budget conséquent, et surtout : quelque soit le budget dont on dispose et le “choix” proposé, le facteur temps régule tout ça.

Le temps que chacun peut (ou veut) donner à la lecture de BD n’est pas extensible, j’en veux pour preuve (façon de parler) par exemple les discussions d’untel ou untel sur sa P.A.L ; d’aucuns achètent, mais quoi qu’il en soit ça ne veut pas dire qu’ils pourront lire. :wink:

Avant c’était plus simple. :wink: :slight_smile:

[quote=“Jeje-99”]Il y a 30ans… j’étais même pas prévu :laughing:

C’est surtout frustrant de ne pas pouvoir tout lire je pense :mrgreen:[/quote]

Ah ! Je vois que **Jeje ** en est arrivé au même point que moi. :wink:

Sur !

C’était mes parents qui raqués

(remarque quand je me rappelle les trésors d’ingéniosités que je devais déployer pour qu’ils me prennent toutes les revues que je voulais je me dis que c’est plus simple maintenant que j’ai juste à sortir le larfeuille)

Il y a trente ans?

J’étais un beau bébé.

Ahreu

La confirmation du sommaire du premier numéro de DC Saga présente :

[quote]DC SAGA PRÉSENTE #1

Public: Ado-adulte – à partir de 12 ans
Genre: Super-héros
Collection: DC PRESSE
Date de sortie: 28 mars 2014
ISBN: 9782365771535
Format: 170 x 260mm
Prix: 5.90 €

UN NOUVEAU MAGAZINE QUI EXPLORE LES SECRETS DE L’UNIVERS DC !

Un récit complet, inédit en VF ! Dans BATMAN-VENDETTA : Mike W. BARR, Michael GOLDEN, Tony BEDARD et Rags MORALES présentent Wrath, l’anti-Batman dont la version Renaissance débute le mois suivant dans BATMAN SAGA !

(contient les épisodes US Batman Special #1 + Batman Confidential #13-16)[/quote]

Les bouquins coûtaient moins cher, mais on avait moins de ronds, donc le rapport entre les moyens qu’on avait et ce qu’on voulait, c’était un peu le même truc, quoi…
Et, bon, question quantité, en 1984, ma foi, entre les trucs de Lug, les trucs d’Artima-Arédit, que ce soit en format comics ou en format poche, les trucs de Sagédition, plus les machins genre Écho des Savanes Spécial USA, USA Magazine, Epic, American BD, Fantastik, Ère Comprimée, ça faisait déjà un sacré paquet (bon, en 1984, certains s’étaient peut-être arrêtés, d’autres n’étaient pas lancés, faudrait vérifier les dates, mais c’était cette période…). Et alors si tu rajoutes les conaneries, les tarzaneries, voire les poches de trucs pas américains (genre les traductions de Commando, les petits formats de Lug avec du matos rital dedans…), je peux te garantir que ça remplissait ton caddie.
Alors ouais, effectivement, en albums, c’était moins la fête. Mais bon, en même temps, on avait les traductions des EC Comics, de MAD, plein de trucs d’Eisner, d’Adams, de Corben, il me semble que la collection de comics strips de chez Futuropolis c’était la même période…
Sérieux, c’était pas une mauvaise période pour lire de la BD étrangère et/ou des super-héros, en 1984. Dix ans plus tard, même si les librairies commençaient à s’y mettre, l’éventail s’était considérablement rétréci.
Et ouais, on lisait pas tout, on n’achetait pas tout. Mais aujourd’hui, c’est pareil. Tout n’est pas génial, tout ne nous attire pas, tout ne correspond pas à ce qu’on a envie de découvrir…
Mais bon, pour avoir connu le début des années 1980, je vais pas non plus considérer la période actuelle comme la meilleure période de tous les temps : c’est une période riche, intéressante, avec une offre diversifiée, c’est bien, je suis content. Mais je rêve de plus de diversité encore, que le kiosque ne soit pas écrasé et puisse se développer encore, que d’autres univers puissent prendre racine à côté de Marvel et DC, que des choses du passé ressurgissent, que d’autres pays soient explorés (purée, on est frontalier de l’Italie et toutes les tentatives d’explorer leur BD se solde par un échec, c’est dingue, quand même…).
Je ne me plains pas, hein (d’autant que je consomme de moins en moins de VF), mais je ne cracherais pas sur un redéploiement du kiosque, pour me proposer des trucs que je trouve plus difficilement, dont je ne lis pas la langue…
Enfin bon, je me suis égaré. C’était seulement pour dire que, non, il y a trente ans, c’était plutôt cool pour les amateurs de comics.

Jim

Merci pour ce petit retour dans le temps meme si ce n’était qu’une boutade xP

Punaise que c’était bon

(mais vraiment)

Je ne connaissais pas du tout ce personnage et ces récits. Hé ben j’ai pris un pieds assez monstrueux. Le Batman Special #1 avec la première apparition de Wrath s’ouvre sur une présentation en parallèle génialement mis en image. La suite est excellente et bien tendu du slip comme il faut.

La suite avec les épisodes de Batman Confidential sont du même niveau et je dirais même supérieur dans la manière d’ancré le récit à une époque précise de la vie de Batman et dans le parallèle avec Robin.

(le final où on “retrouve” le duo dynamique, sincèrement, j’en ai eu des frissons)

Ca fait plaisir de voir Urban aller sur le créneau du récit complet en kiosque.

edit : Ha et bravo à la traduction de Xavier Hanart. J’aurais du mal à expliquer pourquoi mais je l’ai trouvée excellente

C’est bien vrai. J’aurais d’ailleurs préféré que cette nouvelle revue se consacre uniquement à ce type de récit. Le crossover Blight (qui ne m’intéresse pas du tout) aurait pu être publié dans un Justice League saga hors-série par exemple. Mais bon, ça reste une très bonne initiative, même si je n’achèterai plus de DC Saga présente avant l’année prochaine…

À part ça, c’était en effet du très bon : un one-shot de qualité, avec un suspense très bien entretenu qui fait monter la tension jusqu’à un final palpitant, et une mini-série haletante qui prolonge avec efficacité l’histoire commencée une vingtaine d’années plus tôt avec notamment une utilisation judicieuse du parallèle entre Batman et son double négatif et un retour à une dynamique Bruce/Dick qui fait plaisir à lire.
Pour les dessins, un petit bémol sur l’encrage de Mike DeCarlo qui ne rend pas tellement justice aux planches de Michael Golden (ce n’est pas Terry Austin, quoi…) et comme souvent un très bon Rags Morales (même si je ne suis pas fana de la coupe au bol du commissaire Gordon :wink: )…