De la traduction


(とり) #341

Ah, en parlant de vocabulaire judiciaire : on entend (et lit) partout “untel a déposé plainte”… Ben non : il a “porté plainte” ou “déposé une plainte” (ou “posé une plinthe”, mais là, c’est différent), pas un mélange des deux.

Bon, j’aurais dû parler d’une évaluation en chiffres… Pour moi, le chiffrement concerne le cryptage (et l’antonyme de “chiffrer”, c’est “déchiffrer”), même si ce terme est accepté dans le sens que tu donnes.

Pour moi, ce serait même “a priori” (en italique)…

Là, je n’ai pas compris ce que tu voulais dire… Pourquoi ça devrait te choquer qu’un terme soit utilisé correctement ? O___o

Tiens, je parlais des pubs un peu plus haut, en évoquant Afflelou et son utilisation de lunette au singulier…
Une autre pub qui me hérissait chaque fois que je l’entendais : Gifi et son “C’est qui qui” (“le Kiki de tous les Kikis” ?)… Décidément, on nous assomme de publicités à tout bout de champ, mais en plus ça massacre la langue française… Un peu comme si on nous obligeait à regarder les anges de la téléréalité cinq minutes par heure au milieu de notre programme.

Le plus drôle que j’aie vu en matière d’affichage publicitaire, c’était un gigantesque panneau sur lequel était inscrit “Des promos à gogos”… Au moins, l’éventuel futur client de ces promotions est prévenu de ce pour quoi on le prend ! ~___^

Tori.


(newton999) #342

Très intéressant tes liens Vik !
(ah référendum…)

@Tori

Me suis mal exprimé (enfin trop rapidement). Qu’un domaine nécessite un vocabulaire spécifique c’est normal. Mais souvent, on passe pour le “vantard” de service car on reprend les gens sur des termes incorrects.

Dans l’exemple d"a priori", ça se termine parfois par des “oui bon on s’en fout” ou “ramène pas ta science”.
Or ce n’est pas dans cette optique-là que je fais la réflexion.

Suis pas clair aujourd’hui, moi, ça sent le week-end…


(nikohell) #343

Alors que le terme exact, pour les latinistes puristes, ce serait quid pro quo.

Mais effectivement, là on a adapté en changeant la sonorité, donc on l’accepte. Mais pour moi, le problème sur “a priori” est du même acajou (c’est comme “du même bois” mais en plus cher).

On voit bien que pour “forum”, on parle d’un nouveau mot français hérité du latin (un mot latin francisé) dont on accepte la torture de l’orthographe selon les règles latines mais sur lequel on applique de nouvelles règles, celles de la langue française ou d’autres.


(newton999) #344

la sonorité est déjà adaptée puisqu’on dit foromme et pas foroum.


(とり) #345

C’est pour ça que je disais que pour moi, c’était “a priori” : la locution latine en italique… et si je devais écrire “à priori”, ce serait en romain, puisque ce ne serait plus la locution latine, mais sa version absorbée par la langue française.
De la même manière, je mets un s à manga au pluriel, car je considère que le mot est entré dans la langue française (dans le cas contraire, je l’écrirais en italique…). de même, le pluriel de scénario est scénarios alors que celui de scenario est scenarii (la distinction se fait essentiellement sur l’accent sur le e).

Tori.


(Vik) #346

C’est pas simple tout ça

langue-fr.net/A-priori-a-pos … pas-accent


(nikohell) #347

Je comprend parfaitement ton explication Tori. Mais moi, j’ai un gros problème pour écrire en italique de manière manuscrite. :mrgreen:


(newton999) #348

Hyper intéressant.
En résumé, ce n’est pas du latin classique mais médiéval, francisé bien plus tard et auquel on redonne une couche latine si on veut, tout en pouvant le garder francisé.

On a une belle langue quand même !


(Jean-Marc Lainé) #349

Oui, mais quand on n’a aucun doute, on ne vérifie pas. Même quand on se trompe.

Jim


(とり) #350

C’est très vrai.

De la même façon, les personnes qui consultent les sites ou livres indiquant comment éviter les fautes d’orthographe sont en général celles qui en ont déjà le moins besoin. Celles qui en auraient le plus besoin cherchent rarement à s’améliorer.
C’est comme ça que des étrangers (quand on fait abstraction de leur accent) parlent un meilleur français que certains Français.

Tori.


(Lord-of-babylon) #351

Alex =>

Je me posais une questions concernant le deuxième tome de Sex Criminals. Dans le passage où le gynéco détaille les différents moyens de contraception, il y a en base de page un lien vers le site choisirsacontraception.fr.

Tu sais s’il y avait la même initiative en VO ou c’est un (excellent) choix de Glénat ?


(Nikolavitch) #352

J’ai trouvé le site équivalent pour la France, tout simplement. parce que c’est ça qui avait du sens, je crois.


(Lord-of-babylon) #353

Je te remercie

C’est franchement une excellente initiative autant de la part de Fraction que de la tienne. Ce passage ma totalement surpris en bien par le sérieux de la chose, son exhaustivité et la manière de présenter les différents modes.

Pour le coup bravo parce que ca va dans le bon sens pour une meilleure approche de la contraception


(とり) #354

Encore un problème de traduction dans une série TV… dans un épisode des Enquêtes de Murdoch d’il y a une douzaine de jours, il est question du Saint Graal… Et là, quelqu’un en parle comme étant “la tasse qui a recueilli le sang du Christ”… Le mot “cup” a été traduit en “tasse” au lieu de “coupe”… Je m’imaginais la scène : le sang recueilli dans un mug… et je m’imaginais la Cène : Jésus et ses disciples attablés à boire le thé.
Je me demande comment on peut laisser passer ça.

Tori.


(Lord-of-babylon) #355

En plus tout le monde sait que le Graal en fait c’est un bocal à anchois


(Jean-Marc Lainé) #356

L’explication est simple : l’inculture généralisée et galopante dans les milieux audio-visuels.

Jim


(ginevra) #357

[quote=“Tori”]Encore un problème de traduction dans une série TV… dans un épisode des Enquêtes de Murdoch d’il y a une douzaine de jours, il est question du Saint Graal… Et là, quelqu’un en parle comme étant “la tasse qui a recueilli le sang du Christ”… Le mot “cup” a été traduit en “tasse” au lieu de “coupe”… Je m’imaginais la scène : le sang recueilli dans un mug… et je m’imaginais la Cène : Jésus et ses disciples attablés à boire le thé.
Je me demande comment on peut laisser passer ça.

Tori.[/quote]

Tori, ne crois-tu pas que cela a été fait volontairement pour marquer le côté un peu naïf du personnage puisque, de mémoire, c’est l’agent Crabtree qui le dit… et il est un tantinet gaffeur!
ginevra


(とり) #358

Je citais de mémoire… Et Crabtree, s’il est gaffeur, est tout de même érudit et a dû faire des recherches sur le sujet pour son livre, tout de même (par ailleurs, les références de cet épisode à Indiana Jones étaient sympa, entre le temple truffé de pièges, le titre de l’épisode en anglais, et le roman de Crabtree à propos d’un archéologue qui a peur des papillons (là où Indy a peur des serpents))…

Tori.


(Vik) #359

Dans la série TV Agent Carter, il y a eu la même boulette que dans un magazine Spider-Man.

A un moment donné, on te parle de la détente du pistolet (style dans un dialogue “je vais appuyer sur la détente”), et là, je dis bien.

Et quelques scènes plus tard (et quelques pages plus tard, c’est quand même dans le même épisode quoi, donc même traducteur j’ose l’espérer), bom, il appuie sur la gâchette!

Pas bien!


(artemus dada) #360

[quote=“Vik”]Dans la série TV Agent Carter, il y a eu la même boulette que dans un magazine Spider-Man.

A un moment donné, on te parle de la détente du pistolet (style dans un dialogue “je vais appuyer sur la détente”), et là, je dis bien.

Et quelques scènes plus tard (et quelques pages plus tard, c’est quand même dans le même épisode quoi, donc même traducteur j’ose l’espérer), bom, il appuie sur la gâchette!

Pas bien![/quote]

En terme de traduction il me semble que les deux acceptions existent, en outre on peut être un puriste, un fin connaisseur de la langue française, ou un adepte des armes, il n’en demeure pas moins que dans le langage courant le mot “gâchette” est souvent utilisé.

Or si on veut coller au “parler vrai”, celui de monsieur tout-le-monde, “gâchette” ne me parait pas faux.
Dans ce cas, utiliser l’une ou l’autre tournure peut servir à dénoter un personnage