DEAD X-MEN #1-4 (Steve Foxe / collectif)

https://www.marvel.com/articles/comics/dead-x-men-limited-series-steve-foxe-vincenzo-carratu-bernard-chang-jonas-scharf

Le programme des dernières séries de la fin de la période Krakoa continue à se préciser. En plus des titres principaux tels que Fall of the House of X (par un Gerry Duggan resté tout du long contrairement à Hickman), Rise of the Powers of X & Resurrection of Magneto (par les britons Kieron Gillen & Al Ewing, arrivés eux en cours de X-route), les fins de runs de Benjamin Percy sur X-Force & Wolverine (avec notamment la « Sabretooth War »), il y aura aussi des mini-séries, dont ce Dead X-Men.

Alors là, ça sent la fin… :crazy_face:

Ca me fait penser au truc super moche avec Séléné dont on a eu droit il y a 10 ans. Quand elle fait revenir les 16 millions de mutant mort Nécrosha.

Necrosha. Dessiné par Clayton Crain.

Mais non…

deadxmenvar

Lucas Werneck

1 « J'aime »

Dead X-Men #1

DEATH WAS ONLY THE BEGINNING!

When the world turned against Krakoa, these five mutants lost their lives…but their mission as X-Men is just getting started. To preserve Xavier’s dream, they must accomplish the impossible—or die again trying!

Creative Team

  • Writer: Steve Foxe
  • Artists: Jonas Scharf, Vincenzo Carratù, & Bernard Chang
  • Colorist: Frank Martin
  • Letterer: Clayton Cowles
  • Designer(s): Tom Muller
  • Standard Cover Artist(s): Pere PérezLesley ‘Leirix’ Li
  • Variant Cover Artist(s): Kevin Eastman; Lucas Werneck;
  • Editor(s): Jordan D. White
  • Assistant Editor: Lauren Amaro
  • Format: Limited Series
  • Cover Price/Page Count: $4.99/ 36 pages

Bof-bof. Steve Foxe lance une mission spéciale de X-Men dans plusieurs lignes temporelles, car le Professeur X veut que Prodigy (boosté au point d’absorber la mémoire de tous ceux qu’il approche) absorbe les souvenirs d’une Moira-X « pure », encore Humaine, afin de pouvoir connaître ses vies, et agir dans le Temps pour stopper le Dominion Enigma et elle. Il confie la mission à Rachel Summers, qui choisit des X-Men morts surprenants mais « pratiques ». Ils errent entre des lignes temporelles, galèrent, trouvent une Moira-X dans une époque apocalyptique (où Abigail Brand dirige des X-Men brisés, où Lockheed mène des Starjammers suite à la réussite d’Orbis Stellaris) et partent, mais celle-ci a un plan dans son coin pour devenir « Weapon-M » et gagner à la fin.
Ca se lit, mais sans passion. La narration n’est pas top-top, avec un début brut expliqué ensuite avec un peu de lourdeur. L’ensemble fonctionne, mais les lignes temporelles alternatives, c’est un truc éculé et ça m’emballe peu. D’autant que les dessins de Jonas Scharf, Vincenzo Carratu et Bernard Chang sont corrects, mais sombres et moyens également.

Du gros bof. Pas mauvais, mais pas bon non plus.

1 « J'aime »

(W) Steve Foxe (A) Guillermo Sanna (CA) Lucas Werneck
THE IMPOSSIBLE TEAM ON AN IMPOSSIBLE QUEST!
The Dead X-Men leap across time and space in a last-ditch effort to prevent catastrophe, but they’re not the only ones breaking through the fabric of reality! As these five mutants go places no one has gone before, a cloaked figure stalks them from the shadows…and nothing will survive if she reaches her goal!
Rated T+
In Shops: Feb 28, 2024
SRP: $3.99

Oh, ça ne me plaît pas. Je n’étais déjà pas emballé par le #1, ce #2 me paraît une petite catastrophe. Steve Foxe tente de justifier pourquoi cette équipe improvisée, envoyée dans les vies passées de Moira-X pour que Prodigy capte des éléments psychiques d’elle pour Charles Xavier, veut continuer dans les flux temporels après avoir réussi. Ils forcent, vont dans la 7e vie où Moira veut tuer les Trask, et tout file mal avec des Ultrons déchaînés. Et une Moira cyber s’acharne dans d’autres flux temporels…
Ce n’est pas bon, non. Steve Foxe n’arrive pas à m’intéresser à cette équipe, ce qu’ils font (je ne comprends pas pourquoi) et cette Moira cyber assez naze. D’autant que le graphisme est signé par Peter Nguyen, Bernard Chang et Guillermo Sanna est très faible, ça n’aide pas.

Une catastrophe, clairement.

1 « J'aime »

Ils enquêtent pour savoir si les pouvoirs de moira se declenchent bien à 13 ans et on sait que la reponse est oui, leur mission etant déjà terminée dans un autre episode d une autre série.

Clin d’œil

Ouais, et je ne sais pas pourquoi ils errent dans ses vies passées, là.

Maximum profit.

Minimum passion.

1 « J'aime »

Dead X-Men #3

FAR, FARAWAY!

Rachel Summers recruited the Dead X-Men for a seemingly impossible mission…and now they’re about to discover the REAL reason behind their task. As the walls of reality start to bend, will anyone survive the revelation?!

Creative Team

  • Writer: Steve Foxe
  • Artists: Lynne Yoshii, Javier Pina, & Bernard Chang; David Baldeón
  • Colorist: Frank Martin
  • Letterer: Cory Petit
  • Designer: Tom Muller
  • Standard Cover Artist(s): Lucas Werneck
  • Variant Cover Artist(s): Rian Gonzales; Mark Brooks
  • Editor(s): Jordan D. White
  • Assistant Editor: Lauren Amaro
  • Format: Limited Series
  • Cover Price/Page Count: $3.99/ 28 pages

Moins catastrophique, mais pas intéressant quand même. Steve Foxe galère à justifier que ses X-Men continuent de voyager dans les vies passées de Moira-X, mais y parvient en identifiant la piteuse menace de cette Moira cyborg qui erre aussi et veut… tout détruire, par principe. On a ainsi divers voyages, où ces X-Men ne brillent pas et ne réussissent rien, mais ça rappelle House of X / Powers of X, et ce n’est pas désagréable à la fin de la période Krakoa.
C’est donc moins mauvais qu’avant, mais pas intéressant non plus. Les personnages sont assez creux, les interactions n’amènent rien (mention spéciale à Rachel en donneuse d’ordres dépassée mais qui laisse tout faire), et cette mauvaise Moira est nulle. Le graphisme est réalisé par quatre (!) dessinateurs différents, qui livrent de bonnes choses mais l’ensemble est bordélique.

On échappe au pire mais ça reste mauvais et inutile.

1 « J'aime »

Dead X-Men #4

EVERYTHING ENDS!

Prodigy, Dazzler, Frenzy, Cannonball and Jubilee have gone farther and have risked more than any X-Men team before. Now, at the end of everything, the final fate of Krakoa rests on these five mutants. Will the Dead X-Men save the seed of the future… or kill it before it can even be planted?

Creative Team

  • Writer: Steve Foxe
  • Artists: Vincenzo Carratù, Bernard Chang; David Baldeón
  • Colorist: Frank Martin
  • Letterer: Cory Petit
  • Designer: Tom Muller
  • Standard Cover Artist(s): Lucas Werneck
  • Variant Cover Artist(s): Junggeun Yoon
  • Editor(s): Jordan D. White
  • Assistant Editor: Lauren Amaro
  • Format: Limited Series
  • Cover Price/Page Count: $3.99/ 28 pages

Allez, c’est fini et c’est bien. Steve Foxe achève convenablement une saga pour ce qu’elle avait à raconter, avec ces X-Men qui empêchent cette Moira cyborg d’atteindre la première vie de Moira-X pour… je ne sais même pas vraiment ce qu’elle voulait faire. Bref, ça bagarre, Moira cyborg est vaincue, ces X-Men repartent, on apprend que Charles Xavier a plusieurs plans, dont tuer la jeune Moira ou utiliser un Mega Phenix. Les données récoltées par Prodigy vont aider Rachel, qui envoie ses X-Men voir Charles quand il menace Moira pour le convaincre d’arrêter.
Bon, ça semble peu cohérent avec le reste de Fall of X, ça n’est pas vraiment intéressant mais ça se lit. Steve Foxe finit convenablement, c’est déjà ça, mais ça reste le bordel graphiquement avec trop de dessinateurs. Et surtout un propos qui n’aurait dû être qu’un one-shot.

Fin correcte d’une saga trop longue et trop peu intéressante.

1 « J'aime »