Deadman Wonderland volume 6 (Kana)

L’action a atteint son paroxysme dans le volume précédent. On se trouve à présent dans une phase de repos où l’intrigue souffle un peu, s’agence vers de nouveaux objectifs, prend de nouveaux repères. C’est donc une période de l’histoire plutôt calme, moins axée sur les combats (ce qui ne signifie pas qu’il n’y ait plus rien de violent, loin s’en faut…),mais plus sur les mystères, les révélations, les intrigues. Ganta va malheureusement se fourrer dans un drôle de bourbier par rapport aux amis qu’il s’était fait, et arrivé à la fin du tome on se demande vraiment comment il va s’en sortir. Donc malgré une petite baisse de tension, ce manga reste alléchant.

DEADMAN WONDERLAND 6 : de mieux en mieux ! Ce manga réunit tous les ingrédients pour qu’on se plonge complètements dans l’histoire : de l’action, des personnages charismatiques, une ambiance malsaine entrecoupée de scènes plus « normale » et une intrigue qui avance ! Mine de rien c’est pas mal !

Après ce 6ème sublime volet de Deadman Wonderland le scenario fait un immense bon en avant.!
Soudainement on apprend un tas de chose et l’histoire prend une nouvelle tournure sublime.
Le style graphique de Kazuma Kondou devient de mieu en mieu et les personages dévoilent enfin leurs passé.

On attend le 7ème tome avec impatience.!