DEATH NOTE (Tsugumi Ohba / Takeshi Obata)

image

Death note était probablement le manga le plus attendu ces derniers temps et c’est Kana qui a l’honneur de l’éditer sous le label Dark Kana.
Quand une série est aussi attendue, le risque est d’être déçu mais ici ce n’est pas la cas !

En effet, Death note place d’entrée la barre très haut avec un dessin très fin, un scénario qui pourrait paraître plutôt simple au tout début mais qui se révèle rapidement diabolique.

Death note donne à réfléchir sur la peine de mort et nous montre un héro qui prend petit à petit la place du méchant.
Mais le réel intérêt de ce manga est le combat acharné entre deux génies que sont Light et L, la personne qui va tenter d’arrêter les meurtres commis par Light grâce à son livre.
Chacun va user de toutes les ruses possibles pour démasquer l’autre et autant vous dire que les idées de nos héros sont réellement impressionnantes de par leur ingéniosité.

Death note est le manga indispensable de ce début d’année que je déconseille tout de même aux plus jeunes qui risquent de ne pas saisir la profondeur du scénario et de ce fait s’ennuyer.
INDISPENSABLE !

Oui, moi j’ai été tout de suite happée par l’histoire. En fait on pourrait résumer le manga par “Yagami Light trouve un cahier qui permet de tuer et des gens et ne se prive pas de s’en servir” mais en fait, y’a tellement de choses en plus, la rivalité L/Light et la façon dont ils doivent imaginer tous les deux tous les scénarios possibles pour prévoir ce que fera l’autre. Et puis leur réflexion sur le monde, puisqu’ils pensent tous les deux être la justice, et font ce qui leur paraît le mieux pour leur monde, à leur façon, en tout cas.
En puis c’est dessiné par Obata-sama, alors forcément, y’a du niveau question graphismes.
En tout cas, c’est vraiment un manga à ne pas rater.

je suis un peu plus réservé que toi sur la critique (ne serait-ce déja que pour l’adaptation française que je trouve assez moyenne)
et puis je dois avouer que le fait que light et L prennent tout le temps là pose m’enerve pas mal
sinon c’est vrai que niveau graphique takeshi obata est parmi ceux qui se debrouillent le mieux en shonen donc là pas de soucis
et le scénario de fond est plutot bien amené (ce qui 'nest pas toujours le cas de la mise en scéne c’est assez dommage)

au final je dirais pas que c’est indispensable mais que c’est un bon manga malheureusement gaché par certains coté par son éditeur

Death Note est la plus grosse baffe de lecteur que je me suis prise depuis des années. Je sais pas quoi dire d’autre. C’est une** tuerie,** cette BD.

je suis pas dutout d’accord aves Ed TOURRIOL!!! pour moi c’est une très bonne série qui vaut la peine d’être lue!!! de plus comme la dit Sanashiya-sama les graphisme et le sénario sont très bon!!! mais bon chaquin ses gouts!!! pour moi c’est un manga indispensable!

Tu fumes. Ed Tourriol dit la même chose que toi…

Tu dois parler de Tempskron. A mon goût il n’a pas tort, même si comme d’habitude, il exagère un poil :stuck_out_tongue:

Mh-hm…

Je crois que Nil a vu juste. Tu te fournis où ?

C’est Ryuuk qui lui à ramener un truc de là où tu sait ^^

Death Note est vraiment un des meilleurs Shonen. Le graphisme bien maitrisé, le scénario vraiment bien trouvé. J’avais beaucoup aimé le 1, mais avait du mal a me motiver pour prendre la suite, un jour j’ai sauté le pas, je n’ai pas regretter! Une bonne ambiance pour lire cette série? Le soir tard. ^^

moi aussi j’ai adoré! c’est une super histoire qui me change énormément de ce que je lis d’habitude.
j’ai hâte que les tomes suivants sortent encore plus rapidement!

C’est vrai que c’est vraiment pas mal. Surtout que par rapport aux autres sorties du moment il sort du lot par son originalité (enfin je sais pas si il y a déja une série qui lui ressemble :stuck_out_tongue:).
La série doit vraiment etre pas mal car même mon chéri a commencé à le lire :stuck_out_tongue:

La critique de Death Note par Yami Shadow est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Ce 3ème volume de Death note nous réserve plein de surprises et nos deux hommes continuent à se livrer un duel psychologique sans répis.

image

Bien que la probabilité que Light soit Kira est faible aux yeux de L, il ne va pas pour autant éliminer cette hypothèse.
Il se passe beaucoup de choses dans ce volume pour notre plus grand plaisir et une grosse surprise en fin de volume.

Death note nous révèle la suite de son scénario toujours plus diabolique et l’affrontement entre L et Kira est de plus en plus passionnant.
Le dieu de la mort est toujours aussi énigmatique et il est difficile de deviner quelle va être son attitude par la suite bien qu’il ne soit pas disposé à intervenir de quelque manière que ce soit.

Pour le moment, Death note suit sa ligne directrice en nous surprenant toujours avec le raisonnement de nos deux héros.

Vivement le volume 4 !

Avis totalement différent pour ma part sur ce tome qui me fait douter de ce que va devenir la série.

Duel psychologique et et paranoya de type se prendre la tête pour un rien se mellent trop…

Faisons une partie de tennis -> olala si je joue pour gagner il va penser ça mais si je joue pour perdre alors il va croire ça…

D’ailleurs autre truc qui me gène sur cette partie : L le gars maigrichon (pas qu’il faille être un collosse pour jouer au tennis on est d’accord) qui semble jamais sortir de chez lui est un pro parcequ’il a vécu 5ans en angleterre… Trouve un peu poussif de vouloir absoluement que les 2 perso soit des sortes de génie en tout juste pour le plaisir d’en faire toujours plus…

Le discours dans le café m’a ennuyé au possible… Et si et si, mais alors, il se pourrai que… On dirai une partie d’échec ou on nous collerai en texte toutes les donnée sur les coups possible et anticipation 3 tours à l’avance… Et finalement alors que le duel L/Kira n’a pas encore donné grand chose on nous rajoute un 2eme possesseur de death note…

Je trouve vraiment que l’auteur manque de mesure et en fait trop, fait d’en le plus et toujours plus pour au final perdre en maturitée… Personellement je trouve que c’est loin d’etre necessaire pour mettre en place des personnages machiavelique ou calculateur…

Donc suis très réservé sur cette série ou je trouve qu’on est trop dirigé, on est trop dans les pensés des personnages alors qu’on pourrai comprendre les 3/4 des choses par nous même.

Je suis d’accord avec Apollon13, la portée du match de tennis est quelque peu exagérée, mais j’aime assez cette façon de pousser le vice de l’éxagération sur les compétences des deux héros. Je ne boude pas mon plaisir en lisant ce manga fort plaisant malgré quelques longueurs (c’est vrai que la scène du café est un peu lourd-dingue), à part cela j’aimes bien cette façon de diriger la narration du côté de la “réflexion” du protagoniste, ça me fait vaguement pensé à la série New-York Police Criminelle avec Vincent D’Onofrio. Cependant, il faut aimer ce genre de narration et j’adhère complètement, vivement le tome 4!!

après c’est certains que ce que je dis n’est qu’un avis perso et que je comprend tout à fait qu’on puisse aimer. Mais à mon gout on nous en dis trop sur les intentions des personnages. Pour prendre l’exemple d’un autre auteur : si dans 20th century boy ou dans monster on m’avait donné clairement les intensions de hans ou ami, j’aurai sans doute beaucoup moins aimé ces mangas… Après p-e que donner toutes ces infos est un moyen de rendre les perso plus accessibles et que ça peut plaire plus que des perso plus insaisissables… Et bien sur on peu aimer les 2 mais je préfère nettement la 2eme option.

Déjà le volume 4 et la tension est toujours bien présente !

image

La première moitié de ce volume pourra en lasser certains car il ne se passe pas vraiment grand chose à part des réflexions incessante de nos deux héros.

Par contre, la deuxième partie du volume est vraiment prenante grâce à un rebondissement qui va encore changer la donne. Notre héro se met en danger et on adore ça.
On apprend aussi un peu plus de choses sur les dieux de la mort, qui restent des personnages mystérieux.

Death note n’a pas fini de nous surprendre même si parfois le raisonnement de nos deux protagonistes est un peu tiré par les cheveux.

je remet donc mon avis issus de “mes dernières lecture” :

bon voilà mon avis était mitigé j’ai tenté le tome 4 pour voir… Dernier tome pour moi j’aime définitivement pas la narration… On nous expliquerai presque comment un perso s’y prend pour ouvrir une porte (oups on l’a déja fait tome 2). Blague à part tout est expliqué en temps réel et en permanence. A aucun moment on est emmené à se poser des questions… Alors c’est sur que n’importe quel lecteur lambda comprend tous les raisonement sans avoir a connecter la moindre neurone, mais bon ça m’interresse pas des masses.

et je rajouterai une petite question parceque ça m’avais vraiment fait buter à la lecture :

Page 9 aizawa dit : Se peut il que notre analyse soit fausse ? Ou que kira soit devenu plus fort ?

réponse de L : Si c’était le cas, il aurait commencé par chatier les grands criminels dont il ne connaissait pas encore le nom.

Alors la suis pomé… C’est quoi les grand criminel dont on ne connaitrait pas le nom, mais dont on connaitrait le visage ?

Je comprends ton point de vue concernant le fait que tout est expliqué mais pour ma part, cela ne me dérange pas. Au contraire, je trouve que le fait que l’auteur “justifie” en permanence les pensées des personnages avec un raisonnement complet, rend plus crédible les choses.

Pour ta dernière interrogation, c’est clair que la phrase n’a pas vraiment de sens…honnêtement je n’avais même pas remarqué…mais bon va savoir si c’est une erreur de traduction ou de sens.

En tout cas, mon ressenti global sur cette série est bon car j’ai envie de savoir la suite et ça c’est un critère qui ne ment pas. Il y a des défauts c’est clair et il y a eu un tel tapage autour de cette série, qu’on peut être plus exigent. Mais ce n’est pas mon cas.
Bien évidemment c’est personnel.

pour ma part il ne ma pas décu comme tout les autre tome…
il est était riche en rebondissement…