DEATHTOPIA t.1-8 (Yoshinobu Yamada)

Ma remarque était pas sur ta chronique spécialement, mais aussi en réaction au premier commentaire de Lilianne, et d’autres critiques du genre qu’on peut voir de manière plus générale sur ce type de manga…
Après ce que j’en comprends, c’est que dans des rom-com ou des comédies harem le ecchi/sexy est ok, mais pas dans le reste c’est injustifié et inutile…c’est pas une position que je partage…
PS: j’aime beaucoup aussi Love X Dilemma, mais l’important c’est le triangle amoureux, et les relations « interdites/taboues », le sexy, aussi bien dosé soit il dedans, c’est pareil, c’est juste la cerise sur le gâteau, c’est pas le coeur du titre…(enfin là encore c’est que mon avis)

je prends un autre exemple Ex Arm, les dessins sont somptueux, toutes les filles sont hyper sexy, y a pas mal de nu dedans, c’est souvent totalement gratuit (à part dans l’arc des sexoïdes) , et pourtant c’est un titre S-F avec une trame sérieuse et du fond sur les thèmes abordés. ça dessert pas le titre outre mesure, à moins d’être vraiment totalement contre le sexy dans le manga, ça après c’est un autre débat . :^)

Sorry, je ne descends pas ce titre : c’est inutile, il est assez bas.

Définitivement, l’érotisme ne me gêne pas ; au contraire (si bien fait/employé, s’entend)

Même l’ecchi (si « ça » reste léger).

Sinon, je trouve, que c’est trop de la facilité et je n’achète pas.
C’est tout.

(P.S. : je suis juste curieuse d’avoir des échos de la suite ; voir les potentiels exploités [si, si].)