DELILAH DIRK ET LE LIEUTENANT TURC (Tony Cliff)

[quote]Delilah Dirk et le lieutenant turc

de Tony Cliff

  • Lieutenant dans l’armée des Janissaires, Selim était un homme posé et aux intentions modestes, qui n’aspirait qu’à faire son temps dans l’armée pour ensuite se consacrer à ses mélanges de thés.
    Mais tous ses plans tombent à l’eau le jour où la garde du palais acquiert un prisonnier inhabituel. Son nom est Delilah Dirk et elle n’est pas du genre à se laisser enfermée. Or, quand elle parvient à s’évader, quelqu’un doit en supporter la responsabilité et Selim est justement à portée de main. Il est alors condamné à mort. Et quand Delilah le sauve de son exécution, son sens de honneur le met dans l’obligation de rembourser la dette qu’il doit à cette jeune femme impertinente et énergique. Tout ce qu’il aura à faire, c’est de piller le trésor d’un Roi des Pirates, échapper à la vindicte populaire et survivre à un tir nourrit de canons, alors qu’il escalade un aqueduc.
    Quoi de plus simple ? *

Editeur : Akileos
Langue : Français
ISBN-10: 2355742626
ISBN-13: 978-2355742620

SORTIE LE 7 JUILLET[/quote]

Il s’agit de l’intégrale des deux tomes publiés en 2011/2012 :

Ca a l’air cool !

c’est bien qu’Akileos remette la série en avant,elle le mérite vraiment

apparemment sortie décalée au 18 août

Oui, et d’après cette bande-annonce, Akileos annonce une édition “revue et augmentée” de Delilah Dirk et le Lieutenant Turc" pour cette date :

youtube.com/watch?v=WEj4QuOm0iQ

On m’a offert ce tome, que je viens de lire dans le train…
Hé bien, c’est vraiment excellent.
Ça speed, c’est bourré d’humour, le dessin, pour surprenant qu’il puisse paraître au premier abord, est d’une expressivité incroyable, les péripéties sont succulentes, et la construction presque picaresque (voyage sans fin, rencontres impromptues, but perpétuellement inaccessible…) évite tous les écueils du récit initiatique en se contentant de balloter les personnages dans une course sans fin, une agitation qui s’avère au final vitale et salutaire.
Le meilleur du comic et le meilleur du franco-belge, d’une certaine manière, pour un bouquin qui semble, en définitive, assez inclassable.
Je m’empresse de lire le suivant.

Jim

tu peux. c’est aussi bon.