DES FAUVES ET DES HOMMES - Patrick Graham (Anne Carrière)

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51dUluN6eCL.SL500_AA300.jpg

[quote]Présentation de l’éditeur
*Alabama, 1931. La Grande Dépression et les tempêtes de poussière se sont abattues sur le sud des Etats-Unis, poussant les investisseurs à la ruine et jetant des milliers de familles sur les routes. Tandis que l’économie s’effondre et que des campements de réfugiés fleurissent au bord des routes, un directeur de banque est abattu par Sidney Clifford, un métayer noir. Celui-ci a tout perdu et il emporte avec lui les documents compromettants que sa victime devait remettre à la mafia. Embarqués malgré eux dans un road-movie sanglant à travers les Etats-Unis ravagés par la crise, Carson, adolescente rescapée du massacre de sa famille, et Sidney Clifford vont lutter pour leur vie et livrer sans le savoir une lutte sans merci contre les banques et les hommes corrompus de Washington. A mesure que la rumeur de leurs exploits se répand et que leur légende grandit dans les journaux, ils vont croiser des destins merveilleux et misérables, des vies qui se font et se défont, des fauves et des hommes. *[/quote]

certainement le roman que j’aurais le plus attendu cette année :smiley:

Et tu l’as lu ??

j’en suis quasiment aux 3/4
c’est magistral.
et le mot est faible.
j’en suis à me freiner pour ne pas le terminer trop vite

Magistral et magnifique, après Retour à Rédemption je prends une nouvelle fois une claque monumentale à lire Patrick Graham.
une histoire et des personnages d’une force et d’une violence inouïe rythment la route de Sid et Carson, un métayer Noir et une ado témoin du massacre de sa famille, dans l’Amérique rurale post-crash de 1929.les répercussions et les symptômes d’une crise financière qui résonnent 80 ans après.
J’ai trainé le plus possible pour ne pas terminer ce roman trop vite.j’ai cherché à faire durer le plus possible le plaisir de cet extraordinaire duo,certainement le plus beau qu’il m’ait été donné de lire.