DETECTIVE COMICS #934-993 (Tynion IV, Hill, Robinson / collectif)

Source : www.comicbookresources.com

J’ai pris à tout hasard le numéro Rebirth et c’est une chouette surprise. il est vendu une sorte de team-up gothamite qui peut me plaire.

Et surtout y’a Barrows aux dessins et il se débrouille fichtrement bien!

INTERVIEW DU SCÉNARISTE JAMES TYNION IV

Source : www.newsarama.com

Ci-dessous, six pages de **Detective Comics #937 **:

http://imageshack.com/a/img922/3681/PBZVu5.jpg

http://imageshack.com/a/img921/8902/D87ij6.jpg

http://imageshack.com/a/img921/6663/7WUDKI.jpg

http://imageshack.com/a/img921/3892/NmJS1p.jpg

Source : www.comicbookresources.com

Bon, alors on va poser les choses tout de suite : à ce stade, je crois bien que c’est ma série préférée de la gamme “Rebirth”, tout simplement. :slight_smile: And it keeps getting better.

Page précédente Blackiruah présentait Tynion comme un fils spirituel de Snyder. Je n’en suis pas convaincu. Certes il a commencé sous son aile, mais il vole clairement dans une toute autre direction.

Ce qui est sûr en tout cas c’est que c’est à lui qu’on doit d’avoir successivement, ces dernières années, recréées dans le nouvel univers DC deux “excommuniées”, Stephanie Brown et Cassandra Cain, que des pontes jamais clairement identifiés de la maison avait notoirement déclarées “toxiques” et écartées du relaunch de 2011. Il clame par ailleurs en interview que Tim Drake est son personnage de comics préféré et je suis fort tenté de le croire vu comme il lui refile toutes les meilleures répliques ("This is what happens when you give a sixteen-year-old genius who doesn’t sleep an unlimited budget." 8) ). Et cerise sur le gâteau il nous ramène la déesse rousse des nuits de Gotham, Batwoman, d’une manière respectueuse de tout ce qui avait fait du personnage l’un des meilleurs atouts des New 52 commençants… avant que des décisions éditoriales stupides ne s’accumulent et ne la transforment en symbole de tout ce qui n’allait pas dans cette période.

Tynion puise son inspiration assez largement dans les époques précédentes : on retrouve (avec une certaine joie pour ma part) un couple Tim/Stephanie plutôt sain et équilibré, aussi bien qu’une référence explicite à “l’an zéro” de Snyder ; les néo-Batmen qui auraient pu n’être qu’une énième société de l’ombre façon Cour des Hiboux (ou 9e Cercle, actuellement à l’œuvre du côté de chez Green Arrow) se révèlent un concept dont la justification tient plutôt bien la route tout en ayant des airs sans doute pas tout à fait fortuits de variation sur le “Batman Inc.” de Morrison ; et quand vient l’heure de se livrer sur un personnage à l’exercice de la leçon d’anatomie (j’emploie l’expression pour faire plaisir à A. Dada :mrgreen: ), c’est fait d’une manière suffisamment intelligente et appuyée sur le passé et le caractère établi de celui-ci pour ne pas donner l’impression d’une trahison outrancière et artificielle (pas comme un certain coup d’esbrouffe au cube cosmique de récente mémoire, en somme… :unamused: ).

Pour autant l’attrait de ces épisodes est loin de se résumer à un appeau à nostalgiques. Le scénario sait prendre le temps (et en conséquence, dans le contexte actuel, le risque) de se poser pour développer les différents membres de son casting “choral” ; et aussi quand appuyer sur la pédale d’accélérateur pour envoyer l’action. Le tout étant régulièrement émaillé de bonnes trouvailles, qu’elles soient ponctuelles ou de plus grande ampleur.

Last but not least, côté dessin, si dans les deux premiers numéros Eddy Barrows (bien secondé) assure un max et nous en file plein les mirettes avec des planches superbes, marquées par ces jeux maniéristes de lumières et de couleurs dans un Gotham qui semble perpétuellement en proie aux éléments, Alvaro Martinez qui le remplace sur les deux numéros suivants est loin de démériter, qu’il s’agisse de pasticher les constructions d’un J.H. Williams III ou au contraire de servir des séquences de dialogues en intérieur sans grands effets.

Tout ça nous fait de la très bonne came sur laquelle je me jette désormais avidement chaque quinzaine avant toute autre lecture, même la *Wonder Woman *de Rucka, c’est dire.

Eh bien, voilà pour le moins qui donne envie. J’avoue que je ne suis pas particulièrement attiré par le travail de James Tynion IV mais il a proposé un ou deux Annuals qui font mouche, notamment en rangeant les jouets des autres (comment le Joker a-t-il fomenté son coup ? Qu’est-il arrivé à l’asile d’Arkham installé dans la demeure des Waynes ? etc.)

Mais ce que je me demande surtout c’est comment Urban Comics va publier toutes ces séries en France, avec leur rythme de parution accru ?

[quote=“Jack!”]
Mais ce que je me demande surtout c’est comment Urban Comics va publier toutes ces séries en France, avec leur rythme de parution accru ?[/quote]

Déjà, pour Batman, j’imagine qu’ils vont flanquer deux épisodes des deux séries principales par numéro. Ce qui occupe quatre places dans le sommaire. De là, soit ils restent à cinq places, soit ils passent à six places, auquel cas ils ont le choix entre une série bimensuelle et deux séries mensuelles (j’ai pas du tout idée du catalogue).
Sur un titre comme Batman Univers, qui caracole en tête des ventes, c’est pas un souci de monter à six parties dans le sommaire, les frais seront largement épongés. Sur les autres titres, je ne sais pas. Mais DC annonçant du lourd (les titres Superman sont quand même très bien), on peut imaginer que le public réponde.
La question se posera également chez Panini : il y a aussi beaucoup de séries bimensuelles, j’ai l’impression. Les lecteurs de Strange à la fin des années 1970 connaissent la situation : deux épisodes de Spider-Man. Pour eux, ça ne sera pas une nouveauté. Mais il est clair que la manière de présenter des sommaires va changer.
Après, est-ce que ça va durer aux USA ? Ou bien ne sera-ce qu’un feu de paille ?

Jim

Je pense de même. Sauf que j’imagine facilement que la troisième place échoue à Nightwing, la nouvelle série faisant suite à Grayson. or, elle aussi est bimensuelle…

[quote]La question se posera également chez Panini : il y a aussi beaucoup de séries bimensuelles, j’ai l’impression. Les lecteurs de Strange à la fin des années 1970 connaissent la situation : deux épisodes de Spider-Man. Pour eux, ça ne sera pas une nouveauté. Mais il est clair que la manière de présenter des sommaires va changer.
Après, est-ce que ça va durer aux USA ? Ou bien ne sera-ce qu’un feu de paille ?[/quote]

Dans le cas de Panini, c’est une erreur de leur part. Ils ont voulu piocher dans le porte-monnaie de leur lecteur en repassant à quatre épisodes par magazine alors que la politique actuelle ne le permet pas. Ils vont vite déchanter.

Rien qu’avec le crossover Standoff et les lancements successifs de Internationnal Iron Man et Captain America : Steve Rogers, le magazine Iron Man & the Avengers va vitre être saturé.
Mais ce sont des imbéciles, faute d’un terme plus correcte.

Des imbéciles ?
Comment tu parles des gens ?! :open_mouth:
Je suis choqué ! :mrgreen:

Mais mais mais… Il est passé où, le marabout d’il y a 5 minutes !!?
J’allais l’appeler, tellement je suis trop une mauvais personne qui a besoin d’aide.

Dommage…
Je vais rester comme je suis…
Mais rappelez-vous, c’est la faute aux modérateurs !!!

[quote=“sylvain cordurié”]Des imbéciles ?
Comment tu parles des gens ?! :open_mouth:
Je suis choqué ! :mrgreen:[/quote]

Tu ne devrais pas. Je n’ai aucun mal à taper sur les éditeurs, français ou américain. Je dirais même que c’est un exercice assez simple. Il suffit de jeter un coup d’œil à leur actualité. C’est le reste qui est plus difficile.

Bah… Tu te doutes qu’il m’en faut plus pour me traumatiser.

Après, les éditeurs français ou belges, c’est sacré, je n’y touche pas.
Ils sont tous beaux et ce sont les meilleurs.:slight_smile:

[quote=“sylvain cordurié”]Bah… Tu te doutes qu’il m’en faut plus pour me traumatiser.

Après, les éditeurs français ou belges, c’est sacré, je n’y touche pas.
Ils sont tous beaux et ce sont les meilleurs.:slight_smile:[/quote]

Ouh, la vilaine langue de… Corporatiste !

Comment tu peux le savoir ? J’ai la bouche fermée !

[quote=“Oncle Hermes”]Bon, alors on va poser les choses tout de suite : à ce stade, je crois bien que c’est ma série préférée de la gamme “Rebirth”, tout simplement. :slight_smile: And it keeps getting better.
(…)[/quote]

Je confirme ces louanges : la série est vraiment très plaisante et dynamique.
En quelques numéros à peine, l’auteur justifie la création d’un Bat-groupe, le fait vivre, caractérise vraiment chaque personnage, créé une menace qui n’est pas étonnante mais justifie d’être creusée après différents essais (je pense à Morrison et les Trois Batmen), réutilise intelligemment les éléments précédents (je pense ici au “méchant”, qui n’est pas choquant), et offre en plus un vrai rythme, une vraie fougue.
Et tout ça en si peu de numéros ! Impressionnant, et très plaisant. Et visuellement sublime.
Vite la suite !

Source : www.comicbookresources.com

Source : www.comicscontinuum.com

Source : www.nerdist.com