DIMENSION SUPER-POUVOIRS - Anthologie dirigée par Jim Lainé (Rivière Blanche)

(Fredo Fontès) #1

Dimension Super-pouvoirs, vient de paraitre aux éditions Rivière Blanche. Il s’agit d’une anthologie présentée par Jean-Marc Lainé et qui contient onze textes signés par quelques auteurs que les amateurs de BD connaissent bien :

[quote]Préface de Jean-Marc Lainé
Hervé Graizon : Voyage 1 - Arrivée
Ben KG : L’Effet Van Beck
Oliver Peru : Régulateur
André-François Ruaud : Le Nabi noir
Franck Jammes : Zone 51
Patrice Lesparre : Master and Servants
Jean-Marc Lofficer : Papa
Jean-Marc Lainé : Un jour, peut-être
Arnaud Quentin : Blanc comme neige
Alex Nikolavitch : L’Invisible
Hervé Graizon : Voyage 2 - Départ[/quote]

http://www.riviereblanche.com/dimsuperpouvoirs01.jpg

[quote]Tout le monde court après le pouvoir. Pouvoir médiatique, pouvoir financier. Pouvoir de convaincre ses interlocuteurs, pouvoir de changer le monde. Pouvoir de passer inaperçu ou pouvoir de séduire. Insignifiant ou sublime, le pouvoir est une quête, un fantasme, un désir, parfois même une terreur, sourde et profonde.

Aux quatre coins du monde, des hommes utilisent leurs pouvoirs, petits ou grands. Parfois, ils en font leur métier (L’Effet Van Beck), parfois, ils agissent dans la discrétion (L’Invisible). Certains franchissent les limites imposées par la société (Régulateur), alors que la société en terrorise (Blanc comme neige) ou en manipule d’autres (Master and servants), jusqu’à transformer l’imaginaire mondial et inventer des mythes (Zone 51). Mais pour beaucoup, le pouvoir se situe dans les portes qu’on ouvre (Le Nabi noir), dans les oppresseurs dont on se libère (Papa) ou simplement dans l’imagination (Un jour, peut-être). Et peut-être même dans la contemplation de l’avenir et du destin (Voyage).

Scénariste de bande dessinée et essayiste, Jean-Marc Lainé se passionne pour les formes modernes de l’imaginaire. Et après avoir longuement réfléchi aux super-héros sans super-pouvoirs, il pose aujourd’hui la question du super-pouvoir sans super-héros.[/quote]

Vous pouvez vous commander l’anthologie en passant par le site de l’éditeur, en cliquant ICI. Chronique à venir.

4decouv.com/2013/02/dimensio … logie.html

0 Likes

(Regulator) #2

[quote=“Fredo Fontès”]Dimension Super-pouvoirs, vient de paraitre aux éditions Rivière Blanche. Il s’agit d’une anthologie présentée par Jean-Marc Lainé et qui contient onze textes signés par quelques auteurs que les amateurs de BD connaissent bien :

[quote]Préface de Jean-Marc Lainé
Hervé Graizon : Voyage 1 - Arrivée
Ben KG : L’Effet Van Beck
Oliver Peru : Régulateur[/quote]

André-François Ruaud : Le Nabi noir
Franck Jammes : Zone 51
Patrice Lesparre : Master and Servants
Jean-Marc Lofficer : Papa
Jean-Marc Lainé : Un jour, peut-être
Arnaud Quentin : Blanc comme neige
Alex Nikolavitch : L’Invisible
Hervé Graizon : Voyage 2 - Départ
http://www.riviereblanche.com/dimsuperpouvoirs01.jpg[/quote]

AAAAAAAAARRRRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGHHHHHHHHHHHHHHH

0 Likes

(Fab) #3

je prends

0 Likes

(Fredo Fontès) #4

Pour le moment, je viens de lire Régulateur et la nouvelle de Franck Jammes. Et cette dernière est pour le moment ma préférée.
Le Peru propose un personnage qui est un mixe entre le Punisher et Dexter. Une autre manière de développer le concept du pouvoir et des responsabilités.
Franck Jammes développe une petite nouvelle passionnante sur la théorie du complot à la manière Planetary. Un régal.

0 Likes

(Regulator) #5

[quote=“Fredo Fontès”]Pour le moment, je viens de lire Régulateur
Le Peru propose un personnage qui est un mixe entre le Punisher et Dexter.[/quote]

Comme mon perso,quoi.
Je vais devoir lui trouver un autre nom,maintenant…

:imp: :imp: :smiling_imp:

0 Likes

(Fredo Fontès) #6

Lu L’Effet Van Beck de Ben KG. Un petit côté Hero Corp en sérieux, avec une rencontre entre deux personnages aux pouvoirs atypiques qui ont trouvé divers moyens pour en vivre. Un récit avec un petit côté mélancolique.

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #7

Reçu mes exemplaires ce matin. Un peu tardivement, mais bien content de voir l’objet en vrai !
Youpi !

Jim

0 Likes

(Fredo Fontès) #8

Lu Le Nabi noir d’André-François Ruaud : la fin m’a laissé perplexe. Il a fallut que je la relise plusieurs fois, de peur d’avoir raté un truc. Elle laisse un drôle de gout…

0 Likes

(FC powaaaa) #9

ça parle du nez ?

0 Likes

(zaitchick) #10

J’attends toujours mes exemplaires.
Pourvu que je ne me les sois pas fait manticoriser… :confused:

0 Likes

(Nikolavitch) #11

pas encore eu les miens non plus, mais ça ne saurait tarder, je pense.

0 Likes

(zaitchick) #12

Philippe Ward n’a pas eu le temps de poster les colis. Ils partiront demain…
Tout vient à point…

0 Likes

(zaitchick) #13

Lu l’arrivée. Je pense que la nouvelle prendra sa cohérence dans la 2e partie - mais comme elle encadre le début et la fin du bouquin, je lirait la 2e partie en dernier.
L’effet Van Beck, c’est vrai qu’il y a un côté Hero Corp. C’est original. Une approche assez caustique du principe de super-pouvoir. Assez désabusée, aussi. Pas mal.
Le régulateur. Je ne connais pas Dexter (dont la saison 1 sommeille sur mon ordi !) le personnage m’évoque le Punisher mais aussi le thème de La Nuit des Juges. Pour moi, c’est davantage une nouvelle policière qu’un récit de super-héros, mais le style est très bon.
J’aime beaucoup le style du Nabi Noir. Très vivant et très fluide. Par contre, c’est vrai, la fin est un peu abrupte mais je pense que ça correspond à une volonté de l’auteur et… Pourquoi pas. (J’ai aussi repéré une coquille “le triant” au lieu de “le tirant”.)
J’ai relu ma nouvelle… Et je ne m’en rappelais presque pas, dites-donc. Bon, c’est vraiment un truc ciblé amateurs de comic books et de science-fiction. ça peut paraître hermétique aux autres. En clair, je ne la ferai pas lire à mes parents.

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #14

[quote=“Zaïtchick”]Pour moi, c’est davantage une nouvelle policière qu’un récit de super-héros, mais le style est très bon.
[/quote]

En même temps, c’est “Dimension Super-Pouvoirs”, le titre, pas “Dimension Super-Héros”. On y parle de pouvoirs (et donc de responsabilité, d’engagement, tout ça…).

Jim

0 Likes

(Fredo Fontès) #15

On y parle de super-pouvoirs. Un flic a des pouvoirs, pas des super-pouvoirs. Dans ce cas là, fallait appeler l’anthologie Dimension Pouvoirs. C’est vrai que la nouvelle du Peru m’a semblé un peu en décalage avec le reste. Même si elle évoque bien le concept des responsabilités et des conséquences qui vont avec. Un petit effet papillon en quelque sorte.

0 Likes

(zaitchick) #16

Lainé se la joue un peu Rod Serling pour introduire chaque nouvelle. Gros boulot d’enrobage pour mieux savourer la confiserie. Sympa. (Bon, on lui a fait une belle coquille “mètre” au lieu de “maître”.^^)

0 Likes

(Nikolavitch) #17

c’est un hommage à un célèbre épisode de Superdupont, voyons, celui où il rencontre le Mètre Suprême !

0 Likes

(zaitchick) #18

Je me suis laissé dire qu’ilétait aussi un maître étalon.
Bon, lu celle de Lofficier et de Lainé… Qui nous invente la plus originale des origines de super-héros… Un accident de vélo !!!
Bon. Vachement bien écrite, sensible, avec twist (mais pas à Saint-Tropez.)

0 Likes

(Nikolavitch) #19

[quote=“Zaïtchick”]Je me suis laissé dire qu’ilétait aussi un maître étalon.
Bon, lu celle de Lofficier et de Lainé… Qui nous invente la plus originale des origines de super-héros… Un accident de vélo !!!
[/quote]

Quoi ? Jean-Edern Hallier est devenu Daredevil ?

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #20

Télérama fait un papier sur Rivière Blanche :

Jim

0 Likes