DIRTY COBB (Daniel Brecht)

image

Dirty Cobb n’est pas un cow-boy très sympa, il n’hésite pas à flinguer son cheval dès la première planche !
Le voici à pied, en plein désert, poursuivi par des chasseurs de prime, par la cavalerie, par les Apaches…
Son cas parait désespéré… Mais Daniel Brecht va tout faire pour lui sauver la mise !

image

image

image

image

Le Dossier Daniel Brecht : un dossier broché illustré de 16 pages, tiré à 300 exemplaires numérotés, qui présente les séries Western de Daniel Brecht et son formidable talent pour les grands espaces.

« Le frère de la belle-sœur », c’est le beau-frère, non ?
Et le beau-frère de ma mère, c’est donc mon oncle (sauf en cas de remariage)…

Sur la même planche :

Holly shit

Je ne savais pas que le houx produisait des excréments… ~___^

Tori.

Quand tu vas sur la page de la campagne, ce n’est pas surprenant.
Faut espérer que ce soit avant relecture.

En effet, je n’ai pas été plus loin que le début de la première phrase :

Dirty Cobb est la première BD de Daniel Brecht , commencée au deébut des annhées 2000

Le mot « relecture » doit être absent de leur vocabulaire.

Tori.

Et maintenant, l’édition courante :

(toujours avec les excréments de houx)