DISTRICT 9 (Neill Blomkamp)

Il y a vingt-huit ans, des extraterrestres entrèrent en contact avec la Terre…Ces visiteurs d’au-delà des étoiles étaient des réfugiés et furent installés dans le District 9, en Afrique du Sud, pendant que les nations du monde se querellaient pour savoir quoi en faire…Depuis, la gestion de la situation a été transférée au MNU (Multi-National United), une société privée qui n’a pas grand-chose à faire du sort de ces créatures, mais qui fera d’énormes bénéfices si elle arrive à faire fonctionner leur extraordinaire armement. Jusqu’à présent, toutes les tentatives ont échoué : pour que les armes marchent, il faut de l’ADN extraterrestre. La tension entre extraterrestres et humains atteint son maximum lorsque le MNU commence à évacuer les non-humains du District 9 vers un nouveau camp, en envoyant des agents de terrain s’occuper de leur transfert. L’un de ces agents, Wikus van der Merwe, contracte un virus extraterrestre qui se met à modifier son ADN. Wikus est à présent l’homme le plus recherché de la planète, celui qui vaut plus qu’une fortune : il est la clé qui permettra de percer le secret de la technologie alien.Repoussé, isolé, sans aide ni amis, il ne lui reste qu’un seul endroit où se cacher : le District 9…

Allociné a fait un gros résumé pour une fois…Je voulais voir de mes yeux ce que valait ce film si apprecié aux USA par le public et les critiques…Au début, je me demandais ce que je faisais là, c’est violent, abject, les aliens sont repoussants…Et puis on commence à aimer ces aliens et à se prendre au jeu, le film devient passionnant à suivre.
District 9 m’a vraiment plu, c’est une belle critique politique, sociale et le genre humain n’est pas franchement mis en valeur ici…A vrai dire, les gangs me faisaient plus peur que les crevettes lol. Et ça me donne pas envie d’aller au Afrique du Sud pour la coupe du monde 2010 non plus :mrgreen:
C’est donc un excellent film qui a bien mérité ce succès populaire.

Vu aussi et j’ai franchement aimé! L’univers, les personnages et le scénario sont vraiment incroyable! La critique de société est subtile et juste, bref un vrai bon moment de cinéma où l’on peut réfléchir sur-soi et le monde qui nous entoure et qui donnerait même envie d’une suite!

Moi aussi j’ai beaucoup apprécié ce film!!
J’ai bien aimé le perso principal avec un nom à se bloquer la mâchoire :laughing:

Il paraît innoffensif puis au fur et à mesure c’est un vrai warrior :smiling_imp:

Le film se coupe en deux. Une première partie assez calme dans laquelle on nous explique ce qu’il en est de la situaton. Et une seconde où ça canarde sévère, avec des corps qui explosent un peu partout :smiling_imp:

Du bon cinoche. De la réflexion puis de l’action!

Idem pour moi, j’ai bien aimé ce film, qui je trouve, est une métaphore de l’Apartheid Je ne sait pas si vous avez remarqué, mais les principaux personnage humains ont tous des nom à consonances hollandaise. . Excelente idée aussi de tourner certain plans manieres reportage CNN, bref, un bon film. :slight_smile:

Et je me suis laissé dire que le gouvernement Nigérien n’avait pas apprécié le gang du film, composé de Nigérien, si je me souvient bien. Mauvais pour l’image du Niger.

ah ben bien sûr que c’est une grosse critique de l’apartheid, ça aurait été difficile de passer à côté, surtout quand on voit où se déroule l’action. :wink:

Mais au final, ça peut aussi parler de la xenophobie des peuples entre eux, du parquage que l’on fait si on ne connaît pas, la peur de l’étranger en somme, qui ici traverse les frontières intergalactique. Car l’être humain préfère bien souvent tirer sans sommation plutôt que de comprendre l’autre.

Exact opa, moi j’attend:

District 10 et le retour de la vengeance des crevettes, va falloir buter tous ces cons je dis :smiling_imp:

[quote=“Nookie”]Exact opa, moi j’attend:

District 10 et le retour de la vengeance des crevettes, va falloir buter tous ces cons je dis :smiling_imp:

+1 :mrgreen:

ouais avec la ptite crevette trop chou! :mrgreen:

Pitié pas de suite à ce film !!!
ça ne servirai à rien sauf à réaliser une grosse daube !!!
District 9 est un ovni du genre et il faut qu’il reste comme tel !!!

Je doit être la seule à ne pas avoir plus aimer le film que ça -_-"! Me suis ennuyer!

Non moi non plus je ne l’ai pas vraiment apprécié, c’est vraiment glauque et ça me fait encore plus détester l’humanité … trop d’horreur tue l’horreur :frowning:

Beh c’est glauque mais bon ca reste de la science fiction et le film est bien fait au niveau des points de vue et de l’évolution qu’il y a, le début est un peu long mais le film était plutot pas mal d’aprés moi ^^

Ca me rassure je pensais avoir des gouts pourrit!

je l’ai découvert ce soir après en avoir entendu parler ici ou là.
je me suis vraiment régalé, tout est excellent : les acteurs, le scénario, la critique de la société et de la connerie humaine, les effets spéciaux, les scènes d’action, tout !!!
un film captivant, qui a le mérite de mélanger action et réflexion bien menée.
à voir absolument !!!
(et n’en déplaise à mano, une suite est bel et bien prévue).

Arf, une suite est prévue… Cette fois ce sera sans moi. Je n’ai pas du tout aimé ce film. Alors oui on retrouve une critique de notre chère société, tout ça tout ça, mais franchement c’est un des rare film pendant lequel j’ai pensé quitter la salle à un moment donné. Trop sordide à mon goût.

bah ouais mais on peut difficilement faire une parabole sur l’apartheid sans violence et avec des bisounours.

J’aime pas les bisousnours d’abord!! :laughing:
Après je ne regarde presque jamais de films de guerre ou autre où des gens se font torturer, massacrer, … Et là bon y’a un peu de ça. J’avais un peu été à l’aveuglette pour ce film, ça m’apprendra! :mrgreen:
Et non je ne me leurre pas, je sais très bien ce dont les êtres humains sont capables, c’est juste que je ne supporte pas de le regarder encore et encore.

[quote=“Nookie”]Il y a vingt-huit ans, des extraterrestres entrèrent en contact avec la Terre…Ces visiteurs d’au-delà des étoiles étaient des réfugiés et furent installés dans le District 9, en Afrique du Sud, pendant que les nations du monde se querellaient pour savoir quoi en faire…Depuis, la gestion de la situation a été transférée au MNU (Multi-National United), une société privée qui n’a pas grand-chose à faire du sort de ces créatures, mais qui fera d’énormes bénéfices si elle arrive à faire fonctionner leur extraordinaire armement. Jusqu’à présent, toutes les tentatives ont échoué : pour que les armes marchent, il faut de l’ADN extraterrestre. La tension entre extraterrestres et humains atteint son maximum lorsque le MNU commence à évacuer les non-humains du District 9 vers un nouveau camp, en envoyant des agents de terrain s’occuper de leur transfert. L’un de ces agents, Wikus van der Merwe, contracte un virus extraterrestre qui se met à modifier son ADN. Wikus est à présent l’homme le plus recherché de la planète, celui qui vaut plus qu’une fortune : il est la clé qui permettra de percer le secret de la technologie alien.Repoussé, isolé, sans aide ni amis, il ne lui reste qu’un seul endroit où se cacher : le District 9…

Allociné a fait un gros résumé pour une fois…Je voulais voir de mes yeux ce que valait ce film si apprecié aux USA par le public et les critiques…Au début, je me demandais ce que je faisais là, c’est violent, abject, les aliens sont repoussants…Et puis on commence à aimer ces aliens et à se prendre au jeu, le film devient passionnant à suivre.
District 9 m’a vraiment plu, c’est une belle critique politique, sociale et le genre humain n’est pas franchement mis en valeur ici…A vrai dire, les gangs me faisaient plus peur que les crevettes lol. Et ça me donne pas envie d’aller au Afrique du Sud pour la coupe du monde 2010 non plus :mrgreen:
C’est donc un excellent film qui a bien mérité ce succès populaire.[/quote]

L’une des meilleures surprises de 2009, ce film.
Une vraie réussite.

Jim

On est d’accord !!! Pas chiant du tout. Très dérangeant, Ingrid à arrêté de le regarder très rapidement par exemple.

La première demi-heure est excellente, entre l’exposition du postulat SF basé sur l’apartheid et la réalisation caméra à l’épaule qui donne une immersion proche du documentaire (renforcée par les encarts télévisuels de spécialistes, médecins, proches du “héros”…). Après, les enjeux du film deviennent plus conventionnels mais ça reste prenant et magistralement filmé d’un bout à l’autre (c’est rare qu’un film dont l’image est constamment en mouvement reste compréhensible et clair, même quand il y a des scènes d’action très rapides, le montage reste efficace).