DMZ (HBO MAX)

DMZ, le comic-book de Brian Wood et Riccardo Burchielli, va devenir une mini-série en 4 épisodes pour HBO Max.

L’adaptation reprendra le contexte de la bande-dessinée (dans un futur proche, Manhattan est devenue une zone démilitarisée alors que l’Amérique est déchirée par une nouvelle guerre civile) tout en suivant les pas d’un nouveau personnage : la doctoresse Alma Ortega (incarnée par Rosario Dawson) remplace le journaliste Mathy Roth. Il y aura tout de même des personnages du comic-book puisque Benjamin Bratt joue le chef révolutionnaire Parco Delgado.

Le premier épisode a été réalisé par Ava Duvernay (Selma). Le tournage se poursuivra en 2021.

Hou, ça rappelle des souvenirs.

Du temps où il ecrivait de très bonne bd

Je ne me souviens pas avoir fini la bédé. Pourtant j’en ai lus, des tomes.

C’était vraiment top, comme vous dites.

J’avais beaucoup aimé le début, avec une lente baisse d’intérêt.
Comme cette sensation que ça avait tout pour être une super BD… mais non.

Ah oui ?

Le tout se tient. Une vraie fin.

Oui, je ne dis pas le contraire. Mais je crois que, après les premiers numéros, je m’étais imaginé autre chose.
Je crois que je voulais plus voir « la vie » dans la DMZ, faire de ce New York le personnage central que j’aurais observé sur plusieurs facettes, plutôt qu’un élément utilisé dans des intrigues politiques et sociales pertinentes, mais qui n’étaient pas ce que je voulais.
Mes épisodes préférés sont ainsi les petits one-shots qui décrivent tel ou tel quartier.

Dommage de pas avoir Matti, l’univers de DMZ tourne beaucoup autour et notamment de ce que son manteau et sa carte de presse lui permette d’avoir. mais j’ai hâte de voir.

C est sur qu il y avait une thèse qu il démontre jusqu’au bout, et qui peut etre fort critiquable par ailleurs : choisir un camp c est se perdre.

Mais oui, les episodes solo étaient très bons.

Ce qui serait « fun » serait d’évoquer Matti dans les discussions des personnages, voire d’en faire un guest.

Oui, tout était de qualité, je le reconnais. C’est juste que ce n’est pas « ça » que j’aurais voulu lire, après les débuts qui m’ont enthousiasmé vers une voie qui n’a pas été suivie.

Et où il n’était pas taxé de harceleur sexuel par toute la profession.

Aussi, j ai failli l ecrire d ailleurs, mais il avait déjà à l epoque ,je trouve, baissé en qualité.

J’aimerais bien. Bien vu!