DOCTOR STRANGE : LE SERMENT (Brian K.Vaughan/Marcos Martin)

*couverture à venir

[quote]100% MARVEL : DOCTEUR STRANGE : LE SERMENT (NOUVELLE EDITION)
Auteurs : Brian K. Vaughan, Marcos Martin
128 pages, 14,95 EUR, en librairie seulement

Le Docteur Strange va devoir enquêter sur le crime le plus étrange de sa carrière : le sien ! Pour cela, il aura besoin de l’aide du fidèle Wong et de l’Infirmière de Nuit. Une intrigue passionnante par l’auteur des Fugitifs.

(Contient les épisodes US Strange : The Oath 1-6, publiés précédemment dans l’album 100% MARVEL : DOCTEUR STRANGE 1)

SORTIE LE 2 NOVEMBRE [/quote]

Hell Yeah !! ça c’est une mini qui déchire.
A la fois moderne et très fidèle dans l’esprit aux premières heures du titre “Strange Tales”, brillamment dialogué (un des gros points forts de Vaughan), classique au meilleur sens du terme dans le déroulé, illustré de main de maître : ça en fait des atouts dans la besace.
Le personnage n’avait pas été à telle fête depuis des lustres…

[quote=“Photonik”]
Le personnage n’avait pas été à telle fête depuis des lustres…[/quote]

et n’a plus été

Avant la série d’Aaron et Bachalo, cette mini-série fut en effet le seul phare dans une longue et difficile nuit qui courut sur de nombreuses années, pour les fans du Docteur…

Mais non, il y avait les Nouveaux Vengeurs de Bendis…

Et Strange de Straczynski, hein ? :wink:

[quote=“Jack!”]
Mais non, il y avait les Nouveaux Vengeurs de Bendis…[/quote]

Le traitement de Doc Strange sur ce titre est pratiquement un vade-mecum de tout ce qu’il ne faut pas faire avec un perso pareil…

Une petit exception à cette longue traversée du désert : je fais partie de ceux qui ont suivi avec beaucoup d’intérêt le travail de Jonathan Hickman sur les “Avengers”, avec le long crescendo qui précède “Secret Wars” ; j’ai comme beaucoup trouvé que la barque était sacrément chargé niveau karma pour notre bon Docteur : il n’empêche que le perso redevenait par moments sacrément impressionnant durant cette prestation, et que l’ambiance y était parfois fidèle à ce qu’on peut en attendre (très noire, mais les épisodes d’un Steve Englehart par exemple au début des années 70 étaient déjà très sombres aussi).

Hickman lui a en effet redonné une forme de prestance, de charisme et une place de choix dans l’équilibre des forces de l’univers Marvel ; idem pour Black Panther, d’ailleurs. Dommage que ça ait été fait au sacrifice des valeurs et principes de ces personnages, qui en viennent assez vite aux décisions extrêmes sans vraie remise en question ou recherche d’autres solutions (en tout cas qui pourraient être proposées par d’autres qu’eux, qui se considèrent comme l’élite définitive, celle qui, si elle ne trouve pas de solution, peut alors faire ce qu’elle veut car personne n’est à sa hauteur).
Mais ceci est un autre débat, déjà très bien mené dans ces contrées par d’autres que moi. :slight_smile:

La couverture :

J’avais de bons retours sur cette série, j’ai réussi à me choper ce 100%…
Et ma foi, ce fut très sympa, Brian K. Vaughan signe un scénario efficace, permettant de retrouver pas mal d’élément du monde du Docteur, tout en étant accessible au néophyte. Ça se lit bien, on retrouve un coté old-school, avec de nombreux rebondissements, ainsi que des avis qui donne à réfléchir (le monde pharmaceutique, etc) et en plus on introduit une sorte de romance avec l’infirmière de nuit qui donne envie d’aller jusqu’au bout. Bref une bonne histoire du Docteur Strange. Graphiquement, rien à dire, le boulot est fait.