DOCTOR WHO (2005) - saison 1-11


(Le Doc) #761

Steven Moffat, showrunner et producteur exécutif de Doctor Who depuis 2010, quittera son poste à l’issue de la saison 10. Il sera remplacé par Chris Chibnall, le créateur de la série Broadchurch (et scénariste de plusieurs épisodes de Dr Who et Torchwood) en 2018.

Pourquoi 2018 ? Parce que la BBC a décidé d’attendre 2017 pour diffuser la dernière saison de Steven Moffat. À l’exception du Christmas Special, il n’y aura donc pas d’épisodes de Doctor Who cette année.


(Ben Wawe) #762

Le départ de Moffat est une bonne nouvelle : au-delà de ma lassitude personnelle vis-à-vis de cet auteur qui m’a fait abandonner la série, je pense que six saisons représentent un très long passage, qui nécessite un renouvellement. Un nouvel air.
Par contre, je ne suis pas très emballé par son successeur : ses épisodes sur Dr Who ne sont vraiment pas les meilleurs, ceux de Torchwood sont bons mais sans plus, et Broadchurch n’aurait jamais dû dépasser sa première saison.

Bon, après, Moffat avait été l’auteur des meilleurs épisodes de Dr Who avant de devenir un showrunner très moyen (autant sur la qualité de ses intrigues que la gestion de ses équipes, cf l’année où il a avoué n’avoir pas relu les productions de ses collègues pour se concentrer sur autre chose). On peut espérer que le contraire puisse être vrai !
Et que Capaldi parte aussi, bien sûr. :smiling_imp:


(artemus dada) #763

Moi aussi, et très rapidement d’ailleurs. Matt Smith n’est pas étranger à mon départ non plus.

C’est aussi ce que je pense.


(Ben Wawe) #764

J’ai apprécié Matt Smith sur sa première saison. Je l’ai supporté à partir du milieu de la seconde, où l’acteur et sa fantaisie personnelle ont fini par peu à peu prendre le dessus sur tout le reste.


(system) #765

[quote=“artemus dada”]

Moi aussi, et très rapidement d’ailleurs. Matt Smith n’est pas étranger à mon départ non plus.

C’est aussi ce que je pense.[/quote]

Je vous rejoins sur ces deux points. Moffat m’a lassé de Doctor Who alors que ses scripts sous Davis étaient un total-régal.

Pour Broadchurch, après coup, c’est clair. :neutral_face:


(Jack!) #766

Son destin est incertain et pourtant Peter Capaldi continue d’être le Docteur, même sur son temps libre :


(Jack!) #767

On avait peut-être sous-estimé l’importance du neuvième Docteur à un stade avancé de la production de l’épisode anniversaire The Day of the Doctor, comme le prouvent ces quelques storyboards réalisés par Brian Mimchin :

On connait l’histoire. L’acteur Christopher Eccleston a refusé de revenir interpréter le célèbre Seigneur du Temps, ce qui obligea le producteur exécutif Steven Moffat à intégrer une mystérieuse incarnation du Docteur (celui dit “de la Guerre”), inconnu des aficionados, dans le canon de la série. Une très bonne addition, au demeurant, jouée par un excellent John Hurt.

On remarquera aussi que Billie Piper n’était pas toujours destinée à jouer le Moment comme en témoigne la petite fille qui se tient aux cotés du Docteur.


(Le Doc) #768

France 4 diffusera l’épisode de Noël Les Maris de River Song le samedi 27 février à 17h50.


(Ben Wawe) #769

A posteriori, je trouve que c’est une meilleure idée de créer le War Doctor que d’utiliser Eccleston. Même si j’ai apprécié ce dernier, et si j’aimerais le revoir dans le rôle, je trouve que la charge dévolue au Docteur qui a “tué” les TimeLords est symboliquement trop lourde pour être tenue par le 9e, qui représente à mon sens le guerrier qui sort juste de la guerre, mais avec l’envie et le plaisir de vivre après avoir connu l’enfer. Or, le fait de “tuer” les siens est trop lourd, trop terrible pour que cet aspect positif du 9e puisse être crédible.
Avec le War Doctor, entité désespérée et viscéralement rongée, qui agit ainsi, le 9e Docteur prend du sens (il sort de la guerre, il sait qu’il l’a menée, il est heureux d’avoir survécu et veut en profiter, mais n’a pas fait “lui-même” cet acte horrible), et les prochains également.

Par contre, la petite-fille des dessins peut peut-être corroborer une hypothèse que je m’étais faite lors de l’annonce du casting de cet épisode spécial : j’étais persuadé qu’on reverrait la vraie Rose et “son” Docteur, qui vivent sur l’univers parallèle, et non pas une version du passé.


(Samo) #770

C’est vrai que avec du recul, l’addition de War a été finement jouée… Mais reste que la perspective de confronter 9 à ses successeurs, c’est quelque chose que je ne peux m’empêcher de regretter amèrement.

Apres, le personnage de Hurt a été magnifiquement ecrit et interpreté, donc bon, ça console. Un peu.


(Jack!) #771

Et on a toujours cette sensation de trop peu. C’est quand même dommage qu’ils ne se bougent pas trop les fesses à la BBC, parce que pendant que Moffat joue avec son Docteur égo-centré, il y a clairement moyen de faire une ou deux mini-série sur le Docteur de la Guerre et le huitième Docteur en parallèle, voire même de faire un petit croisement pour le prochain anniversaire (et on en manque pas, d’anniversaire. On vient de fêter les 10 ans de la nouvelle série, par exemple).

Surtout que les anglais sont bien connus pour ne pas se prendre la tête avec la forme de leur série (épisode de noël, coupure dans la saison, changement de format des épisodes ou de la saison, etc.). Que ça parte dans tout les sens avec Doctor Who, ça me parait logique.


(Ben Wawe) #772

Carrément. Ou au moins des BD ou des livres dessus, hein.


(FC powaaaa) #773

[quote=“Jack!”]C’est vrai qu’il est pas mal du tout cet avant-dernier épisode. Bon, il est assez simple, il tient sur un secret de polichinelle, le genre qu’on se traine maintenant depuis au moins quatre saisons (c’est facile, c’est le titre de la série) sans en avoir rien à faire mais qui permet à Peter Capaldi de monologuer gravement sur ce qu’il va faire lorsqu’il réussira à échapper au plan au combien mécanique de Moffat.
En ce sens, le château-torture modulaire représente toutes les obsessions du showrunner en un seul lieu (structure légèrement Timey-Wimey, un piège à deux-ronds, une créature conceptuelle, un épisode égo-centré, et on a même un retour sur l’âge du Docteur s’il n’y avait le twist final qui permet une acrobatie assez digne (pour un épisode de Moffat) à défaut d’être originale).

Bon, le contre-coup, c’est qu’on ressent pleinement la limite de vouloir absolument centrer l’histoire sur le Docteur au risque de lui créer un passif trop lourd pour être crédible (limite “j’étais destiné à devenir le Docteur”). Cette histoire de l’hybride (à moins que ce ne soit Moi Ashldr), de la prophétie, à part pour ramener le concept du Valeyard*, ça me parait vraiment con-con.

Par contre, musicalement, l’épisode tabasse !

PROCHAINEMENT !


[size=85]* Ce qui aurait dû être fait bien plus tôt. Le Docteur de la Guerre, plus âgé, plus “difficile”, se prêtait justement bien à cette intrigue laissée en suspend depuis de nombreuses années et supposant qu’une incarnation du Docteur était parti awol.[/size][/quote]

Tiens, Jack, finalement, tu n’as pas parlé du dernier épisode !
Pour ce 11ème épisode, en effet, c’est assez limite dans l’exercice (je crois qu’à un moment donné, on avait compris …), mais bon, je n’ai pas pu m’empêcher de l’enchainer après le 10, tant ce 10 m’a plu !
Au point que ce simili rétro-pédalage dans l’épisode 12 m’a un peu “agacé” (pas le bon terme, mais j’ai pas trouvé mieux). Cependant, y a de l’enjeu, du mouvement, et puis des portes ouvertes tout de même pour cet “hybride”. Après, on sent que ça boucle une saison avec “Moi”, reste à savoir ce que ça donnera pour la prochaine.


(Jack!) #774

[quote=“soyouz”]Tiens, Jack, finalement, tu n’as pas parlé du dernier épisode !
[/quote]

Non, j’ai pensé que je me répétais un peu trop. Je peux seulement dire que c’est pas terrible. On a le Docteur qui fait les gros yeux à tout le monde sauf que, Moffat oblige, on sait bien aujourd’hui que le personnage n’est pas plus dangereux qu’un bisounours. A une époque, on aurait pu se poser des questions vu son inconstance caractériel mais aujourd’hui, c’est plus risible qu’autre chose.

Enfin, le Docteur arrive sur Gallifrey, le retour du fils prodigue sur une planète qui est censée avoir disparu depuis des lustres… Et puis finalement, tout le monde s’en contre-fout. Là, j’y vois un symptôme de Moffat qui pensait que c’était son dernier tour de piste et qui a du changer ses plans au dernier moment, gardant le plus croustillant (d’où vient Gallifrey ?) pour la prochaine saison. Je me demande aussi s’il n’y a pas tout un jeu d’aller-retour qui a été abandonné en cours de route.

Je peux me tromper. On verra dans 2 ans.

Cette saison a beau être considérée comme une des meilleures depuis un moment, je ne peux m’empêcher d’y voir une série qui creuse toujours plus bas. C’est mécanique au possible (la création de Ashildr n’est qu’un prétexte pour la conclusion ; la mort/résurrection de Clara est sans doute l’un des moments les moins poignants de toute la série), parfois malvenu (l’épisode avec les change-formes - celui qui raconte le danger d’un ennemi imperceptible venu de l’extérieur - est assez effrayant si on le superpose à la crise des migrants) et finalement, on découvre une saison assez peu spectaculaire.

C’est pas catastrophique, ça se laissera peut-être mieux regarder dans quelques années, mais pour l’une des séries les plus ingénieuses qui fut (à mon avis), le résultat est assez décevant.

Et je ne parle pas de l’épisode de Noël, la plus grosse catastrophe depuis The Doctor, The Widow & the Wardrobe.


(Jack!) #775

Pour les puristes, le 10ème Docteur (excellent David Tennant) retrouvera son assistante Donna Noble (non moins excellente Catherine Tate) pour trois nouvelles aventures… Radiophoniques !

Voici le trailer qui ne peut que rappeler de bons souvenirs aux Tardisiens d’hier et d’aujourd’hui :

[quote]Coming in May 2016, Doctor Who – The Tenth Doctor Adventures sees David Tennant and Catherine Tate reprise their fan-favourite roles as the Tenth Doctor and Donna Noble in three all-new audio stories – and today you can hear the first epic trailer!

Featuring previews of all three releases – Doctor Who: Technophobia by Matt Fitton, Doctor Who: Time Reaver by Jenny Colgan and Doctor Who: Death and the Queen by James Goss.

All three Tenth Doctor releases will be available together as part of Doctor Who – The Tenth Doctor Adventures Volume 1 Limited Edition. Limited to just 5,000 copies and available exclusively from the Big Finish website, this lavish book-sized box set includes gorgeous artwork, photography and articles. Also included is a one-hour documentary on the making of the three stories, featuring interviews with the stars and production team, and an additional documentary presenting an introduction to the worlds of Doctor Who at Big Finish.

You can pre-order the set today at the special price of £30 on CD or £25 to download – offering a £5 discount against the standard price! Place your order today!

The three adventures are also available to order separately at only £10.99 each on CD or £8.99 each to download; with a special Bundle combining all three titles for an additional saving. With the titles not available on general release until the end of July 2016, it’s a perfect chance to be one of the first to hear them![/quote]

Sortie en mai.


(FC powaaaa) #776

[quote=“Jack!”]Quelques photos de l’épisode de Noël The Husbands of River Song et le résumé :

[quote]It’s Christmas Day on a remote human colony and the Doctor is hiding from carols and comedy antlers. But when the Time Lord’s help is requested he finds himself recruited into River Song’s squad and hurled into a fast and frantic chase across the galaxy! King Hydroflax (Greg Davies) is furious and his giant robot bodyguard is out-of-control and coming for them all! Will Nardole (Matt Lucas) survive? And when will River work out who the Doctor is?

All will be revealed on a starliner full of galactic super-villains and at a destination the Doctor has been avoiding for a very long time…[/quote]

[/quote]

Bof bof bof, Jack l’avait annoncé, mais je ne voulais pas le croire : pas terrible du tout cet épisode, quelques moments rigolos au début, mais bon, j’ai eu du mal à rentrer dans une histoire qui a eu grand peine à m’intéresser !
J’aurais dû m’arrêter au douzième épisode …


(Jack!) #777

L’acteur Peter Capaldi a révélé que la BBC lui a proposé de rester à bord du Tardis après le départ de Steven Moffat. Bien entendu, il avoue qu’il n’a pas encore pris sa décision :


(Ben Wawe) #778

Ca ferait bizarre, de voir une version du Docteur rester sans son créateur.


(Jack!) #779

http://imageshack.com/a/img922/4066/aXKkaD.jpg

Le Docteur en solo, on sait ce que ça donne : il se parle tout seul, il sombre dans la dépression, il annihile une ou deux planètes. Bref, c’est rarement la bonne solution.

Heureusement, la dixième saison (et dernière de Steven Moffat, pour ceux qui n’auraient pas tout suivi) marquera l’apparition d’une nouvelle compagne, l’énergique Bill, incarnée par la nouvelle venue Pearl Mackie.

Peter Capaldi, voici… Plus bavard que toi :

[quote=“Pearl Mackie”]*"I’m incredibly excited to be joining the Doctor Who family. It’s such an extraordinary British institution, I couldn’t be prouder to call the TARDIS my home!

“Peter Capaldi is such a brilliant actor, and his Doctor is such a wacky and wonderful character, I can’t wait to see what adventures are in store for him and Bill throughout time and space. Reading the script at the audition I thought Bill was wicked. Fantastically written, cool, strong, sharp, a little bit vulnerable with a bit of geekiness thrown in – I can’t wait to bring her to life, and to see how she develops through the series.

“I always loved stage combat at drama school so I can’t wait to get on set and kick some evil monsters into the next dimension!

“Shooting the trailer was absolutely mental, there were pyro technics and smoke and I met my first Dalek! I’m not sure it will ever become ‘the norm’ seeing crazy monsters on set, but I cannot wait to meet some more! The weirder the better, bring it on!”*[/quote]

Rendez-vous en 2017.


(Jack!) #780

Après avoir tourmenté notre bon Docteur dans le très mauvais épisode de noël en 2015, l’acteur Matt Lucas reprendra le rôle de Nardole lors de la dixième saison de Doctor Who.