DOCTOR WHO (2005) - saison 1-11


(Le Doc) #881

La première bande-annonce de la saison 11 :


(Ben Wawe) #882

Et ben c’est pas mal, ça. :slight_smile:


(Jack!) #883

Nouveau Docteur(e), nouveau Tardis !

37822386_1770617659712273_626812427735924736_n


(Jack!) #884

Nouveau Tardis… indeed !


(Le Doc) #885

La diffusion de la saison 11 de Doctor Who débutera le 7 octobre en Angleterre…et pour la France, il ne faudra pas attendre longtemps car France 4 diffusera la série en VOST à partir du 11 octobre.


(FC powaaaa) #886

Ah bon ? Payant ?


(victor newman) #887

Ce serait gonflé


(Lord-of-babylon) #888

non, non


(FC powaaaa) #889

Donc dispo dans la zone du replay ?


(Lord-of-babylon) #890

Oui c’est fort probable


(Ben Wawe) #891

Très agréable initiative.


(Jack!) #892


(Le Doc) #893

(Gengar) #894

Pour rappel, c’est ce soir que le premier épisode de la nouvelle saison de Doctor Who est diffusé à 22h30.

J’ai hâte de voir ce que va donner le changement de showrunner sur l’écriture des épisodes !


(Valérian) #895

Sans surprise, c’est absolument ignoble. Dans ses précédents travaux pour la série, Chibnall était dirigé par le showrunner, mais maintenant qu’il a les mains libres, il livre un épisode d’une platitude extraordinaire.
Jodie est excellente, mais son interprétation est gâchée par un scénario d’une platitude rare. Les compagnons sont inintéressants, et la musique n’existe plus, ne reste que du bruit ambiant.
La catastrophe était prévisible, mais à ce point, c’est surréaliste. Bien entendu ça va cartonner, car la série devient le porte étendard de tout un tas de valeurs positives dans l’air du temps, au détriment de sa capacité à raconter de belles et surprenantes histoires. Au revoir les voyages entre les étoiles, bonjour à la lutte contre les maladies et les climax sur une grue de chantier.


(FC powaaaa) #896

Eh bien même pas : direct dans le poste !


(Oncle Hermes) #897

Comme s’il n’y avait jamais eu des climax sur une grue de chantier dans Doctor Who:roll_eyes:

Personnellement sans avoir été enthousiasmé, l’épisode m’a semblé très correct. Beaucoup moins enthousiasmant que les tout débuts de Matt Smith mais beaucoup mieux que ceux de Peter Capaldi. J’aime plutôt bien, aussi, les nouveaux compagnons.

Quant au fait que la série devienne “le porte étendard” de quoi que ce soit, la plupart des épisodes de la nouvelle saison avaient été écrits avant que les auteurs sachent que le nouveau Docteur serait une femme, et n’auraient a priori subi que peu de retouches après l’annonce. Pour le reste, je ne vois pas la différence entre les valeurs qui seraient défendues ou mises en avant dans ce premier épisode de la saison 11, et celles qui prévalaient auparavant.


(FC powaaaa) #898

Ah, c’est un fil rouge ?


(Oncle Hermes) #899

Non, peut-être pas exactement une grue, mais ce n’est pas comme si ce type de décor, de façon générale, était absolument une rupture. Sans même y réfléchir ou faire des recherches particulières, je repense aux retrouvailles de Donna et Ten — sur une nacelle de lavage de carreaux — ou aux premiers pas d’Eleven — sur un toit d’hôpital…


(Valérian) #900

Et bien je n’ai jamais dit qu’il n’y avait jamais eu de climax du genre dans la série, il y a même des scènes particulièrement ridicules sur le papier (l’arrivée d’Eleven sur l’échelle d’un camion de pompiers !), je dis seulement qu’il y en a dans cet épisode. Et qu’il est particulièrement mauvais.

Et sinon, si si, la série a bel et bien une orientation qu’elle n’avait pas avant, il suffit de voir la campagne de communication, ou la bande-annonce qui clôture cet épisode d’introduction… constituée de gros plans sur le visage des acteurs secondaires.