DOOMSDAY - BATMAN/SUPERMAN #3.1 (Greg Pak / Brett Booth)

Pour fêter les deux ans du New 52, DC dévoile petit à petit les sollicitations de son mois de septembre spécial vilain. En parallèle à la mini-série Forever Evil (et ses tie-ins Rogues, Arkham War et A.R.G.U.S.), l’éditeur remplace la totalité des séries par des one-shots consacrés aux super-vilains. Chaque numéro bénéficie d’un nouveau système de couverture 3D “motion”.
Pour la numérotation, l’éditeur utilise l’identification “.1”; procédé utilisé par Marvel pour distinguer sa production habituelle des numéros spéciaux.

Dans la continuité de sa série Superman/Batman, le scénariste Greg Pak profite du mois spécial vilain pour raconter les origines du monstrueux Doomsday avec le dessinateur Brett Booth.

http://img838.imageshack.us/img838/2078/bmsm31doomsday137042310.jpg

[quote=“Greg Pak”]A little girl asks her father about this terrible monster named Doomsday. And the two of them trade scary bedtime stories. And then the other shoe drops.

The stories are narrated by the father and the daughter, who of course may have their own reasons to tell the stories the way they do. And yes, the father and daughter are key DC Universe characters of special interest to Superman fans.[/quote]

[size=200]INTERVIEW DU SCÉNARISTE GREG PAK[/size]

Lien
Le site de l’éditeur: dccomics.com

Le design de Doomsday:

http://imageshack.us/a/img10/1128/yp3z.jpg

Source: dccomics.com

Ci-dessous, trois pages de* Batman/Superman #3.1: Bane* par Brett Booth:

http://imageshack.us/a/img18/4263/5var.jpg

http://imageshack.us/a/img850/9471/ux0j.jpg

http://imageshack.us/a/img706/2325/xhqf.jpg

Source: www.newsarama.com

http://imageshack.us/a/img543/1537/tlmv.jpg

[quote]Batman/Superman: Doomsday #3.1
Story by Greg Pak
Art by Brett Booth, Norm Rapmund
Colors by Andrew Dalhouse
Letters by Carlos M. Mangual
Cover by Tony Daniel, Sandu Florea, Tomeu Morey
Publisher DC Comics
Cover Price: $3.99
Release Date Wed, September 25th, 2013
Long before Superman fought the unstoppable monster known as Doomsday, the beast’s reputation for death and destruction haunted The Man of Steel’s home world of Krypton.[/quote]

http://imageshack.us/a/img833/1170/aag9.jpg

http://imageshack.us/a/img547/17/utte.jpg

http://imageshack.us/a/img842/5245/f8cn.jpg

http://imageshack.us/a/img199/9745/qwb7.jpg

http://imageshack.us/a/img89/9527/7n2q.jpg

Source: www.comicbookresources.com

Pas mal du tout, cet épisode.
Une chose est certaine : Greg Pak a le sens de l’épique. Ça se voyait déjà sur certains passages de Planet Hulk, mais là, pour le coup (exploit renouvelé d’ailleurs dans son consacré à Darkseidone-shot), il donne un souffle au mythe de Doomsday, principalement en utilisant l’astuce de l’action rapportée, racontée par un tiers.
L’épisode est particulièrement bien construit. Et chose roublarde de la part de Pak, il utilise le prétexte de cet one-shot pour parler d’un autre personnage que celui qui se trouve en couverture (en l’occurrence, c’est un récit qui évoque surtout Zod). C’est plutôt bien joué.

Après, je suis quelque peu mitigé quant à l’orientation générale de l’univers Superman (que j’impute surtout à Berganza, ai-je l’impression : les séries ont cessé d’aller partout et nulle part deux trois mois après son arrivée, et surtout après le départ d’Idelson…). Grosso modo, l’essentiel des intrigues tourne autour de l’héritage kryptonien. Ce qui, en soit, est assez intéressant, parce que ça remet Krypton au centre du mythe et confère à l’ensemble une tonalité SF vraiment sympathique. Mais cela connote également une approche très Jim Lee, très Wildstorm, à savoir que l’ensemble d’un univers de super-héros ne puise qu’à une seule source (avec une bonne dose de secrets cachés, de complots, tout ça…). L’une des conséquences possibles, c’est que le monde de Superman risque à terme de tourner en vase clos, s’appuyant sur des idées qui, à force d’être parcourues et explorées, vont se reproduire de manière presque consanguine. Donc en soi, j’ai rien contre, pour l’instant c’est bien amené, mais méfiance à ce que ça ne tourne pas en rond (les deux cross-overs de l’univers Superman, d’ailleurs, donnent cette impression : tous deux tournent autour de H’El…).
Après, ce qui est intéressant chez Greg Pak, c’est que, pour l’heure, il semble vouloir élargir le spectre des idées potentielles, qui pourraient enrichir Superman. Que ce soit dans Batman - Superman, où il exploite les postulats de Justice League, ou dans Action Comics, où il propose du neuf, il semble apporter suffisamment d’éléments pour contrer un peu l’orientation “all Krypton” proposée par Berganza.
À suivre, donc, d’autant qu’il semble avoir des idées et des projets.

Jim