DOOMSDAY CLOCK #1-12 (Geoff Johns / Gary Frank)

Après DC Universe : Rebirth

Après The Button

Superman et Dr Manhattan…

Geoff Johns et Gary Frank…

pour la mini-série Doomsday Clock.

Début de la publication en novembre.

Tic-Tac…Tic-Tac…

Source : cbr.com

Sweet le retour de Geoff Johns _

Ah, moi, ça m’allait bien qu’il s’éloigne un peu…

Si Bendis pouvait en faire autant chez Smith en face…

Jim

[size=200]INTERVIEW DE GEOFF JOHNS[/size]

+100. :unamused:

Bla, bla, bla, bla. https://www.surlatoile.com/smileys/repository/Endormi/0033.gif

Ça, à la limite, ça pourrait être une idée intéressante. Sauf que ça a l’air bien noyé au milieu de tout le reste. Oh, et qu’on aurait probablement pu raconter la même chose avec un autre personnage.

Watchmen est et demeurera un marquant de la culture générale, et de la BD en particulier ; réutiliser les personnages ne changera rien à ça. Pour ma part, je considère que Before Watchmen a déjà piétiné le devenir/traitement des personnages concernés, et leur reprise dans DC n’est que la continuité d’un massacre déjà amplement opéré il y a quelques années.
Donc… pourquoi pas. Mine de rien, même si les utiliser n’est pas l’idée du siècle, REBIRTH a permis de relancer entièrement DC et de le rendre plus passionnant et intéressant qu’il y a bien longtemps ; si cette mini fait de même, ça m’ira très bien.

Mais ils auraient très bien pu le faire sans ces personnages-là.
Des démiurges qui créent des univers entiers, ils en ont.

Jim

Oui, mais aucun ne leur permettrait de faire autant de buzz.

Malheureusement tu as raison.

Je ne sais pas si tu t’en rends compte, Victor, mais on est de plus en plus souvent d’accord. Qu’est-ce qu’il nous arrive ? :blush:

:wink:

Geoff Johns doit avoir un bon dealer (à moins qu’il ait pris un coup de soleil) : cette fois, il se prend pour Alan Moore.

Ce serait presque drôle s’il n’y avait pas cette volonté de s’acharner sur Moore, un peu comme pour lui répéter que “non, tu n’auras jamais le dernier mot avec les Watchmen”. J’avais toléré “Before Watchmen” pour “Minutemen” par Darwyn Cooke (c’était respectueux et bien fait), et de belles prestations côté dessin (Adam Hughes, les Kubert - enfin, surtout, Joe qui était royal - , Jae Lee, Amanda Conner…).

Mais ça…

C’est surtout DC qui est sans excuse.
Johns ne fait que ce qu’on lui permet.

Watchmen aurait dû rester “inviolé”. Ne serait-ce qu’au titre de la reconnaissance internationale de l’œuvre. Ou alors, connaître une suite par Moore et personne d’autre. Mais quand on voit les suites de TDK, même cette option-là me semble risquée.

Bien sûr que Johns ne se prend pas pour Moore - mais bien sûr que DC, à la recherche d’un élément pour expliquer/défaire New52 en reliant à l’avant rêvé par les fans et ayant besoin de faire le buzz, a fini par en venir aux Watchmen, figures “mythiques” pour le poids (légitime) de la BD éponyme dans la culture générale et qui, en les utilisant, leur permettrait de faire parler.
Il ne faut rien y chercher d’autre.

Franchement, je ne vois pas en quoi ce que ferait Johns ou quiconque viendrait changer l’oeuvre d’Alan Moore.

clairement c’est de la pub, je suis du même avis que Ben, après mettre Johns vu son poste et son aura, ça passe mieux que de mettre un Joshua Williamson ou un Team Seeley qui n’auront pas les reins assez solide pour prendre en compte les hurlements des fans, vu les dégénérés que c’est là-bas.

L’univers de Watchmen se passe dans son monde, un monde particulier lié à son temps, à son auteur (britannique), rien que le fait d’y toucher (comme pour TDK d’ailleurs), c’est salir l’oeuvre. Il y a des oeuvres auquel on ne touche pas. C’est comme si un mec voulait faire une suite à 2001, ou un peintre voulait faire la soeur de la joconde en version street art.

Certaines oeuvres peuvent être franchisé, d’autres non, certaines peuvent être touché par leurs auteurs (au risque de faire moins bien, n’est-ce pas ridley), certaines on ne touche pas. C’est comme ça. C’est la vie.

Ajouter des bouts de Watchmen ou de son univers enlève la force de l’oeuvre originel, car elle ne laisse plus de place à l’imaginaire, souvent c’est mal compris/digéré, et on en ressort avec une version faussé, et enfin plus le temps passe et plus les nouvelles itération de Watchmen prennent le pas sur l’oeuvre original la sortant de son contexte si bien qu’un lecteur commençant par Before Watchmen ou Doomsday clock ou quoi que ce soit sortant du cadre original peut penser que la version qu’il a lu au départ est meilleur que l’original et qu’il vaut mieux laissé cette vieille série là ou elle est. Et que le Hibou qui tue ou que la nouvelle tenue sex de Laurie Jupiter est mieux que la jupette. Bref tout ce perd.

Déjà fait…en 1984…

comics-sanctuary.com/forum/2010-l-annee-du-premier-contact-peter-hyams-t91735.html

[quote=“KabFC”]L’univers de Watchmen se passe dans son monde, un monde particulier lié à son temps, à son auteur (britannique), rien que le fait d’y toucher (comme pour TDK d’ailleurs), c’est salir l’oeuvre. Il y a des oeuvres auquel on ne touche pas. C’est comme si un mec voulait faire une suite à 2001, ou un peintre voulait faire la soeur de la joconde en version street art.
(…)[/quote]

Non, rien.
Après, je suis d’accord avec toi sur le principe - mais Before Watchmen étant déjà passé par là, produisant des comics relativement nazes et sans intérêt, derrière un vernis de respect cachant pathétiquement l’appât du gain, je pars du principe que la “pureté originelle” de Watchmen est déjà brisée ; alors les réutiliser pour justifier le changement de DC, c’est pas moins moche ou con que de faire Before Watchmen.

Zut, pas assez rapide. :wink:

[quote=“Le Doc”]

Déjà fait…en 1984…

comics-sanctuary.com/forum/2010-l-annee-du-premier-contact-peter-hyams-t91735.html[/quote]

je n’ai rien vu, je ne sais rien. :mrgreen: