Dossier Manga chez National Geographic

A la une chez National Geographic de ce mois vous y decouvrirez “Le Japon sous l influence des mangas”. Sylvie Brieu, journaliste de ce journal y consacre une vingtaine de pages. Elle s interesse au phenomene manga et nottament l influence de ce dernier sur le mode de vie des japonais.

En plus de cette enquete, vous pourrez lire l interview de certains grands mangakas tels que : Naoki Urasawa, Inoue, Takahashi, Mizuki ou bien Keiji Nakazawa.

Disponible chez votre libraire de quartier au prix de 4.50 €

Voir couverture du magazine en page d accueil

Lire la news sur le site

ça m’intéresse!! je pense que je vais vite acheter ce magazine pour savoir ce qui est dit sur le manga.

Je l achete demain, j imagine deja ce qu il y aura dedans…En fait c est les interviews qui m interessent le plus. Je developperai quand j aurai lu.

Je ne vois pas National Geographic nous sortir un article bourré de préjugés. Pour les quelques numéros que j’ai lu, j’ai vu leur sérieux dans leur travail et je pense que la magazine fera un topo plutot réaliste de ce phénomène.

Wahouh 20 pages o

Je crois bien que je vais me laisser tenter… Enfin je vais attendre vos reactions quand vous l’aurez lu d’abord !!

J’espère qu’ils ne sont pas tombés dans les stéréotypes.

J’avais déjà posté la news ici manga-sanctuary.com/forum/vi … hp?id=3611 :stuck_out_tongue:

Mais celle-ci est plus complète.

Je ne pense pas acheter le magazine, sinon. J’attends d’avoir quelques avis.

J’ai acheté le magazin et franchement c’est ultra bien fait!! Des photos superbes et des articles construits (normal c’est National Géographic quand même^^)!!!

En plus ça coûte moins cher qu’un manga, alors n’hésitez pas!!!

Bon je ne pense pas que je vais l’acheter mais Den tu nous fera un jolie topo du book : )

Les interviews O_o.

Donc pas fan du tout les types, comme quoi, faut le voir pour juger !

C’est comme dans tout les interviews à la télé, que des questions qui représentent mal la chose, des rabaissements hypocrites et j’en passe…

Seul un fan peut en parler avec de vrais questions et arguments.

Salut,

En tant que fan de manga, on est plus vraiment surpris par les tonnes de prejugés qui circulent sur cette ‘abomination-qui-nous-enverra-tous-en-enfer’ que sont nos chers manga…
faudrait peut etre que le National Géographic fasse un article sur le bon sens…

Toute autre chose, c’est bien un cosplay des persos de FFXIII ?

Pas fan, mais connaisseur, tout simplement…

Après quand tu est fan de quelque chose tu connais un minimum le sujet.

c’est cool que National Géographic puisse s’y intéréssé

bon ben j’irai voir de mon côté ^^

Bon j ai lu ce dossier “Japon : sous l influence des mangas”. Tres franchement, ce dossier s’adresse a ceux qui ne connaissent pas ou peu l’univers du manga. Nous qui aimons le manga, on y apprend pas grand chose…Je compte pas m’étendre sur ce dossier, car la direction que prend Sylvie Brieu, est quelque peu négative…Est qu’une impression?..J’en doute.

Sinon la notion d’Otaku que donne cette charmante journaliste est : "Mais qu’est ce terme d’otaku, souvent utilisé à mauvais escient en Occident? Tous les fans de mangas ne sont pas des otakus. Un Otaku est quelqu’un qui considère les mangas et les animes comme un stimulant pour la masturbation."
Personnellement c’est pas la définition que j’en avais. Il est vrai qu’en France, certains disent Otaku pour mettre en avant sa passion pour le manga, ce qui est faux.
A mon humble avis, Otaku désignait un fan de manga, se repliant sur soi meme, sans vie sociale, qui se nourrit de goodies, de jeux video et bien sur de mangas. Mais je ne connaissais aps cette définition à connotation sexuelle.

Sinon merci a National Geographic (ou a ma source) pour la belle carotte concernant les pseudos interviews.
Les seules interviews auxquelles nous avons droit sont celles de Shigeru Mizuki (NonnonBâ et Kitaro) et de Keiji Nakazawa (Gen d’Hiroshima).

Enfin pour finir, ce National Geographic de Septembre 2007, reste interessant non pas pour son dossier manga mais pour le reste. Heureusement que ca ne coute que 4.50€!

Otaku c’est bien plus large que les mangas (au Japon bien sûr). Mais d’autres te diront qu’il y a un stade encore “supérieur” (ou inférieur, selon le point de vue) à l’Otaku. J’ai oublié le mot précis par contre.

Wow c’est vrai que je ne connaissais pas la définition d’un “otaku” sous cette forme, je pense même que ça définition est “fausse”, fausse entre guillemet car c’est de mon point de vue…
Dommage que l’article ait été si négatif…

'fin bon, c’est pas demain qu’on verra des articles mangas sans préjugés fait par des gens qui n’y connaissent rien ^^