Dragon Ball - Manga

La critique par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Acheté hier et je ne regrette pas du tout mon achat, il vaut bien son prix (surtout quand on le compare aux pika grands formats comme tu l’as fait remarqué). Le hic c’est le délai de parution entre chaque tome comme tu l’as aussi fait remarqué d’ailleurs, je ne sais pas s’il serait possible de s’orienter vers des sorties mensuelles mais si c’était le cas je serais ravis car à ma lecture de ce premier tome hier soir, j’ai eu l’impression de redécouvrir la série.

Arf, c’est vraiment triste qu’ils aient supprimé les suffixes japonais, c’est un monstrueux point noir dans une édition qui se voulait si parfaite et était bien partie pour l’être… Bon je me serais contentée de l’emprunter de toute façon, mais bon… ça m’a vraiment plombé le moral quand j’ai remarqué… A croire que les traducteurs n’apprendront jamais, et ça n’augure rien de bon pour l’avenir des traductions françaises de manga…

Si le texte est correctement adapté et si les suffixes en question ont été correctement traduit, je ne vois franchement pas le problème dans le fait de les supprimer, au contraire, cela rend certaines nuances accessibles à tous ; enfin vu le prix, “accessible à tous”, c’est peut être pas non plus l’expression adéquate :slight_smile:

Loin de moi l’idée de transformer ce topic en débat là-dessus mais…pourquoi? J’ai beau retourner la question dans tous les sens, je ne vois pas en quoi l’absence des suffixes serait une mauvaise chose. C’est même tout à fait normal et préférable.
Pourquoi laisser dans un texte traduit une notion de ce genre qui ne veut de toute façon rien dire du tout en français? La langue française se débrouille très bien sans ça pour exprimer les mêmes choses, donc pour moi, un “-san” n’a carrément rien à fiche dans une traduction.
Puis, si c’était pas le cas, les mangas qui gardent les suffixes ne représenteraient pas qu’une très infime minorité.

Non par contre moi ce qui me rebute vraiment, c’est effectivement le rythme de parution… mais si c’est vraiment bon, on verra :slight_smile:

C’est vrai que 6 ans avant de compléter la série c’est pas mal du tout. Mais c’est le fardeau de toutes les longues séries :mrgreen:

Qualitativement il n’y a vraiment rien à redire, il vaut son prix. Mais ce que j’apprécie particulièrement dans cette éditions ce sont bien les commentaires des images qui apporte un petit plus.

Et&nt un grand fan de DB c’est avec un grand plaisir que j’accueille cette édition (presque) perfect. Le relire m’a fait quasiment redécouvrir la série mais néanmoins je n’ai pas pu m’empécher de remarquer que Glénat avait encore laissé des fautes ou utlisait des mots peu courant ( maître révéré au lieu de maître vénéré). Pour un prix de 10.55€ ca me fait rager. Toutefois c’est la meilleure version disponible donc je saurais m’en contenter
Je donnerais quand même un 9.5/10 pour cette collection.

La critique par ivan isaak est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Salut chris936, je ne suis absolument pas d’accord avec toi concernant les suffixes japonais. En effet, ceux-ci traduisent une hiérarchie ou proximité qu’il est tès difficile de reproduire en français.
Comment retranscrire avec des mots français le “chan” par exemple? “Bonjour mon petit Goku” ? Il induit également une certaine hiérarchie. Cela s’applique au Chan, mais aussi au Kun, San, kohai, sempai ou encore Tan! Sama peut être traduit par “maître” sans aucun soucis, mais je pense qu’au contraire il faut laisser toutes les nuances japonaises pour bien en comprendre le sens comme tu le soulignes sur d’autres aspects.

Je vais peut-être t’apprendre quelque chose, mais les francophones que nous sommes parviennent parfaitement à s’exprimer et à se faire comprendre sans ces fameux suffixes. Pourquoi n’en serait-il pas de même des personnages de mangas lorsqu’ils s’expriment en français ?