EDEN t.1-3 (Hiroki Endo)

Discutez de Eden

Réédition à partir de la semaine prochaine, en édition « Perfect » :
Tome 1 :

EAN : 9782809495454
Prix : 16,00 €
Date de parution : 14/04/2021

Tome 2 :

EAN : 9782809495461
Prix : 16,00 €
Date de parution : 14/04/2021

Tori.

J’avais lu le premier tome de l’édition Panini, dont j’ai gardé un souvenir agréable. Je sais pas trop pourquoi j’ai pas continué.

image

C’était d’ailleurs plutôt pas mal : dans un monde ravagé par un virus (tiens donc), l’histoire s’ouvre sur le quotidien de deux enfants apparemment immunisé et d’un savant qui a été contaminé. Tous trois vivent dans un endroit reclus, se remémorant les souvenirs du temps passé, et notamment des parents du garçon. Ce dernier trouve un robot modèle « Chérubin » qu’il réactive, ce qui constitue un autre pont entre le passé et le présent. L’histoire évolue quand le père revient, lui aussi atteint par le virus et équipé de prothèses cybernétiques. La confrontation tourne mal et le récit se conclut par le départ des enfants loin de leur sanctuaire.

image

Le tome se consacre ensuite à un autre enfant (lui aussi épaulé par un robot : est-ce le même gamin ? Sans doute pas, il n’a pas les mêmes cheveux et ne porte pas le même prénom…) qui tente de survivre dans un monde déserté où il fait de mauvaises rencontres. L’histoire semble commencer là, comme si le premier long récit n’était qu’une introduction, ou bien un brouillon pour des développements ultérieurs au long cours. Quand on n’a que ce tome, c’est assez déstabilisant.

image

L’ensemble est plutôt sympathique, bien dessiné dans un style réaliste et détaillé assez cohérent. Le propos est parfois nappé de considérations philosophiques diverses un peu envahissantes, mais passé le premier volet, la narration se concentre sur la survie du héros et donc confronte les interrogations à un contexte qui correspond, qui leur fait écho. Le texte de jaquette compare la série à Akira, mais l’œuvre de Katsuhiro Otomo est bien davantage définie par l’action des personnages que par leurs tourments existenciels, gagnant en légèreté. Les débuts de ce premier tome d’Eden sont à ce titre un peu plus lourds que la suite, dans le vaste monde ravagé.

Faudrait que je trouve la suite, pour voir. Chose étonnante, je constate que chaque couverture de l’édition Panini propose un logo différent. C’est surprenant.

Jim

Tome 3

Prix : 16,00 €
EAN : 9782809495690
Date de parution : 16/06/2021

Tori.

Eden fait parti de ces mangas qui me faisaient de l’oeil ado, mais que je n’ai jamais acheté lu (probablement car il fallait bien faire des choix). Mais ses couvertures, son titre, son toujours resté dans un coin de ma tête. Et alors quel plaisir de tomber en librairie sur cette belle réédition !
J’ai donc directement pris et dévoré les deux premiers volumes (le 3ème m’attends ce soir). Je pense que j’avais du lire les premiers chapitres à la fnac à l’époque de sa première édition car ça m’a parlé.

J’avais un peu peur d’en attendre trop après toute ses années et finalement aucune déception, vrai coup de coeur pour l’instant, aux influences entre Akira et Ghost in The Shell, avec un questionnement sur le monde dans lequel nous évoluons (et l’histoire du virus résonne particulièrement aujourd’hui).

L’alternance de moment posés, quasi poétique, avec d’autres très violent voir trash est très bien maitrisé, ça ne sombre jamais dans le grotesque, ça sonne juste.

Carrément : ça m’a frappé lors de la relecture de mon premier tome, il y a peu.
Et la forme que prend le virus, qui laisse des coquilles vides, c’est visuellement frappant.

Jim

Oui ça en est presque beau et ajoute à la poésie désenchanté du titre.

Un mélange de repoussant et de sublime : dans le premier tome (de la première édition, le seul que j’ai), il y a une scène où l’on voit une telle coquille, avant que des scolopendres géantes en sortent, et le contraste est saisissant.

Jim