ELFES t.1-25 (collectif)

(FC powaaaa) #21

J’ai aussi testé Elfes 1. L’oncle par alliance me disait que le premier tome était pas terrible (mais les autres étaient beaucoup mieux), et je dois dire qu’il n’a pas tort. J’ai l’impression qu’il y a des erreurs de constructions de pages dignes de débutant. Je suis assez surpris. Et j’ai pas aimé la voix off qui alourdit bien le récit et tous les aspects cérémonieux qui sont des artifices d’intrigue … faudra que j’essaie le tome 2 à la médiathèque !

0 Likes

(Le Doc) #22

Elfes T22

Bëloenn, le maître des Écorces irascible, veille sur les arbres anciens. Il vit en ermite jusqu’au jour où Laëdyss, une chasseuse dont le clan a été massacré, vient lui demander son aide. Partout sur les Terres d’Arran, les créatures des bois deviennent folles et attaquent les elfes Sylvains… L’origine du mal plonge ses racines au plus profond de la forêt de Duhann, dans le sanctuaire de la reine Ora, gardienne du cristal vert…

Broché: 60 pages
Editeur : Soleil (24 octobre 2018)
Collection : SOL.FANTASTIQUE

0 Likes

(Le Doc) #23

Elfes 23

Alyana a réveillé les géants qui parcouraient jadis les terres d’Arran. Ces fléaux, insaisissables malgré leur taille, détruisent tout sur leur passage. Alyana ne reculera devant rien pour les arrêter. Ses pouvoirs qui ne cessent de grandir la désignent comme la seule elfe capable d’un tel prodige. Mais les autres elfes Blancs ne voient pas sa puissance comme une bénédiction. Au contraire, la jeune fille les effraie… Beaucoup la considèrent comme un monstre et sont prêts à se dresser contre elle.

  • Editeur : Soleil (20 mars 2019)
  • Collection : SOL.FANTASTIQUE
0 Likes

(Le Doc) #24

La critique du tome 22 par damss :

https://www.sanctuary.fr/avis/129895/

0 Likes

(Le Doc) #25

Elfes 24 - Le Bagne de Komoorth

Date de parution : 17/04/2019 / ISBN : 978-2-302-07542-9

Résumé

Nawel a traduit l’antique grimoire relatant l’histoire de Haarn’al, le premier semi-elfe. Il est temps d’en savoir plus et de se plonger dans l’histoire de celui par qui le rapprochement et la dissension sont arrivés.

Chaque jour, sur un archipel perdu appelé Le Roc, l’ancêtre sacré des semi-elfes reçoit la visite de dizaines de curieux impatients de voir de leurs propres yeux le premier bâtard d’une espèce bâtarde dont l’innombrable descendance peinait à trouver sa place au sein d’un monde qui ne voulait pas d’elle. Les mains d’Haarn’al possédaient en outre un pouvoir. Elles étaient capables de chasser tous les maux…

0 Likes

(Le Doc) #26

Elfes 25 - Vengeance noire

À Slurce, de jeunes recrues suivent les apprentissages des mestres pour devenir des mercenaires efficaces et impitoyables. Des épreuves qui feront d’eux les êtres les plus redoutés des Terres d’Arran. Tandis qu’un groupe de novices affronte les labyrinthes piégés de la forteresse, un vol de dragons largue des rochers et attaque le sanctuaire des elfes noirs. Tous les mestres s’interrogent : d’où vient cette armée, qui la dirige et dans quel but ?

SORTIE LE 19 JUIN

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #27

Tiens, étonnant de voir le nom d’Arleston sur une autre série que les siennes.

Jim

0 Likes

(Jean-Marc Lainé) #28

Et il s’agit du tome 14, titré “Le Jugement de la fosse”. En fait, je l’ai parce que j’ai croisé mon ami Bojan Vukic à ce moment, et qu’il me l’a signé (l’occasion, le larron, tout ça…). La série s’inscrivant dans une certaine continuité, je m’étais demandé, au moment de la lecture, si j’allais tout comprendre. Et au final, s’il est évident que cette continuité facilite la compréhension des détails, l’écriture de ce tome est suffisamment serrée pour que l’intrigue se suffise à elle-même. Les références nécessaires sont éclairées par des notes de bas de case qui permettent de resituer le contexte, voir de s’orienter dans la longue suite d’albums.

Couv_283149

Pour faire court, le semi-elfe Urghain, conseiller dans une ville fondée dans un tome précédent, est confronté à un complot politique visant à l’écarter des sphères d’influence. Condamné, il doit défendre son cas dans la fameuse “fosse”, où un combat décidera de son sort. Il est représenté par un forgeron, qui vainc l’adversaire, permettant de commuer la peine de mort en châtiment d’exil. C’est là qu’il apprend l’imminence d’une invasion de goules, ce qui le conduit à revenir en toute discrétion dans la ville afin de faire pression sur son ancien mentor et actuel ennemi, en vue d’organiser des alliances contre les armées qui arrivent. Sauf que, bien entendu, il finira par se rendre compte qu’il a été manipulé…

Le récit de Corbeyran laisse beaucoup de place à l’action, s’ouvrant sur un combat presque muet, puis donnant à Vukic plein de pages pour le jugement dans la fosse. Si bien que les séquences de discussion et de bras de fer politiques semblent parfois denses et bavardes en comparaison. Le complot est intéressant sans tomber dans des abîmes de subtilité, et la fin, percutante, n’est pas particulièrement joyeuse, mais fait preuve au contraire d’un grand désespoir.

Les petits déséquilibres narratifs évoqués plus hauts permettent en tout cas au dessinateur de s’éclater à l’occasion de scènes de baston plutôt bien troussées. Et il va jusqu’à rajouter quelques trouvailles astucieuses qui proposent de belles variations, par exemple la scène au coin du feu vue du point de vue des fourmis courant sur les branches alentour.

Jim

0 Likes

(Le Doc) #29
0 Likes