ENTRE LES MURS (Laurent Cantet)

Résumé :
François est un jeune professeur de français dans un collège difficile. Il n’hésite pas à affronter Esmeralda, Souleymane, Khoumba et les autres dans de stimulantes joutes verbales, comme si la langue elle-même était un véritable enjeu. Mais l’apprentissage de la démocratie peut parfois comporter de vrais risques.

C’est le film français adapté de l’œuvre de François Bégaudeau dont on a beaucoup entendu parlé grâce à son passage au festival de Cannes et à la palme d’or qu’il y a reçu.
J’ai lu le livre pendant mes vacances d’été et j’aimerais connaitre vos avis pour ceux qui ont vu le film car je compte faire un petit tour côté salle obscure pour voir l’adaptation sur grand écran.

Moi ce film ne ma pas convaincu,c’est tourné comme un documentaire mais ce n’en est pas un…
j’ai eu l’impression d’être en cours en le voyant mais avec des gens qui ne savent rien (cela montre peut être la réalité des écoles dans les banlieues mais en exagéré) Je trouve qu’il y a aussi pas mal de longueur,quelques passage amusants mais pas mémorables…

petite anecdote: a la sortie du film j’ai croisé mon ancienne prof de français et elle m’a dis que elle aussi avait eu l’impression d’être au boulot ^^

Idem le film est bien mais sans plus et le propos ne m’a pas convaincu. En plus dès le début on sent que ça va mal se passer dans la mesure où le prof est franchement débile de pas mettre de limites clairs et de règles en place concernant son cours : il essaye de faire copain copain avec ses élèves à un point tel qu’il en oublie qu’il est avant tout leur prof auquel les élèves doivent le respect et qui incarne l’autorité.
Je pense aussi qu’il y a une exagération du niveau de la langue dans ces collèges de banlieue, et si ce n’est pas le cas c’est que c’est vraiment effrayant.

Pour ce que j’en vois dans mon lycée qui n’est pas de banlieue(comme le collège du film d’ailleurs(maurice violette dans le 20ème) en extrapolant on peu dire que ce n’est nullement forcé.

et bien dans ce cas je ne dirais qu’une chose : “Sacré nom de Dieu c’est terrifiant, les jeunes n’ont pas beaucoup de vocabulaire et parle très “mal” !!!”

Je suis allée le voir hier et j’ai plutôt bien accrochée. Même si, je trouve que certaines scènes sont accentuées (en 4eme je penses quand même que tout le monde sait ce que veut dire “succulent” et “désormais”. Ce ne sera pas le film du siècle, mais on passe un bon moment en le regardant :wink:

hahahaha que d’espoir…

Et non tous le monde ne sais pas, mais attention on parle quand même de collège difficile donc d’un extrême, ceci dit ce sont des situations qui ne tend pas à régresser… et des collège “difficile” sont tres nombreux. J’ai vu aujourd’hui que l’éducation était la 5ème préoccupation des français, ca devrais être plus haut, si on considère que c’est l’assise pour tout le reste.

[quote=“Lalael”]

et bien dans ce cas je ne dirais qu’une chose : “Sacré nom de Dieu c’est terrifiant, les jeunes n’ont pas beaucoup de vocabulaire et parle très “mal” !!!”[/quote]

oui oui, les jeunes parlent très mal :mrgreen: et n’écrivent pas mieux on dirait XD

:mrgreen: je l’avoue : quand je ne fais pas attention, il m’arrive d’oublier de faire mes accords à l’écrit.

Un film intéréssant mais bourré de longueur… c’est dommage je pense que le fim aurais gagné à être plus court.
En ce qui concerne les différentes scènes de cours, elles sont certes exagérer mais tellement proche de la réalité…

Cela fait partis des films à voir à la TV parceque le cinéma devient chère pour ce genre de film!

Alors la ce film ma fait mal au coeur tellement il est bourrer de clichés du style
’les français c’est des jambons beurre’ ‘chui francaise mais pas fiere de l’être’

Lorsque j’ai vu ces préjugés sa m’a foutu la haine rien qu’au début du film, lorsque les élèves doivent noté les mots qu’il n’ont pas compris on retrouve au tableau:

Succulent
Autrichienne

Nan mais pardon quoi, ils sont en 4ème générale.
Moi qui habite depuis ma naissance a Montreuil je n’ai jamais vu dans vu dans ma vie des élèves pareil en 4eme alors que croyait moi j’étais dans le collège qui figurait dans les plus ‘turbulents’ de Montreuil

Alors S’IL VOUS PLAIT monsieur les réalisateur, arrêtez de prendre les jeune de 15 ans pour des imbéciles et les personne asiatiques pour des timides qui joue au pc et qui parlent a personne !

Et puis pour finir
A MORT LES PRÉJUGER !

pour réagir comme ça, on voit que tu sais pas de quoi tu parles. :unamused:
malheureusement, beaucoup de jeunes de maintenant sont comme dans le film, à savoir des cons en puissance (aussi bien par leurs réactions que par leur ignorance dans tous les domaines).
et des exemples pour prouver ça, j’en ai à la pelle…
enfin, sache que ce n’est pas un film, mais un documentaire à peine mis en scène, les élèves sont donc quasiment tout le temps naturels, tous juste s’ils ont été dirigés à certains moments, mais c’est minime.

Bah je me demande combien de temps a pris le casting pour trouver des cas comme eux parce que c’est la première que je vois autant de stéréotype dans un seul filme …

c’est pas un casting, c’est une vraie classe, c’est ça que tu veux pas comprendre.

[quote=“Shigueru”]Alors la ce film ma fait mal au coeur tellement il est bourrer de clichés du style
’les français c’est des jambons beurre’** ‘chui francaise mais pas fiere de l’être’**

Lorsque j’ai vu ces préjugés sa m’a foutu la haine rien qu’au début du film, lorsque les élèves doivent noté les mots qu’il n’ont pas compris on retrouve au tableau:

Succulent
Autrichienne

Nan mais pardon quoi, ils sont en 4ème générale.
Moi qui habite depuis ma naissance a Montreuil je n’ai jamais vu dans vu dans ma vie des élèves pareil en 4eme alors que croyait moi j’étais dans le collège qui figurait dans les plus ‘turbulents’ de Montreuil

Alors S’IL VOUS PLAIT monsieur les réalisateur, arrêtez de prendre les jeune de 15 ans pour des imbéciles et les personne asiatiques pour des timides qui joue au pc et qui parlent a personne !

Et puis pour finir
A MORT LES PRÉJUGER ![/quote]

J’en ai vu en terminal.

C’est dire.

Des gens stéréotypés qui se comportent comme des clichés ambulants,çA EXISTE.
Hélas.