EVENT LEVIATHAN #1-2 (Brian Michael Bendis / Alex Maleev)

Event Leviathan #1

(W) Brian Michael Bendis (A/CA) Alex Maleev
The groundbreaking and always-inventive team of writer Brian Michael Bendis and artist Alex Maleev (Jinxworld’s SCARLET, Marvel’s Daredevil) reunite on a mystery thriller that stretches across the DC Universe and touches every character from Batman to Superman to the Question to Talia al Ghul. With startling ease, a newly dangerous and aggressive Leviathan wipes out all its competition and now turns its sights to molding the world into its vision of order. Can the new threat’s growth be stopped…and who’s guiding its new agents of chaos?
RATED T+
Includes a code for a free digital download of this issue.
In Shops: Jun 12, 2019
SRP: $3.99

event-leviathan-1-preview-p2-3

event-leviathan-1-preview-p4-5

Source : www.denofgeeks.com

Je suis perdu, c’est la suite de l’arc Leviathan dans Action Comic #1007 à 1011 et du Superman HS : Leviathan Rising Special ?

Oui.

1 J'aime

Leviathan alias Hydra qui a du changer de nom parce que Marvel a créé son propre Hydra.

Un début très “Bendis” pour cet événement, qui a déjà bénéficié d’une saga-prélude dans Action Comics et d’un numéro spécial en prologue. L’auteur utilise ce #1 pour résumer les faits, pas grand-chose de neuf mais les dialogues sonnent bien.
Le nouveau siège de l’ARGUS a été attaqué et détruit. Batman et Lois Lane s’y retrouvent, discutent, comparent les notes ; Leviathan a détruit le DEO, l’ARGUS et Checkmate, ainsi que Spyral. Sauf que Talia al Ghul a un nouveau “chef”, et ça se passe mal. Le duo trouve un Steve Trevor traumatisé par la destruction, le ton monte quand la paranoïa grandit, et Green Arrow le bloque ; le trio décide de travailler ensuite, tandis que Question les observe… et une scientifique de l’ARGUS a été récupérée par le nouveau chef de Leviathan, pour créer un monde meilleur.
Même pas d’élément à spoiler, même pas de révélation. Brian Bendis livre ici un épisode tout en dialogues et en constatations : ceux qui détestent son style détesteront, ceux qui aiment adoreront. Je ne suis pas ultra-fan, mais j’accepte et j’apprécie quand ça a du sens ; ça en a ici. Le résumé est bien fait, les dialogues sont pertinents entre les personnages, et la pression est réelle. Le monde de l’espionnage DC est en ruines, personne ne sait qui en est responsable, et les doutes sont sur tout le monde. Ca fonctionne, et c’est intense ; mais il faudra rapidement en dire plus, et plus vite.
En parallèle, Alex Maleev livre des planches très jolies dans son style. Il offre une atmosphère bien sûr sombre, étouffante, qui colle avec la paranoïa et les enjeux du script. Une réussite. Je suis curieux de la suite, mais il faudra que ça s’accélère !

Très bon début. Bendis est en mode travail d’équipe avec Maleev, que j’ai plaisir à relire.

Très bon début.Efficace à défaut d’être surprenant. Pour une fois, son Batman n’est pas un Clown, c’est déja un bon point me semble-t-il. Comme quoi, on se satisfait de peu… :wink:

EVENT LEVIATHAN #2

  • written by BRIAN MICHAEL BENDIS
  • art and cover by ALEX MALEEV
  • variant cover by JASON FABOK
  • “The Detectives”! EVENT LEVIATHAN, the new miniseries by the award-winning team of writer Brian Michael Bendis and artist Alex Maleev, continues! As the mystery of Leviathan continues to rock the very foundations of the DC Universe, the world’s greatest detectives gather for the first time anywhere to solve the mystery before it’s too late! Lois Lane leads Batman, Green Arrow, Plastic Man, Manhunter, the Question and a couple of genuine guest sleuths in the search for who Leviathan is and how their plans have already unfolded. This issue also guest-stars Red Hood, Batgirl and more!
  • ON SALE 07.10.19
  • $3.99 US | 2 of 6 | 32 PAGES
  • FC | RATED T+

ELEVI-2-2-3

Source : www.cbr.com

Je ne suis pas sur d’avoir tout compris.

Batman soupçonne Jason Todd?

Oui. A cause de son accoutrement d’une part, Leviathan étant aussi, semble-t-il, un héros déçu.

Cela est évoqué aussi dans le one-shot “Year of the Villains”.

ok merci

Etrange événement que celui-ci, où il ne se passe pas grand-chose à chaque numéro… mais où chaque épisode me plaît bien !
Brian Michael Bendis joue à fond le discours entre Batman et Red Hood, autant pour faire un état des lieux de la situation (en rappelant encore que le DEO, l’ARGUS et le reste sont détruits, et que Leviathan échappe à Talia al Ghul) que pour compléter l’équipe de détectives en introduisant Plastic Man. Le tout pour finir sur l’accusation de Batman envers Jason Todd, qu’il pense être le nouveau maître de Leviathan. Ca dégénère, mais suite au prochain épisode.
Clairement, il ne se passe pas grand-chose ici, et Bendis se concentre sur les dialogues et l’ambiance ; mais ça fonctionne. Il maîtrise extrêmement bien l’univers d’espionnage et les discussions, et Alex Maleev est très bon pour caractériser cette ambiance oppressante. Bien curieux de la suite.

Tout pareil. Du bon Bendis en mode blabla.

Quelques indices lâchés qui interpellent quand même sur la possible identité du méchant qui ne se veut pas méchant.

Je parie sur Roy Harper.

Pas c$$ du tout.