EXCALIBUR : L'INTÉGRALE 1988-1989

EXCALIBUR : L’INTÉGRALE 1988-1989

Chris Claremont, Alan Davis, Ron Lim, Marshall Rogers I 328 pages, 35,00 €

Nouvelle INTÉGRALE pour une série culte ! Les X-Men étant présumés morts, Diablo , Kitty Pryde , Captain Britain , Meggan et d’autres forment une nouvelle équipe basée en Angleterre et affrontent des menaces de plus en plus déjantées ! Contient les épisodes US Excalibur: The Sword is Drawn et Excalibur (1988) 1-11 , précédemment publiés dans X-MEN CLASSIC 2, 6 et Titans 137-138.

SORTIE LE 5 MAI

Non, non. La colo. Non.

Souvenirs, souvenirs…

Couv_23136

1 J'aime

Voilà.

Je la cherchais.

Une des meilleures séries de l’époque…

1 J'aime

D’ailleurs, la mise en couleurs spécifique de l’épisode « introductif » n’a jamais été mise en valeur correctement. Même dans les récentes rééditions X-Men Classic. Il y a un côté « pastel » dans les couleurs qui n’a jamais été bien mis en avant !

Ah… Ca faisait longtemps que je n’aivais pas hésité devant un oldie, mais je vais passer quand même (et je crois en avoir une partie en kiosque en plus)

Un must.
Même les « pièges » classiques type épisodes tie-ins à un gros event (« Inferno » en l’occurrence) sont brillamment contournés par le tandem en état de grâce à l’oeuvre ici (les épisode tie-ins en question sont ultra-jouissifs). Je crois me souvenir que Claremont et Davis se sont entendus à merveille sur ce titre, et je trouve que ça se sent.
Et dire que la reprise en main du titre par Davis tout seul met la barre encore plus haut… Ceci dit, il manque peut-être à cette reprise une touche d’excentricité toute british bel et bien à l’oeuvre ici, et responsable du feeling incomparable des premiers pas du titre (l’arc avec Arcade et le Dingo Gang est complètement génial de ce point de vue).

Excalibur #14, où l’équipe se retrouve dans une realité alternative avec tout l’univers Marvel réuni dans une intrigue drôle et épique, synthétise à mes yeux ce qui sera le style Davis. (et fait parti de mes comics préférés !)

image

Je me demande même en quoi cet épisode déclencha son goût pour incorporer tous les super héros possible dans des histoires « prétextes » ou pas.

Ça avait déjà commencé avec l’annual des Nouveaux Mutants, où l’homme Impossible affronte Warlock

image

et ça se développa par la suite avec le crossover avec Clandestine, ainsi que dans ses épisodes sur la planète Skrull

image

Il créa même pour DC, le Clou, qui reprend ce principe, et ce même principe fut utilisé pour son chef d’œuvre avec FF : The End.

Je suis competement fan de son approche du genre !

1 J'aime

Bien vu.

Vous me le conseillez ce volume ? Je salive déjà en lisant le résumé, mais est-ce vraiment bon/valable ?

Oh que oui (surtout les deux périodes avec Davis, l’entre-deux est plus faiblard).

Oui.

Jim

Trois fois oui !!!

Ce n’est pas bon/valable. C’est ultrabon/indispensable

C’est même très mauvais à certains moment. Et c’est là où je trouve le travail de Davis incroyable quand il revient dans la série. Il reprend toute la tambouille de Claremont et construit une intrigue passionnante et folle pour justifier tout cela. Le tout en faisant progresser des personnages qui faisait du surplace et en concluant sur un des batailles les plus épiques de Marvel (Phénix contre Nécron à base de planète lancées dans la gueule)

1 J'aime

Moi je te le conseille pas. Il y a des aliens, des mecs avec des fourrures, impossible de s’y identifier ;p

Plus sérieusement la série est une bombe atomique, maintenant je suis pas sur d’aimer cette intégrale, car il y a une chance que le couleurs passent mal soit parce qu’elles auront été changé soit parce que c’est sur du glacée et que les couleurs de l’époque n’étaient pas fait pour aller sur ce type de support

Et pire du pire les 2.

C’est indispensable dans la bibliothèque de tout homme de bon goût.

:grin::grin::grin:

Vous êtes tous unanimes, ce qui renforce carrément mon désir de le posséder. Merci à vous tous :wink: Je vais donc me régaler, à vous lire, ça doit être bandant ooops quelque chose, je voulais dire…

Pour le 1er épisode (le special Édition), il y a des chances que le papier ne soit pas adapté. Je trouve de toute façon que cet épisode possède des couleurs très intéressantes, mais qu’ il souffre d’une impression bizarre, comme s’il y avait eu une superposition des « films » (je ne sais pas l’expliquer autrement). Panini avait d’ailleurs réédité les 9 premiers épisodes de la série en X-Men Classic, et j’avais été agréablement surpris du rendu. Je ne suis pas fan du papier glacé, mais hormis pour le special, je ne pense pas que la série souffrira d’un abus de saturation (du moins je l’espère).

Il faudra tout de même s’armer de courage, parce que l’absence de Davis peut considérablement faire baisser l’intérêt du lecteur (les épisodes de Ron Wagner avec Kitty dans un orphelinat ou je ne sais plus où… C’est quand même trèèèès ennuyeux !)

Et je ne peux me retenir de mentionner Chris Wozniak, qui fut un dessinateur dont je n’oublierai JAMAIS le nom ! :nauseated_face:

Et l’épisode où Sienkiewicz encre BWS.