EXILES #1-2 (Saladin Ahmed / Javier Rodriguez)


(Le Doc) #1

Quand une mystérieuse menace étend son ombre sur le multivers, l’Invisible, autrefois connu sous le nom de Nick Fury, forme une nouvelle équipe d’Exilés pour défendre les réalités alternatives.

À la tête de ce nouveau rassemblement de héros venus de différents univers, on retrouve Blink, membre d’origine des Exilés. À ses côtés, il y aura Iron Lad, une Kamala Khan adulte, le mignon et cartoonesque Wolvie et un personnage qui n’a pas encore été dévoilé.

Ecrit par Saladin Ahmed (Black Bolt) et dessiné par Javier Rodriguez (Spider-Woman, Royals), Exiles sera publié à partir du 11 avril 2018.

Ci-dessous, la couverture de David Marquez :


(victor newman) #2

Intrigant.


(Blackiruah) #3

Tiens, pourquoi pas après tout


(soyouz) #4

Y a de l’idée et Rodriguez, c’est du bon, si je me souviens (en tout cas, Spider-verse a ouvert les vannes en ce qui concerne l’utilisation des perso).

Je ne vois pas trop ce qu’est que cet outil brandi par le perso mystérieux !


(Le Doc) #5

Le 5ème membre des Exilés est la Valkyrie…une Valkyrie largement inspirée par celle du Marvel Cinematique Universe.

Saladin Ahmed : “Though she’s not technically from the Marvel Cinematic Universe reality, she’s basically the literalization of the larger-than-her-physical-frame swagger that Tessa Thompson displayed in Thor: Ragnarok, turned up to 11,”

La couverture du #2 :

Source : www.cbr.com


(Le Doc) #6

Premier aperçu :

Source : www.newsarama.com


(victor newman) #7

C’est joli.


(Blackiruah) #8

C’est inventif aussi


(Le Doc) #9

Un nouvel aperçu de Exiles #1 :

Source : www.cbr.com


(soyouz) #10

ça donne envie !


(Old Tiger) #11

La surimpression de Ms Marvel jeune, c’est pour pas que l’on confonde avec Cable ? :smirk:


(soyouz) #12

Surtout au niveau des cheveux !


(Le Doc) #13

EXILES #1

Written by: Saladin Ahmed.

Art by: Javier Rodriguez.

Covers by: David Marquez, Javier Rodriguez, Mike McKone, Jesus Saiz.

Description: Fan-favorite X-Man Blink once joined a team destined to save not just the world, but the entire Multiverse. And now, her teleporting talents are needed once again! When a mysterious threat begins eating away at the fabric of the Multiverse, the Unseen – the man once known as Nick Fury who now can only observe Earth from a lofty post on the moon – must recruit a champion to save it. But she can’t do it alone. Who will join Blink’s new team – and can they ever go home again?

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: April 11.

Source : www.comicscontinuum.com


(Le Doc) #14

Exiles #2

Saladin Ahmed (W) • Javier Rodriguez (A)
Cover by DAVID MARQUEZ
Variant cover by Javier Rodriguez
Character variant cover by Mike McKone
SHE COMES FROM THE LAND OF THE ICE AND SNOW!
…and enchanted hammers! The Exiles land in Asgard just in time to aid Valkyrie in a fight against the fire demon Surtur! But the Lord of Ragnarok is the least of their problems. The Time-Eater is hot on the team’s heels, and when he takes Asgard, no Valhalla awaits Valkyrie or her new friends. Good thing they’re about to pick up a Wolverine! And he’s got red on his claws. The mystery of the stolen pies starts here as Blink completes her new team of multiversal champions!
32 PGS./Rated T …$3.99

exiles23

Source : www.theavclub.com


(artemus dada) #15

Un bilan plus que positif après seulement deux numéros [Pour en savoir +], c’est ce que j’appelle un bon départ !

Cela dit, en parcourant les planches proposées en avant-goût ici, et donc distillées -je suppose- par le département “communication” de Marvel, je ne peux m’empêcher de constater que c’est fait avec un certain dédain.
Exile_%232-Moon
Ainsi, si on se reporte au début de la discussion, une grande partie de l’intérêt du premier numéro y est éventé sans plus de façon. Ayant lu ces deux premiers épisodes sans avoir eu ce déplaisir, je me dis que je les ai sûrement bien plus appréciés dans leur jus, avec les surprises qui en étaient justement. Bref, passons …

Ceux qui ont aimé la version de Winick & McKone d’il y a un peu plus de 15 ans, devraient se retrouver en terrain familier. Qu’on se le dise !