Eye Shield 21 volume 1 (Glénat)

EYE SHIELD 21 : en plus du manga de baston (cf dernières lectures), il me fallait un manga de sport autre que Captain Tsubasa. Et là j’dois dire que j’ai bien adhéré. Encore une fois le héros rejoint le clan de ses prédécesseurs héros de shonen à savoir les losers. Mais heureusement pour lui, il a développé ses jambes et c’est ainsi que l’histoire de Sena commençe. Je suis déjà fan d’Hiruma et de ses « fuckin’ gros lard », l’action est fluide, c’est assez rapide et je suis curieux de voir ce que donneront les prochains match. Défaut de ce début, l’amie d’enfance de Sena… Elle m’apparait comme un beau boulet.

Eyeshield est un très bon shonen sportif, j’ai beaucoup aimé les livres, sachant que j’ai trouvé l’anime bâclé au niveau des derniers épisodes, et surtout … WTF ? Cette fin dans l’anime, en plein milieu de l’histoire ? oO
Continue ta lancée sur le manga papier qui est vraiment sublime, et qui reprend beaucoup de technique et de stratégie du foot américain. Hiruma est vraiment le personnage exceptionnel de cette série et je te rejoins sur le fait que Mamori est une vrai … hum passons ce passage xD, je ne l’aime pas du tout. J’ai plutôt une préférence pour la mentalité et la pêche de Suzuna.
Enfin bref, un gros plus pour cette série qui m’a initié au monde du foot américain.