FANTASK LE MOOK

« La revue Fantask dans une nouvelle édition » https://actualitte.com/article/100235/presse/la-revue-fantask-dans-une-nouvelle-edition

Je viens de recevoir mon exemplaire (j’y ai traduit l’interview de Jodie Foster et Anthony Hopkins, qui était urgente, et qui ouvre le sommaire).
Déjà, c’est un beau bébé, une grosse revue à la belle reliure. Impressionnant. La maquette est très branchouille / bobo, avec beaucoup de blanc et de grandes illus, mais c’est agréable, l’œil circule bien, et les textes ont l’air alléchant.
Le sommaire se découpe en grandes parties (Satan, Hitler, les serial-killers), semble se pencher sur des problématiques intéressantes (la glamourisation du mal, pour faire court) et laisse beaucoup de place pour l’icono.
J’essaie de trouver le temps de lire quelques morceaux et de venir en causer.

Jim

C’est pas un point positif si j’en crois le « mais » qui suit.

D’emblée, c’est pas le type de maquette vers quoi je me dirige spontanément, disons.

Jim

Elle aurait pu s’en charger elle-même ! ~___^

Moi non plus.

Tori.

Ca ressemble à quoi ?

Aéré, un peu écrit gros…
Je peux pas te détailler, un pote est passé, il est reparti en m’empruntant mon exemplaire.

Jim

Qu’attendre du numéro « Le derrière de la pop » ?

Notre deuxième opus va s’intéresser à une autre attirance tout aussi taboue, celle pour la vie sexuelle des héros de la pop culture.

Pour que le contenu de ce deuxième numéro soit à la hauteur des exigences de FANTASK , nous avons fait appel aux meilleurs spécialistes :

  • Dans un entretien fleuve, le grand Jean-Pierre Dionnet revisite les liens tumultueux entre cultures populaires et érotisme
  • Le dessinateur culte Milo Manara évoque sa carrière et l’érotisme d’hier et de demain
  • La journaliste Maïa Mazaurette analyse les super-Éros
  • Les spécialistes des comics Xavier Fournier et Jean-Paul Jennequin racontent tous les fantasmes autour de Batman et Wonder Woman
  • L’auteur de S.-F. Larry Niven imagine la vie sexuelle impossible de Superman
  • L’érudit Christophe Bier décrypte les origines du roman porno
  • L’écrivain Claude Gaillard fait le point sur les parodies les plus pop du cinéma X

Sans oublier des portfolios célébrant les diaboliques de Vince , les supermen d’ Albron et les pin-ups métalliques de Hajime Sorayama .
Et vous n’êtes pas au bout de vos surprises, car c’est plus d’une trentaine d’auteurs, penseurs et artistes qui ont été mis à contribution dans ce numéro de 240 pages, réservé à un public averti !

Mais patience, nous vous en dévoilerons plus tout au long de la campagne, en commençant par la couverture définitive de ce numéro, dessinée par Issa , artiste et fondateur du studio de tatouage Unique-Horn Tattoo !

Bientôt sur KKBB …

Tiens, j’ai oublié de poster le lien vers la campagne :

Hormis Jim, quelqu’un d’autre a testé le premier numéro ? Des avis ?

Trouvable en kiosque ?

Vraiment Bien aimé dans l ensemble. Assez pour precommande le 2 et le 3
Trouvable en librairie c est un mook donc librairie (ou maison de la presse ou relay qui font librairie)

Premier mook ou magazine qui me plaît assez pour continuer depuis cb

Alors j ai plus tout en tête mais j avais adoré l article sur des romans d aventures ouvautres utilisant les nazis et le surnaturel par exemple

Il y a pas mal d articles comme je les aime et comme on lit peu souvent qui remettent en perspective ou t apprennent vraiment quelquechose

Merci pour ton retour Fred !

Vu la belle brochettes de « sexperts » au sommaire de ce Fantask n°2 et le thème du suivant - le complotisme dans la pop-culture, tout un programme ! -j’ai craqué pour le pack avec les trois numéros !

dernier jour de preco

Fantask n°2 : Le derrière de la pop

Pour ce second numéro, FANTASK vous propose de découvrir le derrière de la pop culture et tente de répondre à une question taboue : nos héros ont-ils une vie sexuelle ? Avec des entretiens exclusifs, des portfolios d’artistes, des articles de fond et des moments d’archives, ce sont 240 pages de divertissement érudit qui vous attendent. FANTASK fait appel aux meilleurs spécialistes : dans un entretien fleuve, Jean-Pierre Dionnet revisite les liens tumultueux entre cultures populaires et érotisme ; Bernard Joubert évoque les parodies X en bandes dessinées ; Alan Moore revient sur son oeuvre subversive, Les Filles perdues ; Milo Manara évoque sa carrière et l’érotisme d’hier et de demain ; Jean-Paul Jennequin ouvre le placard de Batman et Robin ; Larry Niven tente d’imaginer la sexualité biologique de Superman ; Xavier Fournier démêle les liens entre Wonder Woman, saphisme et sadomasochisme, Christophe Bier décrypte les origines du roman porno ; Jean-Claude Zylberstein se souvient de la mythique collection Chute libre ; Michel Maffesoli et Vincenzo Susca discutent des rapports entre la pop et Dionysos ; Maxime Donzel raconte l’évolution des personnages LGBT sur les écrans ; Marion Miclet épingle l’histoire de la nudité dans les séries TV ; Maïa Mazaurette analyse les super-Éros… Avec aussi les portfolios d’artistes incontournables : Hajime Sorayama, Vince, Rockin’Jelly Bean, Albron, Dina Goldstein, Cary Kwok, et bien d’autres encore.

  • Éditeur ‏ : ‎ FANTASK (8 avril 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 240 pages
  • ISBN-10 ‏ : ‎ 2374940233
  • ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2374940236
  • Poids de l’article ‏ : ‎ 814 g
  • Dimensions ‏ : ‎ 20 x 2.1 x 27 cm

C est en maison de presse ?

Pourquoi ne l ai je pas vu passé ?

Je ne pense pas : seulement en librairie, non ?

Jim

Pfff.

Y a plus rien en maison de la presse

Tout fout l’camp, ma p’tite dame.

Jim