Fermeture de la librairie arkham

Je viens d’apprendre avec beaucoup de tristesse (et beaucoup de retard) la fermeture d’Arkham. Je ne faisais pas partie des gens qui les faisaient vivre, car ça fait belle lurette que je ne vais plus acheter mes comics à Paris, mais j’ai de très bon souvenir de cette librairie à l’époque où je le faisais. A chacun de mes passage à Paname, la rue Soufflot était le lieu de passage obligatoire.

Et puis, les deux Philippe animaient l’un des meilleurs blogs français sur le comics, intelligent, drôle et faisant la part belle à des comics de qualité. C’est d’ailleurs en réalisant que le fil RSS de leur blog était resté muet pendant un mois que j’ai cherché pourquoi et vu l’annonce de la fermeture sur leur page Facebook.

Voilà, tout ça pour leur rendre hommage et leur dire un grand merci pour toutes ces années de labeur au service du lectorat comics français. Et bon vent à eux pour la suite.

Arf donc c’est vrai alors, Jeje me l’avait annoncé mais j’ai un peu fouillé sur leur blog et rien vu à ce sujet…

Zizitop

C’est dommage car ils étaient sympas même si j’y allais peu de fois.

Ah ben j’apprends à l’instant cette triste nouvelle. Merde !!
Pour la petite anecdote perso, la boutique Arkham est le premier comic shop digne de ce nom où j’avais jamais mis les pieds : je me rappellerais toujours je crois les deux volumes VO que j’avais pris lors de ce voyage (“Superman / Doomsday : Hunter / prey” et un Green Lantern par Larry Niven et John Byrne…).

Rester une demi-heure dans la boutique c’était l’assurance de deux ou trois fous-rires, et les mecs étaient vraiment sympas. RIP Arkham et bonne chance pour la suite les mecs !!!

Je n’y suis jamais allé depuis 5 ans que je vis à Paris mais je regardais souvent leurs vidéos sur le comic book de la semaine, concises et passionnées. Bonne chance pour la suite, quels que soient leurs projets.

Ouaip, bon courage pour la suite, messieurs !

mais pour moi arkham avait fermé depuis des années ??

Ils avait déménagé en fait ? Je m’en souviens en effet à rue soufflot (à coté du panthéon quoi) mais ils y sont plus depuis très longtemps non ?

Oui, ça fait plusieurs années qu’ils ont déménagé. Il était superbe le magasin de la rue Soufflot, mais probablement trop cher vu la taille. Ne passant plus à Paris que rarement et toujours en coup de vent, je n’avais jamais été à la nouvelle adresse, mais, d’après ce qu’on voyait dans leurs vidéos hebdomadaires, ça avait l’air chouette.

Arkham, je n’y suis allé qu’une seule fois, alors que j’étais de passage sur Paris. Je connaissais la boutique par leur Comics de la Semaine, et j’avais d’autant plus envie d’y aller qu’il n’y a pas de boutique spécialisée près de chez moi. Coup de pot, c’était justement le jour de sortie française de plusieurs nouveautés qui m’intéressaient. Je m’y rends donc, pour m’apercevoir qu’ils n’ont aucun des titres que je cherche… :open_mouth: Je repars, penaud, et alors que je fais des courses dans le quartier latin, je tombe sur un autre magasin de comics, qui lui propose toutes les nouveautés que je voulais. Je ne suis jamais retourné à Arkham par la suite, alors que j’ai vécu 6 mois sur la région parisienne depuis.
Je suppose qu’ils avaient leurs raisons, mais en tant que lecteur, je m’en moque un peu… Aller rue Broca n’était pas forcément une mince affaire, si en arrivant je ne trouve pas ce que je suis censé y trouver - les sorties du jour - et un patron qui me dit se focaliser sur l’import de toute façon, je vais voir ailleurs.

Mouais…
A leur décharge, je crois me souvenir qu’ils n’ont pas toujours été chanceux au niveau de l’approvisionnement en VF, il y a eu par exemple de gros ratés avec Urban au tout début si mes souvenirs sont bons (ils ont été livrés des jours après tout le monde et s’en sont plaint).
Peut-être moins achalandé que d’autres boutiques aux reins plus solides, Arkham avait pour elle en tout cas une équipe de mecs sympas et très drôles, sincèrement amoureux du genre et calés en conséquence, et on ne peut pas en dire autant de tous les comic-shops, de ceux où j’ai pu mettre les pieds, en tout cas. Loin s’en faut.

Excuse mais je trouve cette attitude lamentable. Connaître les raisons de problèmes chez un fournisseur (qu’on peut étendre à la connaissance des problèmes d’une institutions, d’une entreprises et de personnes) ca doit faire partir des règle morales entre un client et un fournisseurs. Bien qu’il paye, un client n’a pas à se sentir au dessus de l’autre. Comprendre c’est aussi s’inscrire dans une démarche responsable de consommation qui permet aussi d’améliorer les choses.

J’en vois souvent qui peste contre les décisions et politiques éditoriale des éditeurs mais oublie trop rapidement que par leurs actes d’achats ils ont le pouvoir de changer les choses. Et ce pouvoir passe aussi par l’information.

Alors oui en tant que client de passage tu peux te moquer de leurs soucis là on est d’accord mais en tant que lecteur ce n’est clairement pas une bonne attitude.

Ha ça. Entre les petits gus d’Arkham et l’usine Album c’est pareil qu’entre allait voir mon libraire et les teubés de la FNAC

C’est sûr que du temps où je faisais mes emplettes en comics shop, tu avais plus de chances de trouver ce que tu recherchais chez Album que chez Arkham. Ayant les reins moins solides, ils étaient probablement plus prudents dans leurs commandes. Il n’empêche que j’allais toujours chez Arkham avant de passer éventuellement ailleurs chercher ce qui me manquait. La raison est simple : les mecs étaient des passionnés, avec une bonne culture comics, et surtout, ils faisaient leur boulot de libraires en mettant en avant des choses à découvrir, pas juste les gros trucs qui se vendent déjà bien et dont ils ont un stock à écouler. J’aimais aller voir ce qu’ils avaient à proposer, discuter deux minutes de tel ou tel titre avec eux. Chez Album, la discussion, ça se limitait à :
"- J’ai pas trouvé ça, vous avez ?"

  • Attendez, je vais voir en réserve
  • Ben non, mais on a un réassort dans dux jours et ça devrait y être.
  • OK, merci."
    … suite à quoi je faisais 10 minutes de queue pour aller payer à quelqu’un qui encaissait avec juste les formules de politesse qui vont bien. Bref, sitôt entrée chez Album, j’avais envie de ressortir. Chez Arkham, je trainais dans les rayons. Ca fait toute la différence.

Là, il m’avait répondu clairement que la VF n’était pas leur priorité, et qu’il n’était pas livré avant un autre jour de la semaine. Désolé, mais un magasin de comics qui n’a pas les nouveautés, cela me pose un léger problème.
Alors oui, ils sont sympathiques, j’ai tout-de-même discuté avec celui des deux qui était là, et je suis reparti - plus pour le remercier qu’autre chose - avec un tome de Y qui me manquait. Mais je n’y suis pas retourné. Qu’un libraire soit affable et érudit, c’est quelque chose que je recherche ; mais j’attends aussi qu’il soit achalandé correctement, au moins concernant les nouveautés.

Moi, je me fiche complètement du nombre de clients qu’il a… ~____^

Tori.

Je trouve le sujet intéressant. Je ne suis aller que rarement à Arkham, mais j’y ai personnellement trouvé mon bonheur, parce que c’est un librairie spécialisé dans la spécialisation. En termes plus clair de ce qu’il me semblait il privilégiait la VO et non la Vf pour de multiples raisons que je ne connais pas. C’est un partie pris que je trouve intéressant. Je connais un type qui avait son comic-shop et tu pouvais être sur de pas trouver de VF. Que de la VO c’est un choix qu’il a fait car pour lui le comics était américain et donc n’avait pas être traduit, mais à être lu dans son format d’origine. C’est un peu extrêmes pour certains ça te coupe d’une certaines clientèle, mais c’est une démarche tout à fait respectable.

Tu parles bien de nouveautés vf et non pas de Vo. Quand à l’achalandage en nouveauté il peut toujours y avoir quelques jours de décalage suivant les comic-shop.

[quote=“Tori”]Moi, je me fiche complètement du nombre de clients qu’il a… ~____^

Tori.[/quote]

achalandé, adjectif
Féminin ée. Voir aussi chaland.
Sens 1 Doté de nombreux clients [Ancien].
Sens 2 Doté de nombreuses marchandises, bien fourni.

[quote=“Ninesisters”]

[quote=“Tori”]Moi, je me fiche complètement du nombre de clients qu’il a… ~____^

Tori.[/quote]

achalandé, adjectif
Féminin ée. Voir aussi chaland.
Sens 1 Doté de nombreux clients [Ancien].
Sens 2 Doté de nombreuses marchandises, bien fourni.[/quote]

1. Fréquenté par de nombreux clients. Un magasin bien achalandé. Par méton. Un marchand bien achalandé.
2. Par ext. et par abus de langage. Bien approvisionné en marchandises, abondant en produits très divers.

(Dictionnaire de l’Académie Française)

Et puis, si on ne peut plus faire d’humour… ~____^

Tori.

J’avais trouvé ça drôle … :mrgreen:

Oui mais là, Tori pointe du doigt, le fait que c’est le libraire le sujet pas la librairie.
Oui il est taquin et pointilleux ce Tori mais on l’aime bien quand même :mrgreen: